Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sylvain Fesson
L'Amour plus fort  (Autoproduit)  mai 2017

L’Amour, avec une majuscule, est plus fort, nous annonce Sylvain Fesson sur son nouvel EP de 6 titres autoproduit, qui sort en ce début de mois de mai. Cet amour, il nous le dit, est plus fort que la mort, pour qui s’y hasarde encore. C’est par ce titre éponyme que débute ce magnifique EP, titre court, voulu comme un petit manifeste préambule par l’artiste.

Car c’est bien d’un artiste dont on parle ici, même si Sylvain Fesson est aussi journaliste, philosophe et poète. Cette poésie que l’on retrouve ici sur des effluves rock nous parle et nous touche tout au long de ces 18 minutes intenses qui composent cet EP. On se perd dans "La Forêt", et ses sonorités cotonneuses, on se sent bien à ses côtés, ses mots nous subjuguent, d’une beauté incommensurable. La guitare fait le reste, superbe morceau.

"Chocolat liégeois", au titre surprenant, nous parle d’une histoire sans attente, du sexe sans amour. Une fois encore, Sylvain Fesson exprime ses grandes qualités d’écriture. "Ta peau est aussi blanche que tes cheveux sont noirs. Parfois j’y repense lorsque tombe le soir. Tes formes laiteuses, ta crinière fusain me cherchent des noises quand j’ai un peu faim. Elle sur elle se couchant, comme deux saveurs distinctes. Un drôle de Yin et Yang, c’était un beau spectacle". Chanson superbe, du début à la fin.

Avec "Sacher- Masoch", du nom de l’écrivain et journaliste autrichien, s’ouvre un univers beaucoup plus pesant, sur une musique oppressante pleine de fantasmes et de suspens. Sylvain Fesson regarde sa montre ensuite avec "Six o’clock", mais pas seulement sa montre, son miroir, sa glace comme il le dit si bien. Il nous énumère le quotidien avec une grande poésie. On s’égare sur la composition d’Arthur Devreux et le temps devient infini.

L’EP se termine par "Les oiseaux". Le phrasé de Sylvain Fesson se pose sur quelques magnifiques accords de guitare. Il est question d’avenir, de la mort aussi. 18 minutes viennent de passer et l’on ressort ébloui par l’écoute de ce superbe EP.

Dans la digne continuité de Sonique-moi sorti en 2014, Sylvain Fesson met de nouveau sa poésie au service de la musique. Porté par des superbes compositions signées Arthur Devreux, Fesson nous parle plus qu’il ne chante, de lui sûrement, des autres aussi. Son message est précis, distillé à la manière d’un horloger. Ses maux / mots ont du sens et son univers, bien à lui, continue de nous toucher à chaque écoute. Salutaire et bouleversant…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sélection singles & EP de Mustang - Akira Kosemura - Sylvain Fesson - Lonny Montem

En savoir plus :
Le site officiel de Sylvain Fesson
Le Bandcamp de Sylvain Fesson
Le Soundcloud de Sylvain Fesson
Le Facebook de Sylvain Fesson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=