Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des hommes en devenir
Théâtre Paris-Villette  (Paris)  mai 2017

Comédie dramatique d'après le roman éponyme de Bruce Machart, adaptation et mise en scène de Emmanuel Meirieu, avec Jérome Derre, Xavier Gallais et Jérome Kircher.

Comme dans "Mon Traître", que l'on a pu voir au début de l'année, Emmanuel Meirieu met en scène dans "Des hommes en devenir", des paroles qui n'interfèrent jamais les unes avec les autres.

Mais à la différence du texte de Sorj Chalandon, celui tiré du roman de l'Américain Bruce Machart n'est pas découpé pour parvenir à reconstituer le portrait d'un homme hors normes.

Chacun des monologues décrit un personnage singulier, toujours masculin, qui n'a en commun avec son prédécesseur ou son successeur que d'appartenir à la même espèce, celle des hommes en "manque".

Mais, attention, l'écriture de Bruce Machart est très particulière. On pourrait dire qu'elle s'inscrit dans une tradition ouverte par des écrivains comme Charles Bukowski, et qu'elle se caractérise par une "poétique du glauque", décrivant le quotidien banalement sordide d'Américains appartenant à une espèce de sous-prolétariat.

Ces êtres sans envergure qui vivotent, soumis à des addictions ou des maladies, ont cependant en eux une énergie insoupçonnée qu'ils projettent sur des idées fixes, des obsessions qui, s'ils parviennent à les matérialiser ou à les réaliser, révèlent en eux quelque chose de beau capable de transcender tout le magma de misère qui les enserre.

Il faudra donc avoir l'estomac bien accroché, ne pas se laisser contaminer par leurs idées noires, leurs destins sans avenir, pour supporter les récits des paumés mis en scène par Emmanuel Meirieu. Surtout qu'ils sont tous grimés, parfois sanguinolents ou porteurs de prothèses. D'aucuns les diraient affreux, sales et méchants.

Ils sont d'autant plus saisissants qu'ils sont interprétés par Stéphane Balmino, Jérôme Derre, Xavier Gallais, Jérôme Kircher et Loïc Varraut et, qu'alors même qu'ils évoluent dans une absence de décor, leurs visages géants sont projetés à l'avant de la scène.

Cette vision ajoute à leur apparence grotesque, renforce le malaise que l'on ressent devant ce qu'ils racontent. N'est-ce pas malsain de s'attarder sur le destin d'un fœtus mort, de jouer sur la corde sensible, voire sordide, du poétique pour se complaire dans cette histoire crapoteuse ?

Jadis,le cinéaste Jacques Rivette disait qu'un "travelling était une affaire de morale" en dénonçant un plan de "Kapo", film sur un camp de concentration. Toutes proportions gardées, on pourra aussi reprocher à "Des hommes en devenir" de rendre spectaculaires et esthétiques des récits qui mériteraient sinon de la morale au moins de la pudeur dans leur représentation sur une scène.

Mais, sans doute, certains ne ressentiront pas cette gêne, et trouveront qu'Emmanuel Meirieu et ses comédiens ont restitué avec un exceptionnel talent l'univers de Bruce Machart.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 mai 2024 : Après les ponts vient la pluie

Un printemps décidément capricieux mais quelques jours de beau temps avant un nouveau déluge. Ici c'est un déluge de musique, spectacles ou livres qui nous attend.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets
et toujours :
nouvel épisode du Morceau Caché intitulé "Session de rattrapage 6"
"Le souffle de l'Hybris" de AA & Les Oneiroi
"Murmuration" de Darius
"Creatures lies" de Isolation
"On ne sait jamais" de Jéhan
"Newcastle" de Prudence Hgl
"Colliding spaces" de The Everminds
quelques clips : Comédie Noire, Hermetic Delight, Gogojuice, Cosmopaark, l'Ambulancier, No Money Kids

Au théâtre :

les nouveautés :

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Roqya" de Saïd Belktibia

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=