Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flotation Toy Warning
The Machine Made Us  (Talitres)  juin 2017

Il y a des retours que l’on n’attend pas spécialement ou pas du tout. Il y en a que l’on redoute ou que l’on n’espère plus vraiment. Il y a ceux que l’on a longtemps désiré avant de perdre espoir.

Impossible d’oublier le superbe Bluffer’s Guide to the Flight Deck sorti en 2004, album débordant d’inventivité mélodique mais nous avions fait notre deuil du groupe Anglais. Il aura donc fallu attendre treize ans pour que Flotation Toy Warning lui donne un successeur.

Qu’importe les diverses raisons de ce silence : une exigence presque maladive, des obligations professionnelles et familiales. Qu’importe les rebondissements pour aboutir à ce disque, même si l’on ne peut que louer l’abnégation et l’opiniâtreté de Sean Bouchard (patron du label Bordelais Talitres). La seule chose importante est que ce The Machine Made Us soit à la hauteur de son prédécesseur. Que peut-on attendre d’un groupe après un si long hiatus, surtout à notre époque où tout va si vite, où les modes se succèdent à un rythme effréné, où le principe même de revival l’emporte de plus en plus souvent sur celui d’avant-gardisme ou de créativité ?

En continuant de placer justement la créativité au centre de ses compositions, en proposant de véritables constructions mélodiques, Flotation Toy Warning donne la meilleure des réponses. Par bonheur rien n’a vraiment changé, le quintet Anglais est toujours aussi formidable. On retrouve avec délectation cette écriture soignée, ces architectures labyrinthiques, ces polyphonies élégantes. Il y a de la fragilité dans cette musique, quelque chose d’un peu dingue, éthéré, comme insaisissable, comme sortie de notre propre imaginaire, de nos propres rêves.

The Machine Made Us baigne dans une douce atmosphère, bercé par un lyrisme tendu, mais ne semble tenir qu’en équilibre que sur un fil. Toutes lumières éteintes, les yeux fermés, Flotation Toy Warning nous prennent par la main, nous incitent à les suivre, à lâcher prise. Alors notre respiration commence à ralentir, leur musique nous enveloppe doucement. Les harmonies tourbillonnent, l’esprit s’envole comme un long fade away vers des sommets. Pour une longue étreinte musicale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bluffer's Guide to the Flight Deck de Flotation Toy Warning
Flotation Toy Warning en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Flotation Toy Warning en concert à La Guinguette Pirate (3 novembre 2004)
Flotation Toy Warning en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
La conférence de presse de Flotation toy warning (août 2004)
L'interview de Flotation Toy Warning (décembre 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de Flotation Toy Warning
Le Facebook de Flotation Toy Warning


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=