Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce AqME
Conférence de presse  (Festival Solidays 2005)  9 juillet 2005

Qui dirait que ce gentil quatuor, composé de gauche à droite, de Ben (guitare), Koma (chant), Charlotte (basse) et ETN (batterie), presque timide, constitue le rageur groupe AqME sur scène?

Koma : Merci d'être venus messieurs-dames!

Quelle est la raison de votre présence à Solidays?

Koma : Nous devons remercier Nicolas Sirchis d'Indochine qui nous a pistonné. Il s'agit d'un festival auquel nous tenions à participer depuis un long moment car c'est Soliarité-Sida et cela nous tenait à cœur. C'est plus qu'un festival, c'est un geste humanitaire. Si nous pouvons véhiculer quelque chose de positif, autant le faire.

Vous sentez-vous impliqués dans la lutte contre le sida?

Koma : Au jour le jour, nous ne sommes pas plus impliqués que n'importe quelle personne. Mais dans des événements comme celui-là oui. Nous essayons de divertir et si nous pouvons à notre niveau influencer les gens qui nous écoutent et qui nous respectent autant le faire.

Au plan musical, quelle place occupez-vous par rapport aux autres groupes de rock métal français et quelles relations entretenez-vous avec eux car vous semblez être un peu en marge?

Ben : Nous sous sommes mis nous-mêmes en marge car nous avons un peu le cul entre deux chaises. Beaucoup de métalleux nous détestent parce nous sommes trop calmes et de popeux qui nous détestent parce qu'il nous trouvent trop violents.

Koma : Heureusement, il y en a qui nous aiment !

Certaines premières parties, comme celle de Rammstein, ne se sont pas très bien passées?

Koma : Oui avec une partie de leur public. Et ce qui est amusant c'est que maintenant une partie du public vient à nos concerts avec le T-shirt de Rammstein.

Ben : Nous sommes le seul groupe qui peut ouvrir de Garbage à Rammstein. Une de nos forces est de rallier une partie du public de groupes très différents. Et nous nous entendons parfois mieux avec les groupes qu'avec leur public. Quant à nous, nous aimons tout le monde jusqu'à ce qu'on nous prouve le contraire ! Le principal pour nous est de faire quelque chose de sincère, d'original et qui vienne du cœur.

Votre public, celui des métalleux, n'est-il pas moins concerné par le problèmes du sida?

Ben : Non, je ne pense pas mais il le montre moins peut être.

ETN : Il ne faut pas oublier qu'un concert est fait pour distraire les gens. Si c'était juste un meeting humanitaire, il n'y aurait pas lieu de faire un concert. Nous ne sommes pas là ici pour rabâcher aux gens leur responsabilité.

Quels sont les groupes que vous appréciez?

Ben : Toute la vague grunge, Nirvana, les Smashing Pumkins…

Quelles sont vos sources d'inspiration pour votre nouvel album ?

Ben : Nous ! Nous avons essayé de creuser dans nos influences les plus solides et nous avons essayé de faire quelque chose de plus intemporel. Nous sommes allés du côté des groupes qui nous ont fait aimé la musique, aux fondamentaux comme Metallica, Led Zeppelin, Soundgarden, Black Sabbath, Nirvana.

Avez-vous tenu compte des critiques?

Ben : Certaines critiques peuvent être constructives mais il faut avancer et pas se poser de questions. Il faut se faire plaisir et se dire que si on est satisfait cela fonctionnera. Nous avons voulu faire quelque chose dont nous soyons fiers, et aujourd'hui nous en sommes fiers.

Allez-vous faire d'autres festivals cet été ?

Ben : ll nous reste une date e France à Carmaux et les Francofolies.

Charlotte : Et 2 dates en Belgique.

Koma : Nous reprendrons la tournée en janvier 2006.

Pour votre prochaine tournée, à qui donnerez-vous un coup de pouce en les prenant en première partie?

ETN : Indochine ! (rires). Nous essayons toujours par ailleurs d'aider les groupes en développement. Je m'occupe du groupe Lazy qui a fait la première partie de notre concert à l'Elysée Montmartre en octobre 2004. Aujourd'hui, nous avons un tout petit peu de pouvoir et nous essayons d'en faire le maximum en aidant les autres groupes.

La couleur de votre prochain album sera-t-elle différente?

ETN : Nous avons voulu affirmer encore davantage notre personnalité. Il s'agit juste d'une évolution logique de ce que nous sommes.

Nos fans neseront pas déboussolés même s'il y a des choses qui vont les surprendre. Mais c'est du 100% AqME, il n'y a pas de souci là-desssus. Nous n'avons pas encore beaucoup de recul car nous avons terminé l'enregistrement il y a 10 jours mais nous sommes très très contents et très fiers de ce que nous avons fait nous savons que c'est notre meilleur disque à ce jour.

