Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Phèdre
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  mai 2017

Monologue dramatique écrit par Yannis Ritsos interprété par Marianne Pousseur dans une mise en scène de Enrico Bagnoli.

Après "Ismène", voilà avec "Phèdre", la deuxième partie de "La Trilogie des éléments" conçue par Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli à partir de textes de Yannis Ritsos.

Si la poésie lyrique, et parfois ésotérique, de l'auteur grec moderne paraissait sombre en s'inspirant du personnage indécis, et il faut le dire, un peu terne d'Ismène, elle reprend des couleurs en s'emparant de Phèdre.

D'ailleurs, contrairement à Ismène, ce n'est plus dans une quasi-pénombre que Marianne Pousseur interprète le monologue de Phèdre. A l'eau a succédé le feu, et l'on verra sur scène la grande ombre de l'actrice cette fois en manteau de fourrure et non presque nue, se projeter sur la scène.

Les propos qu'elle tient sont aussi moins tourmentés et torturés. Le discours amoureux est fort et assuré. Sans que l'on sache précisément à qui elle s'adresse si l'on ignore tout de son histoire, on sent qu'elle a la prestance d'une reine, la violence et l'assurance de quelqu'un qui a souffert et sait faire souffrir.

C'est un discours cohérent, structuré, cursif qu'elle prononce et qu'elle destine à l'être aimé. Elle est héroïque au sens premier du terme et tient en haleine son public.

Dès lors, les effets sont moins spectaculaires que dans "Ismène", même si le final rappelle qu'on est dans un théâtre où compte le spectaculaire et la performance.

Si l'on relie les deux œuvres, avant de s'apprêter à voir la fin de la trilogie avec "Ajax", se dessine un chemin où la femme assise s'est relevée, a quitté la soumission aqueuse pour se saisir du feu ardent. Connaîtra-t-elle un sort encore meilleur ou se soumettra-t-elle au guerrier Ajax ?

Reste que cette seconde partie, plus abordable, confirme les qualités décrites dans "Ismène", avec en point d'orgue l'impeccable prestation de Marianne Pousseur.

On mesure aussi davantage la radicalité du projet d'Enrico Bagnoli et, devant la capacité qu'il a de changer de perspectives en changeant de personnage, on se dit que l'on est sans doute en train de participer à une aventure théâtrale à la fois singulière et marquante.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=