Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vertu Héroïque
La Scène Thélème  (Paris)  juin 2017

Conférence théâtralisée d'après l'oeuvre de Rabelais conçue et dispensée par Didier Galas.

Avec son compère l'artiste visuel Jean-François Guillon co-fondateur de la bien nommée Compagnie Les Hauts Parleurs, le comédien et metteur en scène Didier Galas explore l'oeuvre-monde de Rabelais, haute figure du 16ème siècle français, avec autant de jubilation que de passion pour la sagacité de ses réflexions philosophiques et autres que son art scriptural.

Griot contemporain qui se délecte du vieux français et de la truculente et prodigue invention verbale rabelaisienne, locuteur inspiré en adresse directe au public et passeur de textes, Didier Galas propose, sous une forme hybride qui emprunte au monologue, au conte théâtralisé et à la conférence illustrée de découvrir "La Vertu Héroïque" telle que conceptualisée dans le "Tiers Livre des faits et dits Héroïques du noble Pantagruel".

Celle-ci repose sur un éloge de la dette qui, à l'instar du prêt d'argent qui lie "debteur et "prêteur", crée le lien social indispensable à la vie, et à la survie, de toute communauté, dispensé par le docte et bouffon Panurge au terme d'un raisonnement empruntant donc à la science économique ainsi qu'à l'organicisme.

Le choix du comédien n'est certes pas fortuit car ce texte à l'argumentaire aussi sophiste que paradoxal se prête doublement voire triplement à la transposition scénique.

D'une part parce que la faconde langagière de l'auteur s'inscrit dans l'art de la parole pratiquée par le comédien, et, d'autre part, en raison de la structure même du discours dont l'argumentation rhétorique use de la figure de style de l'hypotypose pour l'illustrer de manière pittoresque.

Et ce faire Panurge adopte la posture de l'acteur en représentation, et donc l'illusion théâtrale pour, au terme de ce qui s'apparente à une scène de genre, sinon convaincre son auditoire, en l'espèce son locuteur Pantagruel, du moins le fasciner et, peut-être, lui "vendre pour lanterne vessie".

Lutin facétieux à la gestuelle chorégraphiée, Didier Galas se délecte de cette prose jubilatoire, soutenue, en l'occurrence, par les dessins pictogrammes de Jean-François Guillon, et dispense une roborative performance.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=