Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sylvain Fesson
L'Amour plus fort  (Autoproduit)  mai 2017

L’Amour, avec une majuscule, est plus fort, nous annonce Sylvain Fesson sur son nouvel EP de 6 titres autoproduit, qui sort en ce début de mois de mai. Cet amour, il nous le dit, est plus fort que la mort, pour qui s’y hasarde encore. C’est par ce titre éponyme que débute ce magnifique EP, titre court, voulu comme un petit manifeste préambule par l’artiste.

Car c’est bien d’un artiste dont on parle ici, même si Sylvain Fesson est aussi journaliste, philosophe et poète. Cette poésie que l’on retrouve ici sur des effluves rock nous parle et nous touche tout au long de ces 18 minutes intenses qui composent cet EP. On se perd dans "La Forêt", et ses sonorités cotonneuses, on se sent bien à ses côtés, ses mots nous subjuguent, d’une beauté incommensurable. La guitare fait le reste, superbe morceau.

"Chocolat liégeois", au titre surprenant, nous parle d’une histoire sans attente, du sexe sans amour. Une fois encore, Sylvain Fesson exprime ses grandes qualités d’écriture. "Ta peau est aussi blanche que tes cheveux sont noirs. Parfois j’y repense lorsque tombe le soir. Tes formes laiteuses, ta crinière fusain me cherchent des noises quand j’ai un peu faim. Elle sur elle se couchant, comme deux saveurs distinctes. Un drôle de Yin et Yang, c’était un beau spectacle". Chanson superbe, du début à la fin.

Avec "Sacher- Masoch", du nom de l’écrivain et journaliste autrichien, s’ouvre un univers beaucoup plus pesant, sur une musique oppressante pleine de fantasmes et de suspens. Sylvain Fesson regarde sa montre ensuite avec "Six o’clock", mais pas seulement sa montre, son miroir, sa glace comme il le dit si bien. Il nous énumère le quotidien avec une grande poésie. On s’égare sur la composition d’Arthur Devreux et le temps devient infini.

L’EP se termine par "Les oiseaux". Le phrasé de Sylvain Fesson se pose sur quelques magnifiques accords de guitare. Il est question d’avenir, de la mort aussi. 18 minutes viennent de passer et l’on ressort ébloui par l’écoute de ce superbe EP.

Dans la digne continuité de Sonique-moi sorti en 2014, Sylvain Fesson met de nouveau sa poésie au service de la musique. Porté par des superbes compositions signées Arthur Devreux, Fesson nous parle plus qu’il ne chante, de lui sûrement, des autres aussi. Son message est précis, distillé à la manière d’un horloger. Ses maux / mots ont du sens et son univers, bien à lui, continue de nous toucher à chaque écoute. Salutaire et bouleversant…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sélection singles & EP de Mustang - Akira Kosemura - Sylvain Fesson - Lonny Montem

En savoir plus :
Le site officiel de Sylvain Fesson
Le Bandcamp de Sylvain Fesson
Le Soundcloud de Sylvain Fesson
Le Facebook de Sylvain Fesson


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=