Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Thurston Moore
Rock'n'Roll Consciousness  (Caroline Records)  avril 2017

Peut-on dépasser, transcender une écriture musicale devenue presque canon du genre que l’on a soit même ou presque crée ? Naturellement et l’Histoire de la musique est pleine de ces compositeurs qui ont façonné leur propre style pour en faire une presque règle esthétique.

Comment garder la flamme intacte quand de l’avant-garde on est passé à une légende du rock underground et que les plus belles heures semblent être derrière soit ? La réponse pour Thurston Moore est peut-être de continuer inlassablement de faire une musique érudite et réfléchie évoquant des sentiments contrastés entre noirceur, lyrisme et rêverie. Arriver à se réinventer sans ne changer réellement ni de grammaire ni de vocabulaire est un sacré challenge.

Bien que The Best Day sorti en 2014 se tenait plus que correctement, ce Rock’n’Roll Consciousness est peut-être son meilleur album depuis des lustres, depuis au moins la période Sonic Youth et la paire NYC Ghosts and Flowers et Murray Street... il y a 15 ans. Thurston Moore dessine les contours mouvants d’un paysage musical, tout à la fois libre, aérien ou sauvage à coups de guitares presque progressives, par moins de Krautrock ou de dissonances, par une fluidité mélodique, une phraséologie musicale personnelle (on reconnaît immédiatement sa pate sonore, cette voix, certaines suites harmoniques, ces mélodies vocales et son phrasé), par un son plus rond et chaleureux, par une musique caractérisée par une grande densité de timbres et par un folk électrique et intense dont Neil Young ou Kurt Vile pourraient être les chantres.

Et si parfois la machine tourne un peu en rond ("Cusp" ou "Smoke of Dreams") avec une trame mélodique et rythmique rabâchée depuis des lustres à l’époque de Sonic Youth, c’est, comme dans les titres "Turn On", "Aphrodite" ou "Exalted", quand il laisse le temps s’étirer, entre cavalcades et passages plus atmosphériques ou méditatifs (le bouddhisme n’y est pas pour rien…) qu’il est le meilleur.

Un disque plus "pop", toute proportion gardée, moins noise, la présence de Paul Epworth (Adèle, The Pop Group…) à la réalisation et le choix de son studio dans une église y étant sûrement pour quelque chose. Ici la créativité, la conscience, devient un contre-pouvoir à la pensée unique et à l’ultra-libéralisme, une sorte de remède à la crise où la Femme se trouve presque au centre des textes (trois des cinq titres ont été écrits par Radieux Radio). Un calme tout relatif où le grondement n’est jamais très loin, moins direct mais peut-être simplement plus porteur d’émotions contrastées.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Trees outside the academy de Thurston Moore
La chronique de l'album The Best Day de Thurston Moore
Thurston Moore en concert au Festival All Tomorrow's Parties
Thurston Moore en concert au Festival Rock en Seine 2014
Thurston Moore en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - vendredi 31 octobre
Thurston Moore en concert au Festival La Route du Rock #25 (vendredi 14 août 2015)
Thurston Moore en concert à l'Elysée Montmartre (lundi 31 octobre 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Thurston Moore
Le Soundcloud de Thurston Moore
Le Facebook de Thurston Moore


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=