Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Dindon
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  juin 2017

Vaudeville d'après l'oeuvre éponyme de Georges Feydeau, mise en scène de Florence Le Corre et Philippe Person, avec Zoé Bensimon, Lucas Bottini, Nicolas Bouillis, Emmanuelle Le Cabin Saint Marcel, Gloria Hérault, Alexandre Zelenkin, Eric Julliard, Julie Pacheco, Pierre-Louis Paillusseau, Alice Persain, Manon Menin et Valentin Rapilly.

Pour présenter les élèves de la première promotion de l'Ecole d'art dramatique du Lucernaire nouvellement créée qu'il dirige, Philippe Person a procédé à un triple choix aussi judicieux que pertinent.

D'une part, avec le choix d'un fleuron du théâtre de boulevard de la Belle Epoque au succès éprouvé, "Le Dindon" de Georges Feydeau, comédie des moeurs conjugales et satire sur le mode burlesque de la tartufferie bourgeoise érigée en gardienne de la vertu morale qui renvoie dos à dos les époux qui ne pensent "qu'à ça", la gaudriole pour les maris, le constat d'adultère pour les épouses.

D'autre part, par sa distribution conséquente et ses personnages archétypaux, cette partition s'avère un efficace support de scène dite "de révélation" permettant d'apprécier la nature et l'emploi des jeunes acteurs dans une large amplitude. Ainsi certains sont prêts à assurer la relève au café-théâtre alors que d'autres manifestent un beau potentiel pour les rôles du répertoire.

Enfin, il propose une adaptation habilement resserrée à un format standard, notamment par la suppression des scènes récurrentes de la sonnette, pour laquelle il a constitué deux troupes ce qui évite le brouillage, voire la cacophonie, lié à la pluralité d'interprètes pour un même rôle.

Philippe Person co-signe avec Florence Le Corre une mise en scène qui opte pour le parti-pris de "pousser à l’extrême les codes du vaudeville". Le rythme est donc soutenu, voire trépidant, et exacerbé par l'énergie et le plaisir du jeu des officiants.

Doublement courtisée, par "un ami" de la maison, célibataire qui brûle la chandelle par les deux bouts (Valentin Rapilly parfait) également amateur de cocottes telle Armandine (Zoé Bensimon coquette aguichante), et un inconnu pressant (Pierre-Louis Paillusseau frénétique) fier-à-bras filant doux devant une épouse harnachée new fetish (Emmanuelle Le Cabin Saint Marcel piquante), la jolie Lucienne (Alice Persain délicieuse) soumet son acquiescement à la preuve de la trahison de son mari (Alexandre Zelenkin) placide qui ne semble pas un foudre de guerre.

Mais l'habit ne fait pas le moine et il est relancé à domicile par une maîtresse anglaise survoltée (Julie Pacheco pétulante dotée d'une ravageuse nature comique) dotée d'un soupçonneux époux d'origine marseillaise (Nicolas Bouillis tonitruant) ce qui entraîne tout ce petit monde dans la fameuse chambre 39 de l’Hôtel Ultimus.

Et cela sous le regard blasé du personnel ancillaire (Gloria Hérault et Eric Julliard, tous deux quasi-ionesciens, épatants tant dans la parodie que l'absurde inquiétant, elle en femme de chambre qui en a vu d'autres, lui avec son humour pince sans rire en valet bordeline, débonnaire commissaire en imperméable et tenancier "peace and love", et l'éffarement d'un couple "intrus" (Lucas Bottini assuré et Manon Menin imparable en sourde et gourde immature entichée de Minnie).

Quelques inserts musicaux des années 1960-1970 dont l'inoxydable "Ti amo", des lumières disco pour les intermèdes, et la fête aux infidèles bat son plein.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=