Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La route du Rock 2017 - François Floret
Interview  (Par téléphone)  du 17 au 20 août 2017

Discussion avec François Floret, âme du festival de La Route du Rock autour de la programmation, assez incroyable cette année, et notamment de la venue évènementielle d’Interpol

François Floret : Interpol, c’était comme une évidence. Nous les avons faits deux fois et c’était des souvenirs impérissables. Leur première apparition à la Route du Rock était vraiment une surprise. Ils correspondaient complètement musicalement à l’esthétique du festival. Leur premier concert à la Route du Rock, qui était leur premier concert en France, où ils remplaçaient au dernier moment un groupe qui s’était désisté a été une succession de frissons pour mal de gens et au final une énorme claque. C’était vraiment une sacrée surprise avec un vrai moment d’émotion.

Comment s’est déroulée leur programmation ?

François Floret : C’est via l’agent français du groupe que cela s’est passé. Interpol avait un projet de faire une tournée autour de l’album Turn on the Bright Lights. Savoir que nous pouvions les avoir pour qu’ils rejouent en intégralité ce disque qui est un chef-d’œuvre absolu, nous n’avons pas hésité une seconde. Le groupe devait aussi avoir d’excellents souvenirs de leurs concerts à la Route du Rock, donc c’est un plaisir partagé de chaque côté. Je pense sincèrement qu’ils ne reviennent pas chez nous par hasard. C’est une date unique, vraiment unique.

The Moonlandingz ?

François Floret : C’est une émanation de The Fat White Family, qui est déjà passé deux fois ! C’est du rock punk déjanté avec une touche de glam, avec un chanteur imprévisible sur scène. Je pense que tous ceux qui ont vu la prestation du groupe doivent s’en souvenir… C’est une musique que nous aimons aussi défendre. Cette musique fait intégralement partie de l’ADN du festival. C’est le groupe idéal pour mettre le feu sur la scène, avec une attitude positive. Ils délirent mais ce n’est pas glauque.

Un autre groupe avec une musique faisant partie de l’ADN du festival, c’est Jesus And Mary Chain.

François Floret : C’est vraiment un groupe mythique. C’est du rock à guitares avec un son abrasif, comme on le dit dans le programme : "des mélodies pop passées au papier de verre". C’est un groupe de légende qui aura ouvert la porte à de nombreux autres artistes. Ce sera vraiment un grand moment. C’est un groupe assez rare. Ils se sont reformés il y a peu et leurs derniers concerts sont excellents. Ce n’est pas un groupe qui va singer ce qu’ils faisaient dans les années 90. Ils viennent de sortir un disque, d’ailleurs plutôt mal, ils ont encore des choses à raconter ! Il y aura tous les tubes et cette attitude assez sombre sur scène, les guitares en avant, ce chant si particulier.

Avec PJ Harvey, vous avez de belles têtes d’affiche !

François Floret : C’était l’idée. L’année dernière a été assez catastrophique en termes de fréquentation, et l’idée était de redorer le blason et prouver que la Route du Rock n’était pas morte, malgré la symbolique des 27 ans où de nombreux artistes ont laissé leur peau ! Nous avons décidé de déplacer la date du festival d’une semaine pour avoir la possibilité d’attraper plus d’artistes. En termes de disponibilité des artistes, je pense que nous avons eu raison. Et puis il a fallu revoir le cachet des musiciens. Nous avons clairement doublé ce budget pour pouvoir réaliser notre ambition qui était d’avoir au minimum un gros nom par soir pour avoir un festival homogène, que ce soit dans la programmation ou dans la fréquentation. Et je pense que nous avons réussi ce pari.

D’excellentes têtes d’affiches mais pas que !

François Floret : Oui !

C’est peut-être bien votre plus belle affiche, non ? Tout le monde est assez unanime là-dessus…

François Floret : Oui et cela sincèrement nous fait vraiment plaisir. Surtout qu’il y a eu un vrai boulot pour arriver à ce résultat. Ce n’est pas arrivé par hasard. Notre programmation est très réfléchie. Nous essayons de garder coûte que coûte, et je pèse mes mots, l’esthétique du festival. Et puis nous avons voulu montrer notre force. Montrer qu’avec plus de budget, cela peut donner cette programmation. Notre seule limite, c’est la limite budgétaire et malheureusement la programmation dépend de cela. Nous avons voulu mettre plus d’argent mais l’utiliser à bon escient. Et garder la cohérence artistique et esthétique du festival. Et puis avoir de gros noms mais aussi des découvertes.

C’est aussi ce qu’attend une partie du public, celui plus connaisseur et exigeant…

François Floret : Tout à fait. Avoir de gros noms ne fait pas tout. Il faut aussi parler d’Idles, de Yak, de la scène garage qui sera bien représentée aussi. Ty Segall, cela va déménager…

D’où le côté impressionnant de cette affiche qui devrait plaire à beaucoup de monde…

François Floret : Ce panachage fait aussi partie de nous. Et ce n’est pas forcément pour plaire à tout le monde mais parce que cela représente la musique indépendante. C’est l’une des nuances que l’on peut faire avec d’autres festivals qui cherchent avant tout à faire plaisir à un maximum de monde alors que nous nous voulons présenter à notre public toutes les musiques indépendantes. Avec une véritable exigence musicale. Mon seul bémol serait peut-être sur les musiques électroniques. J’ai un petit regret, je trouve que cela manque un peu d’electro.

Il y aura quand même DJ Shadow, Soulwax ou Tale Of Us…

François Floret : Un petit nom encore en plus le dimanche aurait été pas mal. Pour terminer en folie. Mais les Moonlandingz sauront mettre cette folie et Tale Of Us finira le travail.

Après oui, sur le papier nous ne sommes pas très loin en effet de la meilleure programmation de l’histoire. Avec celle de 2005, avec The Cure et Sonic Youth. C’était aussi une édition incroyable. Nous verrons sur la scène comment cela passera et si cette année sera mythique !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Articles : La Route du Rock 2004 - 14ème édition
Articles : Photos Blonde Redhead et Girls in Hawaii - La Route Du Rock
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
Articles : La Route du Rock 2006 - Collection Hiver
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2003
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2004
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2005
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2005 (samedi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006 - 2ème
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2006 (samedi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Route du Rock en concert à Edition Hiver (les 16 et 17 février 2007)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi) - 2ème
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2008
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009 (dimanche)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009 (vendredi) - 2ème
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2009
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2010 (samedi)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock #21 (dimanche 14 août 2011)
Route du Rock en concert au Festival La Route du Rock #22 (vendredi 10 août 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de La Route du Rock
Le Facebook de La Route du Rock

Crédits photos : Thomy Keat (retrouvez toute la série sur Taste Of Indie)


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=