Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Faux British
Théâtre Saint Georges  (Paris)  mai 2017

Comédie de Henry Lewis, Henry Shields et Jonathan Sayer, mise en scène de Gwen Aduh, avec une distribution en alternance dont Jean-Pascal Abribat, Henri Costa, Nikko Dogz, Yvan Garouel, Virginie Gritten, Christophe de Marteuil et Sandra Valentin.

Le trio de joyeux drilles formé par Henry Lewis Henry Shieldset Jonathan Sayer, alors étudiants de la London Academy of Music & Dramatic Art, a décroché le jackpot en 2012 avec leur premier opus intitulé "The Play that goes wrong".

Sous l'égide du non-sense et de l'humour à l'anglaise, pratiquant l'art du recyclage tout en hybridant des procédés classiques de la comédie et de la mise en abyme avec l'appétence anglo-saxonne pour le "whodunit", le jeu de société Cluedo et la "murder party", ils ont boutiqué une vraie fausse comédie policière complètement loufoque qui a connu un large succès à l'international.

La situation, simple et quasiment éculée, consiste en la représentation théâtrale totalement ratée d'une pièce policière dispensée par de piètres et (très) amateurs comédiens pour la fête annuelle de l'association des amis du roman noir anglais dont ils sont membres et qui, néanmoins font face à l'adversité et aux nombreuses avanies avec l'esprit très professionnel du "show must go on".

Importée en France par Gwen Aduh, rebaptisée "Les Faux British" et mise en scène par celui-ci dans le registre du comique burlesque, entre l'Inspecteur Gadget et les Monthy Python, et du jeu de branquignols, elle s'avère un excellent divertissement parodique mené sur un rythme trépidant par une distribution en alternance qui renouvelle le plaisir jubilatoire du rire sans états d'âme.

Dans un manoir anglais isolé du monde par une nuit neigeuse, le châtelain (Christophe de Marteuil parfait) est retrouvé assassiné. Seul le célèbre inspecteur Carter (Yvan Garouel désopilant), pâle clone interloqué de Sherlock Holmes, peut venir résoudre l'énigme.

Et il devra dépister le criminel parmi le frère envieux spécialiste des liaisons "maltapropos" (enri Costa percutant), le majordome qui ne connaît pas son texte (Nikko Dogz drolatique), la fiancée nymphomane du défunt (Sandra Valentin délicieuse) concurrencée par la régisseuse "avé lassente du sud (Virginie Gritten épatante) et son frère maniéré qui se prend pour une danseuse étoile (Jean-Pascal Abribat étourdissant).

Impulsé sur un rythme trépidant, croulant sous le décor en capilotade comme sous l'enchaînement interrompu de gags à l'exécution millimétrée, le spectacle est dispensé par de bien bons comédiens pour en incarner de si mauvais et a été, à juste titre récompensé du Molière de la comédie en 2016.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=