Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Afrika Corse
Gérard Guerrieri  juillet 2017

Réalisé par Gérard Guerrieri. France. Comédie. 1h30 (Sortie le 19 juillet 2017). Avec Michel Ferracci, Jacques Leporati, érard Guerrieri, Fabien Jegoudez, Pierre Antonetti, Sarah-Laure Estragnat et Lucie Peltier.

Est-ce qu'il y a un cinéma corse ? En accolant les deux mots "cinéma" et "corse" n'est-on pas en présence d'un oxymore ? "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri arrive à point pour "tenter" de résoudre ces deux épineuses questions.

A proprement parler, "Afrika Corse", qui se passe en Corse et qui propose un générique où les patronymes corses sont majoritaires, est la preuve indiscutable de l'existence d'un cinéma corse. Certes, à la différence du film "Sempre Vivu !" de Robin Renucci, le film est majoritairement parlé en français, subsidiairement en allemand et ne contient que quelques répliques en langue corse.

Mais si l'on regarde son sujet, avec indulgence et sans ricaner, on est devant une histoire qui se passe dans l'île de beauté et qui conte l'improbable existence dans un petit village du trésor de Rommel... d'où le jeu de mots servant de titre au film pour évoquer l' "Afrika Korps"...

Faut-il aller plus loin dans la connaissance du scénario au risque de faire fuir le continental qu'un film corse intriguerait au point de lui donner envie d'y aller voir ? Car, il ne faut pas le cacher, on est en présence - assumée de surcroît - d'un nanar de la plus belle espèce.

Que dire, en effet, de trois frères corses qui se battent pour prouver à un notaire de la RDA (on est en 1974 sous Giscard et Brejnev) qu'ils sont bien les rejetons d'un officier SS qui aurait déposé quelque part dans le maquis un trésor fabuleux ?

Tout dans "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri est de l'ordre de la farce, de la farce "énorme !" comme dirait Luchini Fabrice. Il suffit pour s'en convaincre de voir les tenants du "4ème Reich" dont le chef porte une perruque blonde, une peau de bête et est constamment en slip kangourou.

 

Si l'on survit à la première bobine, et que l'on trouve à cette pochade où la tête de Maure croise la croix gammée le charme des comédies des années 1970 réalisées évasivement par Richard Balducci ou Raoul André, on finira par sourire, voire rire de bon cœur. Tout n'est pas fin, loin de là, mais finalement le scénario est loin d'être idiot et cultive astucieusement les rebondissements.

Plus près de l'esprit de Jean Yanne que de la touche Lubitsch, "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri est un film qui devrait être patronné par la revue "Schnock" et attirer, on le redit, les nostalgiques des seventies franchouillardes.

Un tantinet psychédélique, un brin loufoque, un chouia crétin, "Afrika Corse" pourrait être un peu un "Monde fou, fou, fou" à la française. Le spectateur ne s'imagine dans quel pétrin il va se fourrer s'il répond à l'appel de ce film zarbi et dingo.

S'il ne se maudit pas d'avoir répondu à l'appel du chroniqueur de Froggy's delight, il sera, tout au contraire, très fier d'appartenir au petit Landerneau de ceux qui auront découvert le cinéma de Gérard Guerrieri, qui n'a manifestement rien à envier à celui des frères Peter et Bobby Farrelly.

Une telle référence vaut une légion d'honneur et l'on attendra avec impatience la suite d' "Afrika Corse" en préparant une "tarte aux courgettes, Népita et Brocciu" dont l'auteur-réalisateur, le fameux GG, donne la recette dans son dossier de presse.

Franchement, si "Afrika Corse" de Gérard Guerrieri n'est pas le film culte de l'été, c'est à désespérer du mauvais goût cinématographique des cinéphiles français !

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juillet 2017 : Sur la route des vacances

Que l'on soit en vacances ou pas, le rythme estival s'imprime doucement dans notre quotidien. Moins de stress, plus de temps à soi. L'occasion d'écouter, de lire, de sortir et bien entendu d'aller en festivals ! Voici le programme de la semaine

Du côté de la musique :

Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
"A rift in decorum : Live at the Village Vanguard " de Ambrose Akinmusire
"Push the panic button" de Traditional Monsters (en concert à Paris le 28 juillet)
"Je rêve donc je suis" de Roberdam
"Inland sea" de Stephan Micus
Victorine, Yoke Lore et Youthstar dans une sélection de EP
et toujours :
"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet, "Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot, Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's, Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :
les comédies de l'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Rodin - L'Exposition du Centenaire" au Grand Palais
"Grand Trouble" à la Halle Saint Pierre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"My Cousin Rachel" de Roger Michell
"Walk with me" de Marc Francis et Max Pugh
Oldies but goodies avec "La Chute du faucon noir" de Ridley Scott en film d'ouverture du Cycle Plein la vue à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Lecture avec :

"L'armée d'Hitler" de Benoît Rondeau
"La fissure" de Carlos Spottorno et Guillerme Abril

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=