Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des Plans sur la comète
Guilhem Amesland  juin 2017

Réalisé par Guilhem Amesland. France. Comédie dramatique. 1h40 (Sortie le 21 juin 2017). Avec Vincent Macaigne, Philippe Rebbot, Suzanne Clément Rôle, Hafsia Herzi, Monir Ait Hamou et Esteban.

Pour son premier film, Guilhem Amesland n'a pas choisi la facilité. Il a conçu une comédie qui fonctionne en permanence dans l'aléa, le saugrenu, l'abscons et pris pour personnages principaux, deux frères habitués aux à-côtés, aux plate-bandes, à la marginalité.

Des quasi-autistes qui s'expriment difficilement, agissent à l'inverse de leurs intérêts. Sont-ils mythos ? Sont-ils lunaires ? Calculateurs ou naïfs ? Tout est fluctuant et flottant dans ce film très original, qui, du premier abord, paraîtra fragile et pas forcément maîtrisé.

Pourtant "Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland s'avère une vraie proposition de cinéma pensée différemment et finissant par répondre à sa logique propre. Au bout du compte et de quelques péripéties minimales, on finira en empathie avec ses deux frères pieds-nickelés.

On saluera d'abord l'utilisation remarquable que Guilhem Amesland fait de Vincent Macaigne.

Tous les metteurs en scène qui l'emploient prétendent en tirer quelque chose de neuf, d'inattendu, mais bien souvent, il paraît se caricaturer lui-même. Guilhem Amesland, qui a été assistant sur de nombreux films où Macaigne avait la vedette ("La Fille du 14 juillet" d'Antonin Peretjatko ou ceux de Guillaume Brac), en a fait un "prolo" - un peu d'opérette tout de même - un garçon plus rond que d'ordinaire, moins dans la tchatche et le boniment.

Il l'a associé avec l'indispensable Philippe Rebbot, spécialiste de l'introversion, avec qui il forme un couple de vrais-faux frères parfaitement appairés et antithétiques.

 

Leurs déambulations erratiques dans cette grande surface de bricolage à la recherche (peut-être) de l'amour n'est pas commune dans le cinéma français. On pense quelquefois à "Willy Ier", mais sans le parti pris humaniste et le désir de traiter transversalement la "question sociale".

Entre quelques coups de barbouilles émérites sur un mur et d'improbables chassés-croisés avec leurs deux belles, jouées avec le sérieux décalé qui s'impose par Hafsia rzi et Suzanne Clément, les deux héros de "Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland s'inscrivent dans une singularité réjouissante qui manque trop souvent au cinéma français.

Et qu'on ne se braque contre le film pour quelques maladresses inhérentes à une telle entreprise : "Des Plans sur la comète" n'est heureusement pas un produit calibré. Cette œuvre "zarbie" devrait diviser, mais les curieux qui succomberont à son charme ne regretteront pas de s'y être risqué.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=