Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce AqME
Conférence de presse  (Festival Solidays 2005)  9 juillet 2005

Qui dirait que ce gentil quatuor, composé de gauche à droite, de Ben (guitare), Koma (chant), Charlotte (basse) et ETN (batterie), presque timide, constitue le rageur groupe AqME sur scène?

Koma : Merci d'être venus messieurs-dames!

Quelle est la raison de votre présence à Solidays?

Koma : Nous devons remercier Nicolas Sirchis d'Indochine qui nous a pistonné. Il s'agit d'un festival auquel nous tenions à participer depuis un long moment car c'est Soliarité-Sida et cela nous tenait à cœur. C'est plus qu'un festival, c'est un geste humanitaire. Si nous pouvons véhiculer quelque chose de positif, autant le faire.

Vous sentez-vous impliqués dans la lutte contre le sida?

Koma : Au jour le jour, nous ne sommes pas plus impliqués que n'importe quelle personne. Mais dans des événements comme celui-là oui. Nous essayons de divertir et si nous pouvons à notre niveau influencer les gens qui nous écoutent et qui nous respectent autant le faire.

Au plan musical, quelle place occupez-vous par rapport aux autres groupes de rock métal français et quelles relations entretenez-vous avec eux car vous semblez être un peu en marge?

Ben : Nous sous sommes mis nous-mêmes en marge car nous avons un peu le cul entre deux chaises. Beaucoup de métalleux nous détestent parce nous sommes trop calmes et de popeux qui nous détestent parce qu'il nous trouvent trop violents.

Koma : Heureusement, il y en a qui nous aiment !

Certaines premières parties, comme celle de Rammstein, ne se sont pas très bien passées?

Koma : Oui avec une partie de leur public. Et ce qui est amusant c'est que maintenant une partie du public vient à nos concerts avec le T-shirt de Rammstein.

Ben : Nous sommes le seul groupe qui peut ouvrir de Garbage à Rammstein. Une de nos forces est de rallier une partie du public de groupes très différents. Et nous nous entendons parfois mieux avec les groupes qu'avec leur public. Quant à nous, nous aimons tout le monde jusqu'à ce qu'on nous prouve le contraire ! Le principal pour nous est de faire quelque chose de sincère, d'original et qui vienne du cœur.

Votre public, celui des métalleux, n'est-il pas moins concerné par le problèmes du sida?

Ben : Non, je ne pense pas mais il le montre moins peut être.

ETN : Il ne faut pas oublier qu'un concert est fait pour distraire les gens. Si c'était juste un meeting humanitaire, il n'y aurait pas lieu de faire un concert. Nous ne sommes pas là ici pour rabâcher aux gens leur responsabilité.

Quels sont les groupes que vous appréciez?

Ben : Toute la vague grunge, Nirvana, les Smashing Pumkins…

Quelles sont vos sources d'inspiration pour votre nouvel album ?

Ben : Nous ! Nous avons essayé de creuser dans nos influences les plus solides et nous avons essayé de faire quelque chose de plus intemporel. Nous sommes allés du côté des groupes qui nous ont fait aimé la musique, aux fondamentaux comme Metallica, Led Zeppelin, Soundgarden, Black Sabbath, Nirvana.

Avez-vous tenu compte des critiques?

Ben : Certaines critiques peuvent être constructives mais il faut avancer et pas se poser de questions. Il faut se faire plaisir et se dire que si on est satisfait cela fonctionnera. Nous avons voulu faire quelque chose dont nous soyons fiers, et aujourd'hui nous en sommes fiers.

Allez-vous faire d'autres festivals cet été ?

Ben : ll nous reste une date e France à Carmaux et les Francofolies.

Charlotte : Et 2 dates en Belgique.

Koma : Nous reprendrons la tournée en janvier 2006.

Pour votre prochaine tournée, à qui donnerez-vous un coup de pouce en les prenant en première partie?

ETN : Indochine ! (rires). Nous essayons toujours par ailleurs d'aider les groupes en développement. Je m'occupe du groupe Lazy qui a fait la première partie de notre concert à l'Elysée Montmartre en octobre 2004. Aujourd'hui, nous avons un tout petit peu de pouvoir et nous essayons d'en faire le maximum en aidant les autres groupes.

La couleur de votre prochain album sera-t-elle différente?

ETN : Nous avons voulu affirmer encore davantage notre personnalité. Il s'agit juste d'une évolution logique de ce que nous sommes.

Nos fans neseront pas déboussolés même s'il y a des choses qui vont les surprendre. Mais c'est du 100% AqME, il n'y a pas de souci là-desssus. Nous n'avons pas encore beaucoup de recul car nous avons terminé l'enregistrement il y a 10 jours mais nous sommes très très contents et très fiers de ce que nous avons fait nous savons que c'est notre meilleur disque à ce jour.

Sera-t-il davantage métal?

ETN : Dans ce nouvel album il y a, à la fois, davantage de mélodies et davantage de métal. Nous n'arriverons pas à choisir entre les deux et nous n'avons pas envie de choisir. Nous aimons autant Radiohead que Slayer. Nous sommes toujours dans le ying-yang pour la composition.

Que pensez-vous de l'affiche de Solidays 2005?

ETN : Elle paraît plus "énervée" que les années précédentes. C'est une belle affiche.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album AqME de AqMe
AqME en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2004
AqME en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
AqME en concert au Festival FNAC Indétendances 2006

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=