Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Histoire du Soldat
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  mai 2017

Mimodrame composé par Igor Stravinsky sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz, mise en scène de Stéphan Druet, direction musicale de Jean-Luc Tingaud, avec Claude Aufaure, Licinio Da Silva, Fabian Wolfrom, Aurélie Loussouarn et les musiciens de l’Orchestre-Atelier Ostinato dirigés en alternance par Olivier Dejours ou Loïc Olivier.

En 1917, de la rencontre de l'écrivain Charles-Ferdinand Ramuz et du compositeur Igor Stravinsky naissait "L'Histoire du Soldat" dont l'argument constitue une déclinaison faustienne traitée dans le genre du mimodrame pour trois récitants et sept instrumentistes.

En effet, un naïf soldat échange son seul bien, un petit violon, métaphore de son âme, contre un livre magique apportant richesses et bonheur. Bien évidemment un marché de dupes puisque l'apparent inoffensif chasseur de papillons qui l'y incite n'est autre que le Diable.

Par sa thématique intemporelle quant à l'illusion matérialiste et sa partition musicale avant-gardiste en son temps, en tant qu'essentiellement rythmique et quasi-dissonante, cet opus centenaire n'ait pas pris une ride.

Et cependant, fort judicieusement, Stéphan Druet, qui en assure la mise en scène, n'a pas cédé à la tentation de la recontextualisation afin de conserver la poétique du fantastique attaché à l'ancestral conte russe dont l'oeuvre s'inspire et à sa conception originale de "petit théâtre ambulant" destiné à sillonner les villages.

Ainsi, afin tant de solliciter l'imaginaire du spectateur que ne pas le distraire de l'essentiel par un "théâtre de régisseur", point de décor, uniquement, dans l'esprit du théâtre de tréteaux, une toile peinte en fond de scène réalisée par Laurence Bost représentant un ciel stylisé.

Quant à l'orchestre, il est intégré à l'histoire comme une fanfare militaire avec les musiciens portant l'uniforme des Poilus en version allégée confectionnés par Michel Dussarat et les lumières de Christelle Toussine se chargent des atmosphères. Avec la collaboration de Jean-Luc Tingaud pour la direction musicale et Sebastiàn Galeota pour la chorégraphie, il signe un spectacle d'excellente facture placé sous le signe de la sobriété et de la fraîcheur d'interprétation.

Fraîcheur de jeu des musiciens de l’Orchestre-Atelier Ostinato qui ne sont pas de vieux briscards rompus à la scène mais de jeunes instrumentistes débutant leur carrière professionnelle et s'avèrent très attentifs à la direction du chef Olivier Dejours totalement investi, accompagnant, de la voix en sourdine, les comédiens.

Fraîcheur également des officiants avec Aurélie Loussouarn pour la partie dansée, et la déclamatoire dynamique du lecteur-narrateur de l'excellent Claude Aufaure qui guide l'action dispensée par Fabian Wolfrom, au physique de jeune premier, incarnant avec justesse le soldat naïf face au diable doucereux et roublard dont Licinio Da Silva livre une savoureuse composition burlesque.

Réussie, cette "Histoire du Soldat" n'est pas donc réservée aux mélomanes et s'inscrit résolument dans le registre du spectacle tous publics.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
"Un amour impossible" de Catherine Corsini
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=