Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des Plans sur la comète
Guilhem Amesland  juin 2017

Réalisé par Guilhem Amesland. France. Comédie dramatique. 1h40 (Sortie le 21 juin 2017). Avec Vincent Macaigne, Philippe Rebbot, Suzanne Clément Rôle, Hafsia Herzi, Monir Ait Hamou et Esteban.

Pour son premier film, Guilhem Amesland n'a pas choisi la facilité. Il a conçu une comédie qui fonctionne en permanence dans l'aléa, le saugrenu, l'abscons et pris pour personnages principaux, deux frères habitués aux à-côtés, aux plate-bandes, à la marginalité.

Des quasi-autistes qui s'expriment difficilement, agissent à l'inverse de leurs intérêts. Sont-ils mythos ? Sont-ils lunaires ? Calculateurs ou naïfs ? Tout est fluctuant et flottant dans ce film très original, qui, du premier abord, paraîtra fragile et pas forcément maîtrisé.

Pourtant "Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland s'avère une vraie proposition de cinéma pensée différemment et finissant par répondre à sa logique propre. Au bout du compte et de quelques péripéties minimales, on finira en empathie avec ses deux frères pieds-nickelés.

On saluera d'abord l'utilisation remarquable que Guilhem Amesland fait de Vincent Macaigne.

Tous les metteurs en scène qui l'emploient prétendent en tirer quelque chose de neuf, d'inattendu, mais bien souvent, il paraît se caricaturer lui-même. Guilhem Amesland, qui a été assistant sur de nombreux films où Macaigne avait la vedette ("La Fille du 14 juillet" d'Antonin Peretjatko ou ceux de Guillaume Brac), en a fait un "prolo" - un peu d'opérette tout de même - un garçon plus rond que d'ordinaire, moins dans la tchatche et le boniment.

Il l'a associé avec l'indispensable Philippe Rebbot, spécialiste de l'introversion, avec qui il forme un couple de vrais-faux frères parfaitement appairés et antithétiques.

 

Leurs déambulations erratiques dans cette grande surface de bricolage à la recherche (peut-être) de l'amour n'est pas commune dans le cinéma français. On pense quelquefois à "Willy Ier", mais sans le parti pris humaniste et le désir de traiter transversalement la "question sociale".

Entre quelques coups de barbouilles émérites sur un mur et d'improbables chassés-croisés avec leurs deux belles, jouées avec le sérieux décalé qui s'impose par Hafsia rzi et Suzanne Clément, les deux héros de "Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland s'inscrivent dans une singularité réjouissante qui manque trop souvent au cinéma français.

Et qu'on ne se braque contre le film pour quelques maladresses inhérentes à une telle entreprise : "Des Plans sur la comète" n'est heureusement pas un produit calibré. Cette œuvre "zarbie" devrait diviser, mais les curieux qui succomberont à son charme ne regretteront pas de s'y être risqué.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=