Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Breaking the wave
Dead Killer Story  (Autoproduit)  juin 2017

On dit souvent que la valeur n'attend pas le nombre des années, et loin de moi l'idée de remettre en cause le célèbre adage, mais il faut pourtant bien admettre que le temps est un élément souvent nécessaire et parfois crucial au correct mûrissement des projets et des oeuvres.

Justement, c’est d’un projet qui a mis du temps à éclore dont il est question ici : celui de Breaking the wave, le groupe de deux amis de longue date, Matthieu Malon et Joseph Mars.

A ces amis, il aura fallu de nombreuses années, plus d'une quinzaine, pour enfin finaliser leur premier véritable album baptisé d’un nom sonnant comme un coup de poing Dead Killer Story.

Le disque présente plusieurs particularités dont une majeure : il ne sortira qu'en version vinyle, et à 100 exemplaires. Pas de version cd ni digitale. Nous sommes bien en 2017, et on pourrait penser légitimement qu'il s'agit d'un suicide artistique à l'époque où la musique ne s'écoute presque plus qu'exclusivement via des plateformes en lignes. Au contraire, à mon sens, une telle démarche participe à une nouvelle tendance et est l’illustration d’une volonté farouche et un peu militante de redonner à l'écoute de la musique la valeur qu'elle aurait dû toujours garder. Cette valeur qui se perd depuis 20 ans, c'est-à-dire à une vraie pratique culturelle, active, qui demande un peu d'investissement, d’attention.

Redonner à l'objet disque l'importance qu'il mérite avec toute la sacralité qu’aime y consacrer le véritable amateur, est déjà un pari assez risqué. A la limite de la folie terminale. Mais l'élément le plus notable dans ce projet, et celui qui m’aura le plus interpellé avant la moindre écoute, est la pluridisciplinarité dans lequel il s'inscrit. L'addition croisée et complémentaire de la musique, de la vidéo, de l'illustration et de la narration.

Un objet, (le vinyle donc), une pochette belle et percutante (de l’illustrateur Mathieu Persan), un teaser vidéo (soigneusement filmé par Mélanie Dalsace) dans lequel les deux amis racontent la genèse de leur album.

Une histoire, comme le titre l'annonce, et il y en a bien une. Le groupe la résume ainsi : "Anton est un garçon complètement perdu. Désocialisé, a-sentimental et grand solitaire ; il trompe l’ennui par des rencontres érotico-numériques. Ses journées dans un bureau banal et son quotidien sont sans relief. Les années passées ainsi finissent par l’assommer. Pour épicer sa vie, il va commettre l’irréparable". La promesse narrative est déjà à elle seule l’espoir d’un contenu romanesque singulier.

Et la musique, puisqu'il faut bien en parler un peu dans une chronique musicale. Les références se situent assez naturellement vers le rock et la pop. C'est brut et percutant, et même si certains moments surprenants ne manqueront pas de vous interpeller, l'ensemble est d'une incroyable cohérence et la progression tout au long de l'album permet d’y entrer d’abord, de s’y plonger ensuite pour ancrer profondément l'auditeur.

Il n’est absolument pas question de calcul marketing ici, mais de sincérité, d’introspection et de travail menés avec une intelligence et une sensibilité remarquables.

Les bons groupes de rock en France se comptent sur les doigts d'une main, il est aujourd'hui une évidence absolue que Breaking the wave en fait désormais bien partie.

En attendant la sortie de l’album, plus d'infos sur la page facebook du groupe ou directement sur leur site, sur lequel vous pourrez pré-commander Dead Killer Story, dont la sortie est prévue à la fin de l’été 2017.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Breaking the wave
Le Tumblr de Breaking the wave

Crédits photos : William Martin


Rita Zarai         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=