Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Solidays 2005 - Solidarité-Sida : Le parcours "Sex in the city"
Interview  (Paris)  juillet 2005

Une affiche en noir et blanc au texte accrocheur et un chapiteau complètement clos pour une action d'information et de prévention.

Il s'agit du parcours "Sex in the city" organisé par l'assocation Solidarité-Sida.

Nous avons rencontré Bieke Dobelar qui supervise cette opération.

Pouvez-nous présenter cette initiative de l'association Solidarité-Sida?

Bieke Dobelar : Je suis chargée de formation dans l'équipe de prévention de l'association Solidarité-Sida. Nous avons créé le parcours "Sex in the city" il y a 3 ans. Auparavant, nous avions simplement un stand avec des brochures. Et puis nous avons voulu faire quelque chose de plus original en compagnie d'autres associations qui font de la prévention.

Nous avons donc créé un parcours ludique qui parle ouvertement de sexualité et qui plus est qui ne parle pas uniquement des risques de la sexualité mais aussi de ses aspects positifs, la diversité, le plaisir, l'amour et donc qui aborde tous les thèmes liés à la sexualité.

Chaque année, ce parcours évolue et s'enrichit en fonction des retours que nous avons des festivaliers ais aussi des personnes qui travaillent dans ce parcours.

Quelles est la finalité de ce parcours?

Bieke Dobelar : Le but est d'abord d'informer les gens sur les risques de la sexualité, de faire de la prévention.

C'est également de susciter la réflexion et la prise de conscience des risques encourus et donc de les amener à se protéger. Mais le but est également de montrer la diversité dans la sexualité humaine.

A l'issue du parcours, dans le dernier espace avant la sortie, il y a des personnes qui sont disponibles pour répondre à toutes les questions des festivaliers.

Elles pevent également les aider également à remplir le questionnaire qu'ils nous remettent à la fin du parcours.

Donc 3 points essentiels : l'information, la prise de conscience et l'écoute que les jeunes ne trouvent p as forcément au sein de la famille ou du lycée.

Bieke Dobelar : Oui car il s'agit d'un sujet qui n'est pas évident d'aborder notamment avec les parents. A l'école, cela se limite à une séance par an.

Le fait que les personnes qui les accueillent ici soient jeunes facilite la discussion. De plus, nous avons conçu le parcours de manière à susciter les questions. Nous souhaitons ouvrir le dialogue en abordant au début du parcours des sujets qui sont plutôt tabous pour faciliter le dialogue

3 ans vous permet d'avoir un peu de recul. Quelles sont les constatations que vous avez faites ?

Bieke Dobelar : Nous n'avons pas de vraies fiches d'évaluation mais dans le questionnaire il est demandé de donne une note et les retours sont très positifs.

Le succès de ce parcours nous le constatons par l'importance de la file d'attente et le nombre toujours croissant de visiteurs. Ce qui est très positif car ils pourraient aller au concert.

Comme la bannière est un peu mystérieuse cela excite la curiosité et incite les festivaliers à venir voir. Et ils sont très contents de venir car le parcours se présente un peu comme une exposition un peu ludique et marrante tout en abordant des sujets graves, ce qui parle aux jeunes

Ce que l'on constate c'est que les jeunes disposent de l'information relative à l'utilisation du préservatif mais que s'ils l'utilisent pour les premiers rapports sexuels, ils l'abandonnent vite ensuite sans avoir fait de dépistage. Ils ont du mal à conserver une certaine discipline dans ce domaine. Ici, il est vrai que les jeunes qui viennent à Solidays sont déjà sensibilisés au problème du sida donc on ne peut pas généraliser. Mais je n'ai pas constaté de différences notables depuis 3 ans.

 

Pour en savoir plus :

Le site de Solidarité-Sida

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=