Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Afrika Corse
Gérard Guerrieri  juillet 2017

Réalisé par Gérard Guerrieri. France. Comédie. 1h30 (Sortie le 19 juillet 2017). Avec Michel Ferracci, Jacques Leporati, érard Guerrieri, Fabien Jegoudez, Pierre Antonetti, Sarah-Laure Estragnat et Lucie Peltier.

Est-ce qu'il y a un cinéma corse ? En accolant les deux mots "cinéma" et "corse" n'est-on pas en présence d'un oxymore ? "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri arrive à point pour "tenter" de résoudre ces deux épineuses questions.

A proprement parler, "Afrika Corse", qui se passe en Corse et qui propose un générique où les patronymes corses sont majoritaires, est la preuve indiscutable de l'existence d'un cinéma corse. Certes, à la différence du film "Sempre Vivu !" de Robin Renucci, le film est majoritairement parlé en français, subsidiairement en allemand et ne contient que quelques répliques en langue corse.

Mais si l'on regarde son sujet, avec indulgence et sans ricaner, on est devant une histoire qui se passe dans l'île de beauté et qui conte l'improbable existence dans un petit village du trésor de Rommel... d'où le jeu de mots servant de titre au film pour évoquer l' "Afrika Korps"...

Faut-il aller plus loin dans la connaissance du scénario au risque de faire fuir le continental qu'un film corse intriguerait au point de lui donner envie d'y aller voir ? Car, il ne faut pas le cacher, on est en présence - assumée de surcroît - d'un nanar de la plus belle espèce.

Que dire, en effet, de trois frères corses qui se battent pour prouver à un notaire de la RDA (on est en 1974 sous Giscard et Brejnev) qu'ils sont bien les rejetons d'un officier SS qui aurait déposé quelque part dans le maquis un trésor fabuleux ?

Tout dans "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri est de l'ordre de la farce, de la farce "énorme !" comme dirait Luchini Fabrice. Il suffit pour s'en convaincre de voir les tenants du "4ème Reich" dont le chef porte une perruque blonde, une peau de bête et est constamment en slip kangourou.

 

Si l'on survit à la première bobine, et que l'on trouve à cette pochade où la tête de Maure croise la croix gammée le charme des comédies des années 1970 réalisées évasivement par Richard Balducci ou Raoul André, on finira par sourire, voire rire de bon cœur. Tout n'est pas fin, loin de là, mais finalement le scénario est loin d'être idiot et cultive astucieusement les rebondissements.

Plus près de l'esprit de Jean Yanne que de la touche Lubitsch, "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri est un film qui devrait être patronné par la revue "Schnock" et attirer, on le redit, les nostalgiques des seventies franchouillardes.

Un tantinet psychédélique, un brin loufoque, un chouia crétin, "Afrika Corse" pourrait être un peu un "Monde fou, fou, fou" à la française. Le spectateur ne s'imagine dans quel pétrin il va se fourrer s'il répond à l'appel de ce film zarbi et dingo.

S'il ne se maudit pas d'avoir répondu à l'appel du chroniqueur de Froggy's delight, il sera, tout au contraire, très fier d'appartenir au petit Landerneau de ceux qui auront découvert le cinéma de Gérard Guerrieri, qui n'a manifestement rien à envier à celui des frères Peter et Bobby Farrelly.

Une telle référence vaut une légion d'honneur et l'on attendra avec impatience la suite d' "Afrika Corse" en préparant une "tarte aux courgettes, Népita et Brocciu" dont l'auteur-réalisateur, le fameux GG, donne la recette dans son dossier de presse.

Franchement, si "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri n'est pas le film culte de l'été, c'est à désespérer du mauvais goût cinématographique des cinéphiles français !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=