Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 12 millimètres
Théâtre de l'Oeuvre  (Paris)  juin 2017

Seul en scène dramatique écrit par Vincent Juillet et Mélissa Drigeard interprété par Julien Boisselier.

"12 millimètres". Voici un titre lapidaire et quasi-hermétique qui ne cède pas à la facilité racoleuse et intrigue en ce qu'il ne résonne pas de manière significative dans l'esprit du commun des mortels.

En revanche, il opère spécifiquement dans la contextualisation opérée par les co-auteurs Vincent Juillet et Mélissa Drigeard dans cet opus pour un comédien qui constitue une sagace déclinaison du thème de la crise de la quarantaine.

Selon une expression consacrée, le chef étoilé Jean-Jacques Detoque a tout pour être heureux : la famille, la consécration professionnelle (il a brillament repris le flambeau gastronomique paternel) et la notoriété populaire résultant de la sur-médiatisation de son émission culinaire.

Ce qui ne l'empêche pas de se trouver confronté, sur le mode rétrospectif, à l'angoisse de la vacuité existentielle et de traverser une crise de lucidité morbide annonciatrice d'une décompensation anxio-dépressive qui trouve son acmé à l'occasion de son jubilé télévisuel.

Cela amène au susdit "12 millimètres" qui se réfère tant à la section d'un cable de connectique traînant à terre, dangereuse source potentielle de chute, qu'au calibre du revolver de type Far West qu'il manipule en arborant.... une emplumée coiffe de chef sioux.

La partition textuelle s'avère aussi ambigüe qu'explosive et bien que ressortant au monologue ne se cantonne pas à des soliloques dès lors qu'elle comporte divers locuteurs telles l'assistante en voix off (Sara Giraudeau) et la journaliste en vidéo (Frédérique Tirmont), et, surtout, l'auditoire, assimilé au public de plateau télé, mis à contribution.

La mise en scène de Julien Boisselier élaborée avec la collaboration artistique de Morgan Perez et Leila Moguez est particulièrement réussie et efficace en ce qu'elle casse les codes conventionnels, dont la staticité, du monologue par l'importation de ceux de la performance.

Au jeu, Julien Boisselier, qui n'est pas sans faux airs luchiniens notamment dans le maniement de l'humour à froid dont n'est pas exempt le texte, campe avec délectation et incarne avec talent ce personnage borderline au bord de l'implosion.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=