Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Beauregard #9 (édition 2017) - vendredi 7 juillet
N3rdistan - Daisy - Warhaus - Her - Benjamin Biolay - Metronomy - Midnight Oil - Placebo - Møme - Boys Noize  (Hérouville St-Clair, Normandie)  7, 8 et 9 juillet 2017

Rendez-vous obligé des festivals hexagonaux, Beauregard 2017 offrait une affiche autant alléchante qu'étonnante. Passer de Biolay à Metronomy ou d'Hubert-Félix Thiéfaine à Die Antwoord sont des choix assez peu orthodoxes.

Quoiqu'il en soit, le début de festival dépasse toutes nos attentes. Un léger retard nous fait manquer les pourtant énigmatiques N3rdistan et assister uniquement à la toute fin des espoirs normands folk de Daisy.

Vient ensuite Marteen Delvorde et son projet parallèle à Balthazar, Warhaus. Étonnamment, sa pop sombre s'accommode bien de la lumière du jour. Le set est tendu à souhait. Marteen en fin de concert se paie même le luxe d'aller chanter au milieu de la foule. Magnifique.

Je commence à regarder le public. Le type à côté de moi a des moucherons qui tournent autour de sa tête, alors qu'il n'y en a aucun au-dessus de la tête de quiconque dans la foule. Je m'éloigne un peu de cet individu. Mais je me retrouve à côté d'un type qui filme le concert en essayant de viser le dessous des jupes de Sylvie Kreusch, la choriste et compagne de Marteen Delevorde. Un concept qui finalement va bien avec la dimension cinématographique et érotique de la musique de Warhaus.

C'est ensuite la soul blanche de Her qui retentit sur le site de Beauregard. Sexys, sensuels et accrocheurs, les chansons du duo passent haut-la-main la barre du live. Enfin, duo, je m'avance, puisque Simon Carpentier n'est pas là. Victor Solf occupe donc seul le devant de la scène, bien soutenu par la section rythmique. On les avait connus au sein des Popopopops, lors d'une session dont l'équipe de Froggy garde un excellent souvenir. Le batteur est devenu avocat, quant au bassiste il a fait l'école de cuisine Ferrandi (on veut bien qu'il nous contacte pour la première froggy's session de dégustation culinaire). Pour revenir à Her, le concert passe rapidement, comme une caresse du soleil.

Benjamin Biolay n'est pas que le dandy tombé dans la bossa nova depuis deux albums qu'on nous montre à longueur d'articles et de reportages. A Beauregard, la setlist de son concert va puiser dans toutes les périodes de son répertoire. Ceux qui pensent que Biolay ne peut pas chauffer un public de festival ne l'ont jamais vu sur scène. Il arpente la scène, est très proche de ses musiciens, complètement investi. La barre est très haute pour ce début de festival.

Metronomy est exactement le genre de groupe dansant qui ne peut pas déplaire. Ils étaient, comme Biolay, déjà venus à Beauregard, et le rappellent au public. Les hymnes dansants se succédent les uns aux autres. Consensuel et efficace, le concert passe bien rapidement. Peut-être une programmation un peu plus tardive aurait-elle néanmoins fait un peu plus danser le public.

La claque de ce premier jour vient d'un groupe dont on n'attendait pourtant rien. Les Midnight Oil reformés ont enchaîné les tubes que j'avais oubliés, mais visiblement pas le reste du public qui chantait les paroles. Peter Garrett, entre deux interventions rapides sur l'écologie s'adressait au public avec quelques mots de français. Le son était puissant, Peter Garrett, qui ressemble désormais un peu à Voldemort, est totalement habité. Dans les premiers rangs, un drapeau normand côtoyait un drapeau australien. En avant-dernière chanson, alors que le groupe offre une version de "Beds Are Burning" dont les basses frappent agréablement les thorax, la terre elle-même bouge. Sans aucun doute, le plus gros concert de cette première journée.

Placebo est à Beauregard pour les 20 ans de son premier album. A cette époque, Bernard Lenoir les avait invités en Black Session. La plupart des places étaient réservées au fan-club qui attendait son groupe fétiche avec effervescence. Les joyeux lurons de Placebo avaient alors joué seulement 35 minutes, ignorant même l'énorme perche tendue par Lenoir pour qu'ils viennent interprèter une dernière chanson. Brian Molko, qui a grandi au Luxembourg et parle un français excellent, n'avait pas daigné adresser un seul mot au public. Depuis, je méprise ce groupe. Et même si j'entends les chansons qu'ils interprètent alors que j'écris ces lignes en salle de presse, je n'irai pas voir la tête d'affiche de ce premier jour à Beauregard.