Sera-t-il davantage métal?

ETN : Dans ce nouvel album il y a, à la fois, davantage de mélodies et davantage de métal. Nous n'arriverons pas à choisir entre les deux et nous n'avons pas envie de choisir. Nous aimons autant Radiohead que Slayer. Nous sommes toujours dans le ying-yang pour la composition.

Que pensez-vous de l'affiche de Solidays 2005?

ETN : Elle paraît plus "énervée" que les années précédentes. C'est une belle affiche.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album AqME de AqMe
AqME en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2004
AqME en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
AqME en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (Vendredi)
AqME en concert au Festival FNAC Indétendances 2006

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 décembre 2018 : l'empire d'essence

Pénurie d'essence peut être, mais pas de pénurie des sens avec notre sélection hebdomadaire à lire, à voir et à écouter. C'est parti sans plus attendre pour une semaine de plaisirs.

Du côté de la musique :

"L'allégresse" de DaYtona
"C'est la vie" de Phosphorescent
"Oak leaf" de Raoul Vignal
"Karl Maria Von Weber : Symphonie N 1 & concertos" de l'Orchestre Victor Hugo, Jean François Verdier, Nicolas Baldeyrou, David Guerrier et Thomas Bloch
"City walk" de Adrien Chicot
"Tribute to an imaginary folk band" de Bedmakers
Rencontre avec Emma Solal, accompagnée d'une session acoustique aux couleurs de l'Italie
"Valdevaqueros" de Fred Nevché
"Chapitres V et VI" de La Pietà
"Parallel universe blues" de Papercuts
et toujours :
"Persuasive" de Persuasive
"About Bridges" de Régis Boulard et Nico Sacco
"No tourists" de The Prodigy
"Kings and bastards" de Roberto Negro
"Tout bleu" de Tout Bleu"
Plutôt me rendre" de Anne Darban
Nicolas Vidal en interview accompagnée de sa Froggy's session live, autour de son album "Bleu Piscine"
"Il était fou" de JUR
"Young girls punk rock" de Lilix & Didi
Mokado, Clozee et Grandepolis dans une sélection singles et EP
"S/T" de The Balkanys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antigone" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Love, Love, Love" au Théâtre de Belleville
"Un Picasso" au Studio Hébertot
"Bérénice Paysages" au Théâtre de Belleville
"J'admire l'aisance..." au Studio Hébertot
"Le Double" au Théâtre 14
"J'ai des doutes" au Théâtre du Rond-Point
"L'Ecole des femmes" au Théâtre Dejazet
"Kiss & Cry" à la Scala
"Dans ma chambre" au Théâtre La Flèche
"F(r)iction" au CNAC de Châlons-en-Champagne
les reprises :
"Stuck Plastik, une pièce en plastique" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Aglaé" au Théâtre du Rond-Point
"L'Ombre de la baleine" au Théâtre Lepic
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Barbara amoureuse" au Théâtre Essaion
la chronique des spectacles de novembre
et la chronique des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"La Galerie des Sculptures" au Petit Palais
"Youssef Chahine" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Pachamama" de Juan Antin
"Utoya 22 juillet" de Erik Poppe
"Rêver sous le capitalisme" de Sophie Bruneau
"Le sous bois des insensés" de Martine Deyres
Oldies but Goodies avec :
"Le Solitaire" de Michael Mann dans le cadre de la Rétrospective James Caanà la Cinémathèque française
et "La Cousine Bette" de Max de Rieux dans le cadre du Cycle Balzac à la Cinémathèque française
la chronique des sorties de novembre
et la chronique des autres sorties de décembre

Lecture avec :

"Le coup d'état Macron, le Prince contre la nation" de Guillaume Larrivé
"Allez tous vous faire foutre" de Aidan Truhen
"Dialectique de la pop" de Agnès Gayraud
"Inconnu à cette adresse", "84, Charing cross road" et "Les heures silencieuses" de Kressmann Taylor, Helene Hanff et Gaëlle Josse
"Pierre Laval, un mystère français" de Renaud Meltz
et toujours :
"Humains dans la rue : Histoires d'amitiés, avec ou sans abri" de Jean Marc Potdevin, Anne Lorient et Lauriane Clément
"Le meurtre du commandeur, livre 2 : La métaphore se déplace" de Haruki Murakami
"Les vérités cachées de la guerre d'Algérie" de Jean Sévillia
"No society" de Christophe Guilluy
"Séance infernale" de Jonathan Skariton
"Tous les Mayas sont bons" de Donald E. Westlake

Froggeek's Delight :

bientôt Noël... pensez aux cadeaux
"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=