Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Longwy-Texas
Théâtre Ouvert  (Paris)  mai 2017

Lecture-performance écrite et interprétée par Carole Thibaut.

On connait bien le travail de Carole Thibaut, son penchant pour un théâtre citoyen, où le politique et le social ne sont pas laissés au vestiaire. On l'avait quitté avec "Monkey Money", parabole sur le monde de l'entreprise.

Avec "Longwy-Texas", elle revient à son histoire personnelle sous forme d'une "petite conférence performée" où elle évoque le "monde des pères", celui qui commence avec son arrière-grand père pour aboutir à son père et qui se déroule pendant plus d'un siècle à Longwy, au cœur de la sidérurgie lorraine.

"Petite conférence" prévient-elle et cela aboutit à une "performance" de trente minutes presque chrono. Trente minutes denses, pleines de sa généalogie, pleines de ses origines, de tout ce qu'elle est, de tout ce qu'elle hait, de tout ce qu'elle aime ou a aimé.

Pour raconter cette Lorraine des hauts-fourneaux, de l'acier, cette Lorraine qui n'est aujourd'hui qu'une nostalgie critique, elle est debout devant un pupitre et un micro et dispose d'un écran pour projeter des diapos et quelques minutes de vidéo.

Fille d'un ingénieur qui participa sans remords à la mise à mort de la sidérurgie lorraine, elle a vécu de plain pied la période de l'héroïque et désespérée lutte des sidérurgistes, celle qu'exprimait une radio vraiment libre, "Radio Lorraine cœur d'acier". Elle y a puisé tout ce qui nourrit et nourrira une révolte qui ne s'éteindra pas, peut-être en souvenir de ces lorrains sacrifiés au Dieu acier.

Carole Thibaut, la conférencière, laisse parfois la parole à Carole adolescente de Longwy, changeant dès lors de ton, se faisant plus feutrée, plus intime aussi. Car dans ce récit où n'interviennent pas les femmes, il y a la, les figures omniprésentes et masculines d'une famille. Un point, c'est tout.

De l'arrière-grand-père ouvrier au père cadre supérieur proche de la direction, Carole affronte tous ses pères pour commettre, in fine, la pire des transgressions, celle qui va la faire rejoindre, au moment où disparaissent les prolétaires avec le consentement des maîtres de forges et de tous ceux qu'ils ont soumis, l'ultime classe sociale, celle des déclassés, parmi lesquels prendront leur place les intermittents du spectacle.

Ici, Carole Thibaut ne fait pas l'apologie des "mains d'or" à la Bernard Lavilliers, n'utilise pas une écriture minimale à la Annie Ernaux, mais creuse sans lyrisme ni sécheresse le sillon du déterminisme social qui la constitue.

Si elle ne s'y complait pas, elle ne refuse pas une pincée d'émotion. Mais ce ne sont pas ses mots, mais les images filmées de la ville-usine par un père - avec qui l'entente fut aussi tumultueuse que l'aventure du métal en fusion - qui fournissent paradoxalement de quoi vraiment s'émouvoir.

Une évocation nécessaire et sans fausses notes.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=