Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gunwood
Travelling soul  (Zamora Label)  avril 2017

Hello lecteur ! Je ne vais pas te mentir, je suis de bonne humeur et comble de joie il fait soleil. En plus de ça, ce matin, Médor, mon chien est revenu de bonne humeur lui aussi. Il faut savoir que tous les matins, mon chien mastique un nain dans le jardin de mon voisin (qui n’apprécie pas toujours d’ailleurs) et… quid ? Qu’ouïe-je ? Plaît-il ? Quel est le rapport avec Gunwood ? Aucun, je le crains. C’est en fait un moyen subtil de commencer une chronique quand tu n’as aucune autre idée ! Mais puisque ma vie ne te passionne pas, je vais te parler de l’album Travelling Soul de Gunwood.

Ce groupe nous offre un blues folk de bonne facture et le titre éponyme nous transporte d’emblée. La voix est grave, élevée à la clope, au scotch et au gravier, comme je les aime. Tu commences à me connaître depuis le temps. On alterne entre mélancolie et excès de vitesse.

"Daydreams" est plus conventionnel, plus axé blues. "Tales" lui s’ouvre sur une guitare folk et la voix, un peu à la Dylan. Très belle chanson, j’y entends aussi un peu du Simon & Garfunkel. Suivent deux morceaux très en douceur avec l’harmonica, la guitare : "Swimming" et "Rainchild" !

Gunnar Ellwanger (on prononce "Gounar") aurait prononcé, selon la légende familiale, comme premiers mots : "papa" et "guitare", mais avec un papa physicien et amoureux de la guitare cela s’explique aisément.

"I wanna betray myself" est nettement plus punchy, c’est le titre le plus rock de l’album pour le moment (oui, on va faire comme si on découvrait l’album ensemble, mais tu te doutes que je le connais déjà hein !).

Les deux autres musiciens qui forment Gunwood, à savoir Joao Francisco "Jeff" Preto (basse, harmonica, banjo, percussions et voix) et David Jarry Lacombe (batterie et claviers, voix) ont un solide bagage musical et assurent vraiment.

Sur "Sweet Holy Road", pour tout te dire, je m’attendais à un petit toudoutoudou à la Simon & Garfunkel encore, et le refrain te transporte lui dans le rock des années 70, un peu à la Eagles. Oui, je sais comme ça on s’y perd, mais ces musiciens ont vraiment de nombreuses influences et cela s’entend et cela rend très bien sur l’album.

"Hey Little Brother" est plus froid à mon goût, mais le groupe accélère le tempo sur cette fin d’album. Le groupe n’en fait jamais des caisses, et l’ensemble est très bon.

More : le chanteur nous offre une belle ballade et on s’imagine dans le paysage de la pochette de l’album, somptueuse et tout en délicatesse, comme ce morceau qui flirte avec la country et ses guitares slide et les nappes de synthé. Il y a du Neil Young chez ses trois gars et le groupe d’ailleurs confie même rêver qu’un jour celui-ci reprenne un de leurs titres et ça serait mérité.

"Rescue" qui suit est dans une veine rock, ça envoie du bois comme on dit par chez moi. Gunwood nous réveille et personnellement ça me file la patate. Pour te confier un peu plus de ma vie, j’ai ajouté ce morceau sur ma playlist dédiée à mes séances de running. Clairement, ça te botte le fessier.

Suivent "Old Man Song", qui reste dans cette veine un peu plus rock et "Afraid of the Dark" qui, pour finir, reprend les fondamentaux guitare / chant.

Nous avons là un album d’un très bon groupe, que l’on sent soudé avec pleins de belles histoires à raconter. J’ai même appris, grâce à Isabelle, que le groupe serait sur scène le 15 juin au Festival Folk You à la Bellevilloise (19-21 rue Boyer 75020 Paris) et elle m’a dit que sur scène, c’était vraiment un très bon groupe, alors fonce, achète ta place et l’album, tu seras heureux.

Bon, ce n’est pas tout ça, mais il faut que je file récupérer mon chien qui s’est encore faufilé chez le voisin lui mastiquer un nain de jardin… A très vite !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Gunwood (jeudi 29 juin 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Gunwood
Le Bandcamp de Gunwood
Le Soundcloud de Gunwood
Le Facebook de Gunwood


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Gunwood (29 juin 2017)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=