Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Slow Joe & The Ginger Accident
Let Me be gone  (Musique Sauvage / PIAS)  février 2017

Née de l’improbable rencontre entre un vieux camé des rues de Goa et un intrépide voyageur à particule, Slow Joe & The Ginger Accident aurait pu ne jamais voir le jour si ce satané destin ne s’en était pas mêlé. C’était en 2007.

Slow Joe, comme son nom ne l’indique pas forcément, est l’Indien deshérité, c’est lui le phénix re-born de ses cendres. Alors qu’il était un vieux monsieur solitaire aimant chanter à ses heures perdues, Cédric de La Chapelle passait par là avec une guitare en bandoulière. Lui, c’est le Gaulois avide de dépaysement, genre de touriste averti, un baroudeur curieux qui aurait pu garder ce statut de bobo trip si Dame Fortuite était en RTT.

C’est ensemble qu’ils ont enregistré ce troisième album, c’est seul que Cédric la Chapelle et ses musiciens le défendent. Voilà un an que la flamme de Slow Joe s’est éteinte. Let Me Be Gone sonne comme le testament d’une étoile issue du chaos.

La voix de Slow Joe s’enroule autour des accords vintage des Ginger Accident. Le musicien Lyonnais a su attiser les braises du flow de ce dandy magnifique. Cédric est la plume, Joe est le poète qui illumine ses vers. Le marginal et le bobo rebelle proposent là une expérience nonchalante entre ici et ailleurs, entre rythmes traditionnels des cordes blues et accents électroniques des claviers siffleurs.

Quand l’album commence, quelques notes suffisent à vous noyer dans la contemplation d’une crête de montagne, d’une feuille virevoltante, d’un sourire fugace. Une bienveillante mélancolie vous enveloppe, celle qui fait pencher la tête pour mieux entendre. Rock, vintage, blues, long, lent et langoureux... Sexy son.

"This is my song for all the losers who have lost all they have loved, suddenly they find no peace of mind, just like me, we’ve left behind” ("I was a Stooge"). Quand Slow Joe mi-parlé, mi-fredonné, mi-chanté confesse ces mots, l’atmosphère est troublée d’un je-ne-sais-quoi, d’une présence discrète et optimiste. Comme un bras sur votre épaule qui dirait que rien n’est jamais fichu.

L’album entier oscille admirablement entre paillettes Bollywood et rangers poussiéreux, l’ombre et la lumière se font écho, se répondent et se complètent dans chaque morceau. "You and me together are one, I was made for you, and you were made for me, I break" ("My Sway").

Posthume, Let me be gone est un vibrant hommage à une rencontre qui changea plusieurs âmes. Il est également un puissant message d’espoir et d’optimisme, comme quoi, les tristes humanoïdes que nous sommes ne sont pas tous à jeter aux lions. Mangez du gingembre et écoutez Slow Joe (plus connu sous le nom de "faites-l’amour-pas-la-guerre").

Gardons l’image de ce petit homme en costard-cravatte, qui entre sur scène l’air de rien et en jette dès ses premiers grooves vocaux. Tout ça grâce à un rouquin. Damned. Merci Cédric.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sunny Side Up de Slow Joe & The Ginger Accident
La chronique de l'album Thomas Fersen & The Ginger Accident de Thomas Fersen
La chronique de l'album Lost For Love de Slow Joe & The Ginger Accident
The Ginger Accident en concert au Festival Les Transmusicales 2009 (Vendredi)
The Ginger Accident en concert au Fil (vendredi 19 novembre 2010)
The Ginger Accident en concert au Splendid (lundi 24 octobre 2011)

En savoir plus :
Le Facebook de Slow Joe & The Ginger Accident


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=