Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lucrèce Borgia
Théâtre 14  (Paris)  juin 2017

Drame de Victor Hugo, mise en scène de dramatique de de Henri Lazarini et Frédérique Lazarini, avec Frédérique Lazarini, Emmanuel Dechartre, Didier Lesour, Marc-Henri Lamande, Hugo Givort, Louis Ferrand, Clément Héroguer, Pierre-Thomas Jourdan, Adrien Vergnes et Kelvin Le Doze.

A Venise, un jeune soldat au passé tumultueux, Gennaro, s’éprend d’une mystérieuse femme masquée. Ses camarades croient reconnaître en elle la sanguinaire Lucrèce Borgia qui règne sur Ferrare et n’hésite pas à faire assassiner ses ennemis.

C’est un personnage particulièrement sombre que Victor Hugo a choisi pour ce qui demeure l’une de ses pièces les plus fortes et les plus célèbres. Un personnage machiavélique et violent dont pourtant il nous montre l’autre facette, celle d’une femme (et d’une mère) amoureuse.

Pour mettre ce mélodrame romantique sur les planches, Henri et Frédérique Lazarini ont choisi d’en présenter une version dépouillée de tout décorum.

En effet, c’est sur le plateau nu, magnifiquement éclairé par Cyril Hamès que va se jouer cette funeste aventure. Ils nous proposent une tension qui monte crescendo pour ne cesser qu’au noir final.

Toute la troupe nous invite à un drame captivant où la langue d’Hugo nous parvient dans toute sa splendeur et sa puissance. Frédérique Lazarini en tête donne la note à la dizaine de comédiens. Elle excelle dans le rôle de cette femme qu’elle montre dans toute sa complexité, sa démesure et sa folie, sans omettre d’en laisser transpirer les failles. Du grand art.

A ses côtés, Hugo Givort est un très crédible et valeureux Gennaro qu’il incarne avec une fougue impressionnante. Et l’on remarquera évidemment la finesse d’interprétation d’Emmanuel Dechartre qui campe le Duc Alfonse d’Este, le mari de Lucrèce, avec beaucoup de métier.

Un spectacle vénéneux et flamboyant magistralement porté par Frédérique Lazarini monumentale, à voir impérativement.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=