Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peter Von Poehl
Sympathetic Magic  (BMG)  avril 2017

Peter Von Poehl fait partie de ces artistes que l’on retrouve avec plaisir, pour lui environ tous les 4 ans à travers un nouvel album. Digne ambassadeur Suédois d’un musique pop symphonique avec une voix d’ange, celui que j’ai découvert autour d’un duo avec Vincent Delerm il y a déjà une dizaine d’années nous revient avec sa dernière petite merveille, Sympathetic Magic.

Sympathetic Magic est une nouvelle démonstration des multiples talents de Peter Von Poehl : auteur compositeur hors pair, arrangeur subtil, guitariste inventif. Le disque se pare de nombreux instruments, orgues, clarinettes, violoncelles, hautbois et bassons qui viennent envelopper avec grâce la voix, toujours aussi limpide du songwriter suédois.

La première chose qui saute aux oreilles quand on écoute ce disque, c’est la présence de tous ces claviers aux sonorités différentes. Ces claviers, l’artiste nous dit les avoir retrouvés dans un vieux grenier de ses parents, prêts à partir à la décharge. Direction les studios parisiens, ils donnent une couleur un peu datées à l’album, faisant son charme aussi.

Comme sur ces disques précédents, le Suédois fait des étincelles dans le songwriting, comme avec "Late arrivals", taillée dans un diamant pour ne plus nous quitter une fois la première écoute passée. Une fois encore, il s’impose comme un des plus grands funambules pop de l’époque avec The Go Between, impeccable et tout en équilibre. Une fois encore, il s’illustre avec éclat, dans l’art de la symphonie de poche avec "Tired Retainers". Une fois n’est pas coutume, il s’aventure vers des territoires électroniques avec le parfait "Grubbed Up Pt.1". "Inertia", enfin, nous séduit par sa qualité musicale, propre à l’artiste.

De nouveau le Suédois nous livre un disque riche, confectionné avec la minutie d’un horloger, à la fois moderne et classique, mélange d’électronique et d’instruments classiques. La voix cristalline demeure délicate et sublime.

Le disque est toujours aussi apaisant et agréable que ces précédents mais il sonne de façon un peu plus moderne du fait de la présence plus importante d’instruments électroniques quand le Suédois nous avait habitués aux berceuses folk acoustiques. Le charme scandinave, évidemment, opère toujours autant pour notre plus grand bonheur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Going to see where the tea trees are de Peter Von Poehl
La chronique de l'album May Day de Peter Von Poehl
Peter Von Poehl en concert à La Cigale (30 mai 2006)
Peter Von Poehl en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Peter Von Poehl en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Peter Von Poehl en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Peter Von Poehl en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Peter Von Poehl en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Peter Von Poehl (avril 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Peter Von Poehl
Le Soundcloud de Peter Von Poehl
Le Facebook de Peter Von Poehl


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 septembre 2017 : La forme sans réforme !

Beaucoup de nouveautés de qualité encore une fois dans notre sélection hebdomadaire. De quoi voir, lire, écouter, sortir... On vous laisse découvrir tout cela dans le sommaire ci-dessous.

Du côté de la musique :

"Broken homeland" de Valparaiso
"Every country's sun" de Mogwai
"Grand bois" de Brome
"Cabadzi x Blier" de Cabadzi
"Hitchhiker" de Neil Young
"Light information" de Chad VanGaalen
"Cost of living" de Downtown Boys
"Beast epic" de Iron & Wine
The Buns en session live autour de leur album "Out of Bounds"
Festival Hop Pop Hop à Orléans :
le vendredi avec Tristesse Contemporaine, BRNS, Bajram Bili et Talisco
le samedi en compagnie de Lex de Kalhex, Bantam Lyons, MArio Batkovic, Rival Consoles, Rubin Steiner et C_C
et toujours :
"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homme hors de lui" au Théâtre de la Colline
"Les Jumeaux vénitiens" au Théâtre Hébertot
"Real Magic" au Théâtre de la Bastille
"La Leçon de danse" au Théâtre de l'Oeuvre
"La vie est un songe" au Théâtre de la Tempête
"Le Corps utopique" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Au galop" au Théâtre Paris-Villette
"Morsure" au Théâtre de l'Opprimé
"Le journal d'une femme de chambre" au Théâtre Montlartre-Galabru
"Christophe Alévêque reviend quand même" au Théâtre du Rond-Point
les reprises :
"Démons" au Monfort Théâtre
"Le Chien" au Théâtre Rive Gauche
"Lorenzaccio" au Théâtre de l'Aquarium
"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard
"C'est encore mieux l'après-midi" au Théâtre des Nouveautés
"Le Roman de Monsieur Molière" au Théâtre Le Ranelagh
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Ca déménage !" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
"La Fève du samedi soir" au Théâtre Apollo
"Frédéric Fromet - Ca Fromet !" à la Comédie de Paris
"Didier Gustin - Ah, tu verras !" au Théâtre L'Arcchipel
"Pauline Koehl balance tout !" au Théâtre du Marais
une trilogie Yvette Guilbert avec : "Je ne sais quoi", "Chansons sans gêne" et "En v'la une drôle d'affaire" au Théâtre du Soleil
et les autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Monet collectionneur" au Musée Marmottan-Monet
"Turbulences dans les Balkans" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Kiss & Cry" de Lila Pinell et Chloé Mahieu
"Rider" de Jamie M. Dagg en DVD
"Reprise" de Hervé Le Roux hommage à la Cinémathèque française
et les chroniques des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Miss Wyoming" de Donald Coupland
"Un jour, tu raconteras cette histoire" de Joyce Maynard
et toujours :
"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=