Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Têtes Raides
Conférence de presse  (Festival Solidays 2005)  9 juillet 2005

Les Têtes Raides, de retour du studio d'enreistrement, prenaient quelque repos avant leur concert programmé à 23 heures.

C'est Grégoire Simon qui assurera la conférence de presse.

Bien qu'ayant revêtu un sweat-shirt au logo du dernier groupe produit par le label des Têtes Raides et un slip au logo dudit label par dessus son pantalon, il s'est refusé à répondre aux questions relatives au groupe.

Il s'est borné à indiquer qu'un album, intitulé Fragile, sortira en octobre et qu'une tournée est prévue dans des petits lieux pour faire de la musique de proximité avant une tournée plus importante en 2006.

Les propos tenus sur sa sexualité n'ont pas été repris ici.

Grégoire Simon : Ça va bien les copains les copines ?

Pourquoi êtes-vous ici à Solidays?

Grégoire Simon : Etre ici aujourd'hui correspond à peu près à notre manière de penser et de faire un festival c'est-à-dire une certaine clarté : un billet payant pour le public, des artistes et des techniciens qui sont payés et beaucoup d'argent dégagé pour défendre les idées pour lesquelles le festival existe. La notoriété, la multitude d'artistes différents, c'est qui permet aux gens de se croiser pour un projet qui fait reculer le sida. C'est du concret et pas une opération de communication et une manière intelligente de se servir de la communication pour servir des idées. Ce sera notre 3 ème participation à Solidays et nous venons alors que nous ne sommes pas en tournée mais en studio.

Il était important pour nous de répondre à l'invitation car Solidarité-Sida existait bien avant le festival Solidays. Car il y a beaucoup de gens qui ont des idées justes et qui commence par faire la fête. L'association Solidarité-Sida existe depuis 1992 avec des gens du terrain qui ont ensuite cherché des moyens pour faire avancer leurs idées. Le sida est certainement ce qui représente le plus la disparité entre les pays riches et les pays pauvres.

Cela étant notre passage à Solidays l'année dernière a été sans doute notre plus beau moment sur les 110 dates de 2004. Parce que le public et les groupes savent qu'ils sont là pour quelque chose et qu'une belle histoire s'écrit. Et au vu des chiffres, on voit que ce projet est exemplaire. Et il faut le dire.

Vous semblez très engagé sur cette cause. Que diriez-vous aux jeunes pour les inciter à se protéger ?

Grégoire Simon : C'est un sujet qui touche à l'intime de chacun et il est difficile de poser des règles. Ce qui me gêne aujourd'hui est que la sexualité est devenu un préalable pour identifier la sexualité de chacun. Il faut être responsable le plus possible mais c'est à chacun de se définir.

Il faut aussi rétablir l'enseignement sur la sexualité à l'école d'autant qu'il y a un renoncement des parents. Car le sida a été déclaré cause nationale cette année en France. Et s'il n'y a pas de mesures concrètes si rien n'est fait c'est scandaleux ! Et c'est cela qui doit être dit par les médias.

L'engagement politique n'est-il pas dangereux pour votre image de marque?

Grégoire Simon : Là je ne fais pas de politique. Notre engagement est musical et humain. C'est déjà contenu dans nos chansons et nous ne faisons pas de politique. Si la notoriété peut mettre en lumière des combats de l'ombre elle prend alors un sens. Il faut prendre la parole en étant responsable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Banco des Têtes Raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides

Crédits photos : MM


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=