Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gabriel et la Montagne
Fellipe Barbosa  août 2017

Réalisé par Fellipe Barbosa. Brésil/France. Aventure/Drame. 2h11 (Sortie le 30 août 2017). Avec Joao Pedro, Caroline Abras, Alex Alembe, Lenny Siampala, John Goodluck, Rashidi Athuman, Tonny Lesika et Rhosinah Sekeleti.

Désormais, tous les jeunes Occidentaux de "bonne famille", qui décideront de faire un grand voyage avant de prendre la place "au soleil" qui leur est due dans l’économie mondialisée, devront, au préalable, visionner "Gabriel et la Montagne" de Fellipe Barbosa.

Non seulement, ils s’y retrouveront, mais, peut-être, certains d’entre eux comprendront que tout n’est pas possible pour ceux qui sont faits pour dominer le monde de demain. Car l’exemple du sort terrible de Gabriel Buchman devrait leur parler.

Retrouvé mort une vingtaine de jours après avoir voulu grimper l’ultime montagne au programme de son tour du monde, ce garçon sympathique, sans doute réellement mû par une envie d’aller vers l’autre et de l’aimer, a été victime de sa naturelle arrogance, celle qui lui faisait croire qu’il était un élu promis à toutes les réussites.

"Naïf et arrogant", Fellipe Barbosa, qui a été son ami et vient sans doute du même milieu, l’admet et le dit lui-même. Gabriel avait l’insolence inconsciente de la jeunesse dorée quand elle ne doute pas de sa supériorité. Cela ne l’empêchait pas d’être un jeune homme débordant d’humanité pour tous ceux qu’il croisait.

On s’en rendra aussitôt compte dans le film en voyant ce jeune homme frêle et bondissant capable au premier regard de nouer une relation avec les Africains, une relation allant bien au-delà des billets donnés pour l’aider dans ses quêtes perpétuelles d’absolu. Du Kilimandjaro aux chutes Victoria, Gabriel est avide de ces paysages métaphysiques qui transcendent sa jeune existence.

Dans "Gabriel et la Montagne", Fellipe Barbosa a eu l’excellente idée d’utiliser tous les Africains qui ont croisé Gabriel et de leur faire rejouer les instants qu’ils passèrent en sa compagnie.

Outre la singularité du personnage, qui peut, dans un autocar brinquebalant sur une route africaine, discuter avec sa petite amie des avantages et des inconvénients d’avoir été pris dans une université californienne, puis s’énerver que les gnous n’aient pas l’intérêt qu’il leur supposait, "Gabriel et la Montagne" de Fellipe Barbosa est une plongée concrète dans un continent mal connu.

Jamais l’Afrique n’a paru si proche, tellement à la portée des intrépides qu’elle peut être aussi celle qui les fera chuter, celle qui les engloutira à tout jamais dans sa beauté fatale.

Mieux que les "Connaissances du monde" de jadis, "Gabriel et la Montagne" sera pour tous une source de dépaysement en même temps qu’une réflexion évidente sur le sens de la vie et sur l’absurdité de la condition touristique, surtout quand elle n’est pas assumée par des jeunes gens paradoxaux, qui en refusent le statut, la carte Visa bien planqué dans leur baluchon bohème.

Quoi qu’on pense de Gabriel, on ne pourra oublier cette étoile ardente qui s’est éteinte à l’orée d’une vie que cette escapade en Afrique aurait pu avantageusement transformée pour comprendre, aimer et aider les autres.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=