Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Justin prend du spectrum
Théâtre L'Atalante  (Paris)  juin 2017

Comédie dramatique de Rémi De Vos, mise en scène de Olivier Oudiou, avec Bruno Boulzaguet, Yveline Hamon et Maryse Poulhe.

Dans les vestiaires d'un mouroir pudiquement qualifié de maison de cure pour résidents englués dans la sénescence qui accompagne leur dernière, et néanmoins interminable, ligne droite, deux employées échangent leurs impressions vacancières.

Une situation banale si l'auteur n'était Rémi De Vos, le dynamiteur des travers et dérives sociétales adepte de la fantaisie débridée et de l'humour noir qui, avec "Justin prend du spectrum", signe une partition étoudissante en forme de comédie burlesque hybridée avec le vaudeville dont il retient les codes du farfelu.

Avec la précision maniaque d'un facétieux, et néanmoins virulent, entomologiste, il épingle deux tyrannies contemporaines, celle du bonheur et du jeunisme, dont les injonctions empoisonnent les esprits et conduisent à la folie en dérapage non contrôlé pour retarder la fatale échéance.

Et, poussant le curseur temporel dans futur proche, il décline, les subterfuges contemporains qui tiennent à la médicamentation des pilules du bonheur, et au "push the limits" par l'allongement artificiel du temps : allongement du temps de travail en repoussant l'âge légal de départ à la retraite, allongement de l'illusion de la jeunesse avec l'explosion de la chirurgie esthétique, allongement de l'espérance de vie avec la pratique de l'acharnement vital.

Ainsi Mélanie et Monique, respectivement presque septua et octogénaire et toujours "au turbin" de uoi alimenter les pires cauchemars des actfis actuels, devisent-elles sur leurs petits bonheurs et grandes exaspérations avant que n'intervienne Justin, le barman "ramollo du bulbe" qui ne prend que le fameux Spectrum et déprimerait même un perfusé sous Prozac.

Grâce au bien-nommé composé Parlotte agissant comme soupape de sécurité pour ces cocottes-minute sous camisole chimique, chacune se révèle dans un monologue aussi jubilatoire qu'effrayant, constitutif d'un beau morceau d'anthologie.

Pour cette pseudo-dystopie loufoque, Olivier Oudiou joue également avec le facteur temporel en télescopant les époques avec une image du film "Charlot fait une cure" pour l'affiche et le vintage des sixties tant pour la scénographie que les costumes confectionnés par Sylvette Dequest et dirige des comédiens émérites qui, de surcoît, maitrisent parfaitement la dramaturgie du corps.

Honneur aux dames devossiennes, moulins à paroles bennettiennes aux divagations beckettiennes, avec deux comédiennes pétulantes et truculentes : Yveline Hamon, impériale, verbe haut, en vieille coquette rousse attifée de vert Granny Smith, inénarrable narratrice du périple marital en patins, et Maryse Poulhe, vieille femme-enfant portant couettes à l'allure de dodu chaperon rouge-fushia, touchante surmédicamentée allergique aux enfants.

Pour compléter et titiller cette paire explosive, dans le rôle du valet victimaire, jeune déjà vieux, ombre de lui-même et empêcheur de danser en rond, Bruno Boulzaguet oeuvre dans le pathétique désopilant notamment dans une stupéfiante hagiographie fromagère.

Ce trio d'exception porte pour le meilleur et pour le rire l'opus iconoclaste et roboratif de Rémi De Vos en faisant résolument flotter le drapeau noir sur la marmite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=