Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Panthères grises
Patrick Eudeline  (Editions de la MArtinière)  août 2017

Prenez un fait-divers très médiatisé, le vol de bijoux dont a été victime à Paris en 2016 une vedette people de télé-réalité américaine callipyge initiales KK mariée à un rappeur tout aussi célèbre perpétré par une équipe de vieux briscards sexagénaires et customisez quelque peu ces derniers.

Insérez quelques ratiocinations eudéliennes façon vieille mémère célinienne sur le rock, la télé, le gauchisme, la politique, la décadence, saupoudrez d'un zeste de syndrome du rétroviseur et vous obtenez "Les Panthères grises".

En effet, dans cet aimable opus signé par le musicien et chanteur, ex-leader de l'éphémère combo punk Asphalt Jungle, rock-critique et écrivain Patrick Eudeline, au gang de braqueurs originaux, qualifiés avec presque affection par la presse de "papys braqueurs" et de "pépés nickelés", travaillant à l'ancienne comme au temps du "bon vieux temps" sous la houlette de "Omar le vieux", et donc qui se sont fait "gauler" comme des bleus, se substitue un improbable trio de seniors.

Celui-ci se compose de Nadire, truand au petit pied "maqué" avec Mado tenancière d'un bistroquet à Pigalle resté dans son jus des années 50, et de deux t'chis plébéiens à la retraite, Guy et Didier, ex-rockers membres de The Moonshiners, qui après le fiasco de leur tentative de come-back qui a implosé en plein bal du mariage d'un petit-fils, descendent en pèlerinage à Paris où, dans les seventies, ils ont eu leur quart d'heure warholien au Golf Drouot.

Et un troisième personnage, quasiment en marge, Patrick, un petit-bourgeois gauchiste devenu prof qui a viré réac qui, s'il joue le trouble-fête, complète une modeste galerie avec laquelle Patrick Eudeline rend hommage aux vieux brigands et aux vieux rockers qu'il considère comme "des races condamnées par le progrès" et "des martyrs de l’évolution".

Désenchantement et nostalgie sont au rendez-vous car Patrick Eudeline, qui, passé le cap de la soixantaine, même s'il restent fidèle aux boots à talon d'un fournisseur agréé par la couronne britannique et aux Ray Ban aviateur de sa jeunesse, est un homme comme les autres. Le temps fait son oeuvre et il appartient bien à cette génération de panthères grises qui ressemblent davantage à des matous résignés.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=