Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Celtic Social Club
A New Kind Of Freedom  (Reflet/ PIAS)  juin 2017

Hello lecteur, alors ça baigne ou plutôt ça se baigne ? Pendant que tu profites du soleil des plages bondées ou des gentils randonneurs en tongs en plein massif de haute-montagne (ne déconne pas, j’en ai vu), nous chez Froggy’s Delight, on continue de tout mettre en œuvre pour que sur la route du retour, plutôt que d’écouter une station de radio répétitive ou pour la millième fois le même album, tu puisses faire des découvertes et là, je crois que je vais te parler d’une belle petite pépite : A new kind of freedom du bien nommé The Celtic Social Club.

Alors tu connais sûrement le célèbre Buena Vista social Club et bien le Celtic Social Club, c’est pareil mais en version celtique et comment dire, dépoussiérant le style traditionnel.

Tu ne retrouveras pas encore une fois une compilation de reprises (parfois de très bonne qualité hein, attention, je n’ai rien contre les compilations) mais un deuxième album de compositions fraîches et tellement magnifiques.

Le Celtic Social Club ne devait être à l’origine qu’une formation pour un concert "one shot" lors des Vieilles Charrues le 18 juillet 2014 devant pas moins de 50.000 personnes. Et puis le public a fait son travail et le batteur et producteur Manu Masko, devant cet engouement et les demandes de concerts, les professionnels ayant vite décelés le talent de ce groupe, a remis le couvert.

Il n’est pas tout seul, le Celtic Social Club c’est aussi le chanteur écossais Jimme O’Neill (The Silencers), les virtuoses de la musique traditionnelle Bretonne Ronan Le Bars (uilleann pipe) et Pierre Stephan (violon), la basse de Richard Puaud, l'harmonica et le washboard de Mathieu Péquériau et les banjo, mandoline et guitare de Goulven Hamel, bref du lourd, du très lourd et ça fonctionne plus que bien...

Si tu n’attends que de la musique celte, dans la plus pure tradition, alors tu vas en être pour tes frais. Ce qui fait le succès de ce groupe, c’est que c’est rock’n’roll, pop, folk, trad tout à la fois. Il y en a pour tous, du traditionnel comme "Lucy Wan", un peu de blues à l’image de "Hoolieman" et puis on peut se retrouver dans un univers totalement différent de la musique celte avec, pourtant, toujours ce petit air de violon, cette touche de mandoline qui te rappelle quand même où tu te trouves.

Mon morceau préféré, c’est "Christmas 1914", une belle ballade folk et celtique, empreinte de nostalgie, une petite touche de reggae qui n’est pas pour me déplaire et qui montre, s’il en était besoin, que le groupe est ouvert à bien d’autres influences, avec la participation de Faada Freddy sur ce titre. "Aliens" est aussi une ballade, mais plus punchy, "The Birds" t’assènent un bon petit rock, comme "Sack a Bones".

Encore une fois, la musique celtique n’est jamais omniprésente, mais jamais non plus bien loin, comme par exemple le morceau "A dub for Black Donald", mais sur "When you need someone", tu sais où tu es : chez des bons musiciens, de très bons musiciens et fans de la musique celtique. Ici, ce qui compte sur cet album, c’est que tu en prennes plein les oreilles et que tu danses, chantes et t’éclates.

L’album se clôture par un onzième et formidable titre "Afterthefall #2". Un album qui montre que le métissage n’appauvrit pas la musique, bien au contraire, il l’enrichit et de la plus belle des manières. Voilà, tu sais ce qu’il te reste à faire : mettre A new kind of freedom sur le chemin du retour qui te fera gonfler la poitrine avec ces hymnes, ces chants puissants et doux.

Le retour sera plus léger à porter sur tes frêles (et peut-être bronzées) épaules et si tu as de la chance, peut-être passeront-ils près de ton lieu de villégiature et tu pourras constater de visu toute la puissance de ce groupe fait pour la scène et par la scène, alors fonce, tu m’en diras des nouvelles. Et puis tu auras de belles choses à raconter le jour de la reprise à la machine à café, crois-moi.

Bon ce n’est pas tout ça, mais il faut que j’y aille les amis, je dois aller labourer mon jardin pour planter les épinards et les poireaux pour l’hiver, mais tu sais déjà ce que je vais écouter sur le chemin pour y aller !

 

En savoir plus :
Le site officiel de The Celtic Social Club
Le Soundcloud de The Celtic Social Club
Le Facebook de The Celtic Social Club


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=