Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Raymonde Howard
S.W.E.A.T.  (We Are Unique! Records)  juin 2017

Le titre du nouvel album de Raymonde Howard pourrait sembler énigmatique avec des initiales formant le mot S.W.E.A.T. Pourtant, avec cette musique binaire, brute, presque primale et répétitive (avec l’utilisation de nombreuses boucles), c’est bien de sueur dont il s’agit ! De la sueur dans le fond comme dans la forme : sortir un album de nos jours demande beaucoup d’énergie. Mais le nom de ce disque fait également référence aux situations géographiques des labels qui soutiennent Raymonde Howard, S.W.E.A.T. pour South West, East And Together, soit Specific en Lorraine (pour la sortie vinyle) et We Are Uniques ! Records à Toulouse pour la sortie CD.

Révélée par un premier album For All The Bruises, black and peas rappelant un rock tendu et lo-fi et après Le Lit B.O du film moyen métrage du même nom réalisé par Raphaëlle Bruyas plus pop et arrangé, Laetitia Fournier revient avec un disque à guitares (avec un minutieux travail sur le son), court, beaucoup trop puisque le disque ne dure qu’une bonne vingtaine de minutes, mais il a le bénéfice de la concision, de ne pas en rajouter pour rien. Un disque sec et nerveux, aux côtés lancinants et hypnotiques, quelque part entre rock garage, réminiscences riot-girl des années 90, noise, post punk et presque psychédélisme (dans l’utilisation des notes graves jouées souvent robotiquement notamment).

Porté par le sens de l’écriture concis et précis de Laetitia Fournier, ce S.W.E.A.T. qui au départ semblerait presque secondaire devient assez rapidement jubilatoire ! Comment ne pas succomber à des titres comme les nerveux "Release the evil", "Angry Ballerina" ou "No Waves, no bricks, no walls, no pass-arounds", comme les très 9O’s "Penekini Kill" (clin d’œil à la bande à Kathleen Hanna et Tobi Vail), "Terrortits" ou "Hands Shine with Stains" qui rappelleront pourquoi pas PJ Harvey, le velvetien "Ebony Submarine" (où intervient Jean-Christophe Lacroix, compagnon de longue date et membre du collectif The Hiddentracks), les blues garage "Harsh Love", "Crumbs of the awakening" ? Revolution Girl Style Now ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album For all the bruises black eyes and peas de Raymonde Howard
La chronique de l'album Le Lit de Raymonde Howard
Raymonde Howard en concert au Fil (22 novembre 2008)
Raymonde Howard en concert au Fil (6 juin 2009)
Raymonde Howard en concert au Fil (mercredi 6 octobre 2010)
L'interview de Raymonde Howard (16 avril 2010)
L'interview de Raymonde Howard (lundi 3 mars 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Raymonde Howard
Le Bandcamp de Raymonde Howard
Le Facebook de Raymonde Howard


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Raymonde Howard (9 août 2014)
Raymonde Howard (5 janvier 2011)


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=