Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Soliloques du Pauvre
Théâtre L'Etoile du Nord  (Paris)  juillet 2017

Textes de Jehan Rictus interprétés par Eram Sobhani.

Eram Sobhani n'en est pas à son coup d'essai avec le poète des rues Jehan Rictus. Il arrive sur une scène où il "monte" sur une simple palette en bois et, avec la nonchalance adéquate, il commence à interpréter "Les Soliloques du Pauvre".

Interpréter plutôt que réciter, car Eram Sobhani n'est pas un lecteur ni un diseur, mais un vrai comédien cherchant la vérité de Rictus.

Gabriel Randon (1867-1933) a pris les traits du pauvre Jehan Rictus à la toute fin du 19ème siècle et est lui même monté sur scène pour raconter la geste de ce descendant de François Villon.

La voix traînante d'Eram Sobhani et sa forte présence scénique rendent vie à l'oeuvre de Rictus qui frappe par la force de ses images, par le refus de tout lyrisme et, dans le même temps, par une capacité à s'extraire de tout naturalisme. Il y a une modernité qui saisit dans cette poésie rimée mais où les vers ne sont pas ciselés et se font souvent prose.

Récemment, Virus, un rappeur, a enregistré "Les Soliloques du Pauvre" et si l'on compare sa version à celle d'Eram Sobhani, on s'aperçoit combien le texte de Rictus est propice à des jeux différents, à des variations et s'avère un bloc solide quel que soit le sort qu'on lui réserve.

Eram Sobhani a l'avantage sur le musicien de ne pas risquer la redondance entre les mots et les notes. Il réussit à donner l'impression que la suite de poèmes qu'il interprète constitue un seul poème.

Tenant en haleine son spectateur, son très beau travail pour restituer et ressusciter Jehan Rictus et ses "Soliloques du pauvre" est un modèle du genre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=