Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Monsieur Lune
Un Renaud pour moi tout seul  (L'Autre Distribution)  juin 2017

Ca lui tenait à cœur à Monsieur Lune ( déjà quatre albums au compteur) de sortir un album de reprises de Renaud. Avec Un Renaud pour moi tout seul, son rêve prend forme et sort le 21 juin dernier. Un Renaud pour moi tout seul fait référence au nom de la série de concert que Renaud donna à l’Olympia en janvier 1982. Mitterrand est alors président depuis peu et Renaud, défenseur des loubards au grand cœur se produit dans la salle mythique parisienne.

Renaud a traversé l’enfance de Monsieur Lune puisque ses parents ont travaillé pour lui et c’est donc, logiquement, que ce dernier décide trente ans après de s’attaquer à une partie du répertoire de celui qui a dessiné les contours de son enfance. Monsieur Lune reprend 11 titres de Renaud, essentiellement ceux ayant une dimension sociale. Pas de "Morgane de toi", donc, ni de "Mistral gagnant" dans le disque. Monsieur Lune a une vision bien précise de Renaud et son cœur ne vibre que pour la fibre sociale du chanteur.

Des titres comme "Deuxieme génération", "Laisse béton", "Je suis une bande de jeunes" ou encore "La chanson du loubard" forment alors une caisse de résonance idéale pour Monsieur Lune. Il se les approprie sans les dénaturer, en choyant leur ADN social tout en les caressant du bout des doigts. Il leur donne une nouvelle jeunesse aussi et permet d’en découvrir certaines ("Buffalo débile", "Gueule d’aminche", "La teigne") pour ceux qui ne connaissent pas parfaitement le répertoire de Renaud. Monsieur Lune parvient à éclairer ces onze reprises de sa lumière enfantine.

En laissant de côté l’accent parigot que pouvait prendre Renaud, Monsieur Lune reprend donc des chansons encore d’actualité en travaillant les arrangements, leur donnant un coup de jeune. A l’heure où Renaud est tombé dans la variété la plus naze, Monsieur Lune rend un bien bel hommage à un grand artiste des années 80.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Déguisé en moi de Monsieur Lune
Monsieur Lune en concert à L'Européen (18 novembre 2004)
Monsieur Lune en concert à l'Espace Jemmapes (23 mars 2005)
Monsieur Lune en concert au Festival FNAC Indétendances 2009

En savoir plus :
Le site officiel de Monsieur Lune
Le Facebook de Monsieur Lune


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=