Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flotation Toy Warning
The Machine Made Us  (Talitres)  juin 2017

Il y a des retours que l’on n’attend pas spécialement ou pas du tout. Il y en a que l’on redoute ou que l’on n’espère plus vraiment. Il y a ceux que l’on a longtemps désiré avant de perdre espoir.

Impossible d’oublier le superbe Bluffer’s Guide to the Flight Deck sorti en 2004, album débordant d’inventivité mélodique mais nous avions fait notre deuil du groupe Anglais. Il aura donc fallu attendre treize ans pour que Flotation Toy Warning lui donne un successeur.

Qu’importe les diverses raisons de ce silence : une exigence presque maladive, des obligations professionnelles et familiales. Qu’importe les rebondissements pour aboutir à ce disque, même si l’on ne peut que louer l’abnégation et l’opiniâtreté de Sean Bouchard (patron du label Bordelais Talitres). La seule chose importante est que ce The Machine Made Us soit à la hauteur de son prédécesseur. Que peut-on attendre d’un groupe après un si long hiatus, surtout à notre époque où tout va si vite, où les modes se succèdent à un rythme effréné, où le principe même de revival l’emporte de plus en plus souvent sur celui d’avant-gardisme ou de créativité ?

En continuant de placer justement la créativité au centre de ses compositions, en proposant de véritables constructions mélodiques, Flotation Toy Warning donne la meilleure des réponses. Par bonheur rien n’a vraiment changé, le quintet Anglais est toujours aussi formidable. On retrouve avec délectation cette écriture soignée, ces architectures labyrinthiques, ces polyphonies élégantes. Il y a de la fragilité dans cette musique, quelque chose d’un peu dingue, éthéré, comme insaisissable, comme sortie de notre propre imaginaire, de nos propres rêves.

The Machine Made Us baigne dans une douce atmosphère, bercé par un lyrisme tendu, mais ne semble tenir qu’en équilibre que sur un fil. Toutes lumières éteintes, les yeux fermés, Flotation Toy Warning nous prennent par la main, nous incitent à les suivre, à lâcher prise. Alors notre respiration commence à ralentir, leur musique nous enveloppe doucement. Les harmonies tourbillonnent, l’esprit s’envole comme un long fade away vers des sommets. Pour une longue étreinte musicale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bluffer's Guide to the Flight Deck de Flotation Toy Warning
Flotation Toy Warning en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Flotation Toy Warning en concert à La Guinguette Pirate (3 novembre 2004)
Flotation Toy Warning en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
La conférence de presse de Flotation toy warning (août 2004)
L'interview de Flotation Toy Warning (décembre 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de Flotation Toy Warning
Le Facebook de Flotation Toy Warning


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=