Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Girls in Hawaii
Nocturne  (Bang / 62TV Records)  septembre 2017

Un nocturne est une "pièce de caractère, vocale ou instrumentale, sans forme imposée, destinée soit à être jouée la nuit, soit à évoquer la nuit". C’est aussi le nom du nouvel album des Girls In Hawaii, qui sortira le 29 septembre prochain. Les belges auraient-ils trouvé le titre et la pochette (une toile du peintre britannique Tom Hammik intitulée Smoke II) qui évoquent avec perfection leur musique, tout en subtilité et en nuance ?

Que dire de cet album sinon que ceux qui ont aimé Everest ne seront pas déroutés ? Sorti il y a 3 ans, dans un contexte particulier de reconstruction et de douleur mêlés, il avait permis aux Girls in Hawaii d’installer une signature sonore et une ambiance entre chien et loup reconnaissables entre mille. Aujourd’hui Nocturne apparaît clairement comme le versant lumineux d’Everest. L’album d’un groupe qui, de son propre aveu, se sent plus en confiance et plus apaisé.

Textes qui empruntent à l’écriture-automatique, compositions sans guitares, apport de l’électro par petites touches savamment déposées : Nocturne n’est pas un album de rock, ni de pop ou d’électro. Mais il emprunte à l’ensemble de ces genres pour mieux les dépasser. C’est un disque à l’écoute des productions de son temps, mais qui installe un son personnel d’où émergent des morceaux à la fois puissants et intimes.

Dès la première écoute, on reconnaît la "patte" Girls in Hawaii et ses harmonies vocales sur "This Light" ou "Blue Shape". On se laisse également surprendre par "Walk" ou "Overrated", titres portés par des rythmiques électro irrésistibles. "Guinea Peag" ou "Cyclo", très réussis, nous prouvent que le groupe n’a pas totalement délaissé les cordes de guitare. Des morceaux que l’on (re)découvre au fur et à mesure des écoutes et dont on devine qu’ils sauront trouver beaucoup de puissance sur scène autant que sur l’album.

"Nocturne : it is about us and that magical space of freedom the night can be" : c’est la note d’intention que le groupe donne de cet album sur son site internet. Pour l’onirisme et la liberté : c’est mission réussie. Alors, vous aussi, vous reprendrez bien un peu de magie ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album From here to there de Girls in Hawaii
La chronique de l'album Plan your escape de Girls in Hawaii
La chronique de l'album Everest de Girls In Hawaii
La chronique de l'album Refuge de Girls In Hawaii
La chronique de l'album Hello Strange de Girls in Hawaii
Articles : Photos Blonde Redhead et Girls in Hawaii - La Route Du Rock
Girls in Hawaii en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Girls in Hawaii en concert à l'Elysée Montmartre (9 mars 2005)
Girls in Hawaii en concert au Festival La Route du Rock 2008
Girls in Hawaii en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
Girls in Hawaii en concert au Grand Mix (samedi 7 décembre 2013)
Girls in Hawaii en concert à L'Autre Canal (samedi 22 mars 2014)
Girls in Hawaii en concert au Carré (samedi 22 novembre 2014)
Girls in Hawaii en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Lundi 9 juillet
L'interview de Girls in Hawaii (21 juin 2004)
La conférence de presse de Girls in Hawaii (août 2004)
L'interview de Girls in Hawaii (6 février 2008)
L'interview de Girls In Hawaii (samedi 22 mars 2014)
L'interview de Girls in Hawaii (samedi 22 novembre 2014)
L'interview de Girls in Hawaii (lundi 26 juin 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Girls in Hawaii
Le Facebook de Girls in Hawaii


Isabelle Fontan         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Girls in Hawaii (21 février 2008)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=