En sortant de la salle de presse pour attendre Møme, je vois l'immense lightshow de Placebo. Les retransmissions sur écran semblent avoir quelques problèmes, ce qui m'évitera même de voir la tête de la personne-de-petite-taille qui sert de chanteur à Placebo. Ils finissent leur set 15 minutes avant le début de Møme alors que jusqu'à présent tous les concerts se sont enchaînés. Placebo est définitivement un groupe de feignasses.

J'attends Møme au milieu d'ados que je reconnais au régime Biactol qu'ils sont certainement en train de suivre assidûment. Ça sent les pieds et le dessous-de-bras même en plein air. Premier indice, Møme plaît à un public jeune. Producteur niçois, amateur de Cher Faker, il a écrit son album en Australie. Il balance les beats dansants, joue de la guitare-clavier au manche qui s'allume, ramène un rappeur en featuring. Musicalement, c'est énergisant à défaut d'être très novateur. Mais le jeune DJ semble monté sur ressorts et a la joie communicative. Ce qui n'est déjà pas si mal.

Dernier artiste de la journée, Boys Noize envoie une techno beaucoup plus brutale que Møme. Sans gros effet de scène, il est simplement derrière ses tables de mixage. L'efficacité est maximum pour faire danser les derniers festivaliers présents. La première journée s'est déjà révélée très riche.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Samedi
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Dimanche
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016)
Festival de Beauregard en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
N3rdistan en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - dimanche 26 avril
La chronique de l'album Daisy Street de Poney Express
La chronique de l'album eponyme de Kitty, Daisy and Lewis
Daisy parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Smoking in Heaven de Kitty, Daisy & Lewis
Daisy en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
Daisy en concert au Splendid (samedi 14 décembre 2013)
Daisy en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - dimanche 23 août
La chronique de l'album We Fucked A Flame Into Being de Warhaus
Warhaus en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
L'interview de Warhaus (mardi 28 juin 2016)
La chronique de l'album Red Talk de Seagull screaming, kiss her kiss her
La chronique de l'album The young machines de Her Space Holiday
La chronique de l'album No more music by the suckers de Bernadette Seacrest and Her Yes Men
La chronique de l'album XOXO Panda and the New Kid Revival de Her Space Holiday
La chronique de l'album Her river raves recollections de François and the Atlas Mountains
La chronique de l'album The Side Of Her Inexhaustible Heart de Dakota Suite & Quentin Sirjacq
La chronique de l'album No Goodbye at all de Lady Linn and her magnificent seven
Her en concert à La Flèche d'Or (15 novembre 2005)
Her en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Samedi 8 juillet
Benjamin Biolay en concert au Festival Art Rock #30 (édition 2013)
Benjamin Biolay en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Benjamin Biolay en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Metronomy parmi une sélection de singles (décembre 2007)
Metronomy parmi une sélection de singles (mai 2008)
La chronique de l'album Nights out de Metronomy
La chronique de l'album The English Riviera de Metronomy
Metronomy parmi une sélection de singles (avril 2012)
Metronomy en concert au Festival International Benicàssim 2008
Metronomy en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Metronomy en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Metronomy en concert au Festival We Love Green 2011 (1ère édition) - dimanche 11 septembre
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Metronomy en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Metronomy en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Metronomy en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Metronomy en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
L'interview de Metronomy (29 mai 2008)
La chronique de l'album Sleeping with ghosts de Placebo
La chronique de l'album Once More With Feeling de Placebo
La chronique de l'album Meds de Placebo
La chronique de l'album Battle for the sun de Placebo
Placebo en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2003
Placebo en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
Placebo en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Placebo en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Placebo en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Placebo en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Placebo en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - vendredi 31 octobre
Placebo en concert au Festival Artrock 2015
Boys Noize parmi une sélection de singles (janvier 2012)
Boys Noize en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Boys Noize en concert au Festival Marsatac #17 (édition 2015)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Beauregard
Le Facebook du Festival Beauregard

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 2 - Your Ghost de Kristin Hersh et Michael Stipe (22 mai 2016)
Laetitia Sheriff (14 octobre 2014)
Gulcher (27 juin 2014)
Are We Brothers ? (22 mars 2010)
Cécile Hercule (1 octobre 2009)
Cornflakes Heroes (10 septembre 2008)
Arther (18 janvier 2008)
Metronomy (29 mai 2008)


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=