Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dalida - Une garde-robe de la ville à la scène
Palais Galliera  (Paris)  Du 27 avril au 13 août 2017

Avec "Dalida - Une garde-robe de la ville à la scène", le Palais Galliera, qui, par ailleurs délocalisé au Musée Bourdelle consacre une sublime exposition au couturier Cristobal Balenciaga ("Balenciaga - L'oeuvre au noir"), expose les tenues de la chanteuse.

Une garde-robe conservée par elle-même de son vivant, puis par son frère Orlando, gardien du temple, telles de pieuses reliques dont il vient de faire don au Palais Galliera.

La commissaire de l'exposition Sandrine Tinturier la présente en un panorama déroulé très classiquement de manière chronologique qui sied à la longévité d'une carrière qui s'étend sur trois décennies et à sa capacité d'adaptation aux changements de mode non seulement musicale mais également vestimentaire.

La direction artistique a été confiée Robert Carsen, metteur en scène de théâtre et surtout d'opéra réputé pour ses mémorables et quasi-hollywoodiennes scénographies d'expositions au Grand Palais, telle "Marie-Antoinette", et au Musée d'Orsay.

En l'espèce, manifestement peu inspirée et conventionnelle, celle-ci déçoit avec ses tirages-contact de portraits en noir et blanc, le mur de couvertures de magazine, les très "cheap" rideaux à lamelles dorées et les podiums rotatifs en forme de disques vinyls.

Dalida - Les robes de sa vie

Dans les années 1950, Yolanda Gigliotti, Miss Egypte 1954, devenue Dalida est propulsée par un répertoire de variété populaire à la sauce méditerranéenne.

Surnommée "Mademoiselle Juke-Box", elle arbore les robes "new look", tendance pin-up, dont la fameuse en velours rouge créée par Jean Dessès pour son premier récital à Bobino en 1958, qui flattent sa silhouette de brune pulpeuse.

A leur fraîcheur juvénile succède l'élégance des robes Haute-Couture de Jacques Esterel, Pierre Balmain et Loris Azzaro dans une gamme chromatique sobre et circonscrite au noir, au blanc et à l'ivoire que la vedette, qui a bien négocié la vague du Yéyé, arbore lors de ses récitals des années 1960-1970 qui voisinent avec des tenues de ville plus colorées.

Ensuite, plus elle avance en âge, plus elle mincit, blondit, se dénude et, au mi-temps des seventies, elle sollicite les costumiers de théâtre et de music-hall, dont notamment Michel Fresnay pour la tenue cape rose ornée de franges rebrodées de paillettes, strass et plumes d’autruche, et Mine Barral-Vergez, pour lui confectionner des tenues de show-woman à l'américaine et de meneuse de revue.

Celles-ci reposent sur les codes exacerbés d'une féminité caricaturale, confinant au travestissement sexy-glam, qui, dans les années Palace en font la diva du disco, la reine du nightclubbing des années Palace et une icône gay.

La monstration se clôt sur de belles pièces en cuir de Jean-Claude Jitrois et quelques tenues arborées lors de ses incursions dans le cinéma. En 1987, après plusieurs tentatives, Dalida "réussit" son suicide qui la sanctifie définitivement au guide des records de ventes de disques et, surtout, au panthéon des drama-queens.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Palais Galliera

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Palais Galliera


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=