Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'impératrice
La Boule Noire  (Paris)  mardi 2 mai 2017

C'est dans l'antre de la Boule Noire qu'ont eu lieu, mardi 2 et mercredi 3 mai, deux concerts surprises annoncés la semaine précédente. Les places sont parties en trois heures, il faut dire que le groupe est pour l'instant rare sur scène. De plus, cette salle n'est pas immense mais très élégante : écrin parfait pour sa majesté l'Impératrice.

L'ambiance est feutrée, les lumières tamisées dévoilent à peine des fresques peintes au mur, le beau parquet noir est foulé par de plus en plus de semelles à mesure que la salle se remplit. La musique d'ambiance mixe chansons françaises et disco, de quoi mettre en condition !

Le concert commence avec le titre "La Lune" du précédent EP L'Odyssée. Les musiciens arrivent au compte-gouttes ; d'abord le batteur, puis les deux pianistes, le bassiste, le guitariste (nouvelle tête du groupe) et enfin la chanteuse.

Dès le second morceau, le groupe nous dévoile un nouveau titre à paraître sur un maxi le mois prochain et plus tardivement sur le premier album du groupe, en préparation. "Le Sultan des îles" décrit la vie d'un bordel de Pigalle. La continuité est respectée thématiquement mais également musicalement. L'influence disco est toujours omniprésente, véritable marque de fabrique de la formation.

Ce nouveau morceau tend vers un groove plus prononcé tandis que le suivant "Séquence" penche vers la pop-space des années soixante-dix. Figurant également sur le prochain opus, il raconte le tournage d'un film érotique. Le public est ravi par tant de nouveautés et les musiciens ne boudent pas leur plaisir d'être sur scène pour dévoiler leurs nouveaux morceaux.

Le titre suivant est plus étonnant : c'est également un nouveau titre mais qui figurera uniquement sur l'album. La chanteuse parle de "mise en danger" en le présentant. Effectivement, il est très différent de ce qu'a pu faire L'Impératrice jusqu'à présent. Beaucoup plus lent, il a de faux airs de slow des années quatre-vingt. On change donc de période et de style et il faudra attendre la sortie de l'album pour l'écouter plus attentivement.

Le concert continue avec les morceaux phares du groupe. De "Agitation tropicale" à la reprise de Cerrone "Je suis music", le public est déchaîné et se déhanche tant qu'il peut dans la salle bondée. Pour finir, le batteur nous offre un solo d'anthologie et termine d'embraser la salle. On regrette que le concert finisse si vite et il nous tarde d'autant plus la sortie prochaine de l'album pour que le groupe ait plus de titres à jouer sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Odyssée EP de L'impératrice

En savoir plus :
Le Bandcamp de L'impératrice
Le Soundcloud de L'impératrice
Le Facebook de L'impératrice

Crédits photos : Laura Balfet


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=