Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fleet Foxes
Crack-Up  (Nonesuch Records)  juin 2017

Parfois dans la musique comme dans les histoires d'amour, on prend des pauses, et parfois, ça fait du bien (ou pas !) : c'est le cas des Fleet Foxes qui reviennent six ans après leur dernière oeuvre, Helplessness Blues, avec un nouvel album : Crack-Up !

Durant ces six années, beaucoup d'histoires ce sont succédées : Joshua Tillman a abandonné le groupe pour se consacrer à son projet solo, Father John Misty, Christian Wargo s'est lancé avec un side projet, les Poor Moon, accompagné par le fidèle claviériste Casey Wescott, Robin Pecknold a repris ses études à la Columbia University et a coupé sa barbe et ses cheveux pour confirmer l'allure du bon élève.

Sorti le dernier juin chez Nonesuch Records, ce troisième album apparaît comme l'album le plus pensé du groupe, l'album du changement et de la maturité : les cinq renards de Seattle ont grandi, et ça se voit bien. Onze morceaux qui voient pour le groupe l'introduction d'une section de cordes, un piano très présent et des atmosphères post-rock.

La voix voluptueuse de Pecknold ouvre la première piste au titre infini, "I Am All That I Need / Arroyo Seco / Thumbprint Scar", comme après un réveil, un faible chuchotement qui s'élève toujours plus sur l'explotion de la guitare.

"Cassius" est un hommage à Muhammad Ali, un morceau qui nous enveloppe avec ses reverbs, et nous laisse découvrir l'écriture impressionniste et engagée de Pecknold ("The song of masses, passing outside / All inciting the fifth of July / When guns for hire open fire, blind against the dawn / When the knights in iron took the pawn / You and I, out into the night / Held within the line that they've drawn").

Les questions sociales fusionnent avec le côté intimiste du folk également sur "Naiads, Cassadies", une espèce de prise de position féministe tout court ("Fire can't doubt its heat / Water can't doubt its power / You're not adrift, you're not a gift / You know you're not a flower").

Cette écriture plus personelle et émotionnelle, on la retrouve dans "If you need to, Keep time on me" et sur "Third of May / Odaigahara".

Le morceau choisi pour présenter le nouvel album au public en mai a été "Fool's Errand" (on vous conseille de regarder la vidéo réalisée par Sean, le frère de Pecknold), morceau des désillusions qui reflète bien l'âme de cet album : une déflagration de folk baroque sur des airs épiques avec le piano qui devient toujours plus présent dans la structure rythmique ("On other ocean" et son beau contraste folk / pop) et les arrangements orchestraux soignés.

Il ne manque pas la touche expérimentale ("I should see Memphis") qui complète cet album dans sa hétérogénéité musicale.

Et si chaque album montre normalement son fil rouge, ici on est au rendez-vous avec l'océan et ses vagues. Comme "On Other Ocean", "Mearcstapa" aussi nous raconte la vision de l'océan, une véritable métaphore de vie : les allers et retours des vagues, la disparition des débris, l'horizon toujours visible, toujours loin ("The eyes of the sea / So easy to meet / Mearcstapa, deaf and blind like me / And the foam doesn't sing").

"Crack-up", la piste qui donne le titre à l'entier album mérite bien ce privilège : le début folk qui laisse la place au son majesteux de l'orchestra dans la deuxième partie, comme un climax sonore qui ne veut jamais se terminer. A la fin de ce morceau, vous voudrez juste appuyer sur "play" encore une fois et tout réécouter.

Les pionniers de la renaissance du folk de premières années 2000 sont revenus en pleine forme avec un album qui va vous accompagner pendant cet été et peut-être pour les années à venir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sun Giant EP de Fleet Foxes
Fleet Foxes en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Fleet Foxes en concert au Festival La Route du Rock #21 (dimanche 14 août 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Fleet Foxes
Le Bandcamp de Fleet Foxes
Le Soundcloud de Fleet Foxes
Le Facebook de Fleet Foxes


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=