Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Jardin d'Alphonse
Théâtre Michel  (Paris)  juin 2017

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Didier Caron, avec Sandrine Le Berre, Didier Caron, Michel Feder, Julia Dorval, Arnaud Pfeiffer, Romain Fleury, Christiane Ludot, Karina Marimon et Véronique Viel.

Dans la famille Lemarchand, il y a le père "bonhomme" (Michel Feder), la deuxième épouse bienveillante (Christiane Ludot), la fillle aînée douloureuse (Sandrine Le Berre) et sa petite amie, une douce illuminée Dominique Viel), le fils "looser" aigri (Arnaud Pfeiffer), le fils "winner" au petit pied (Romain Fleury) et la femme du premier devenu la future du second, une opportuniste avisée tapie sous une blonde-blonde égocentrée (Julia Dorval).

Ils sont venus, ils sont tous là, même l'ami caustique du père (Didier Caron) et sa femme écervelée (Karina Marimon), pour l'enterrement du grand-père Alphonse. Et subitement, à l'initiative de la fille qui déclenche les hostilités, la situation de recueillement qui préside dans "Le Jardin d'Alphonse" vire au pugilat par un enchaînement de psychodrames.

Didier Caron les décline en cathartiques confrontations bilatérales ordonnées autour de quasiment toutes les thématiques récurrentes de la comédie de moeurs que sont la rivalité fraternelle, l'infidélité conjugale, le couple en crise et le secret de famille hybridées avec celles du mélodrame existentiel ou identitaire et de l'humour des lamentations.

Dans le bucolique décor de jardinet naïf réalisé par Sébastien Barbaud, les comédiens officient au diapason dans ce jeu des quatre vérités qui permet d'évacuer les tensions trop longtemps occultées sans toutefois malmener les bons sentiments ni remettre en cause l'ordre établi.

La situation est grave mais pas désespérée car placée sous les auspices jubilatoires de Karina Marinon qui, avec la judéité de son personnage doublé d'un moulin à paroles, assure la mécanique comique qui désamorce tout pathos éventuel.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=