Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Il ne nous reste que la violence
Eric Lange  (Editions de La Martinière)  avril 2017

Animateur de radio, Eric Lange propose un roman situé dans les langes de notre siècle. Avant la crise, avant les voitures kamikazes, avant le lifté sur le trône des States, avant le terrorisme ordinaire. Le titre est évocateur du Mister Hyde en nous, comme une dernière sommation avant de basculer définitivement du côté obscur : Il ne nous reste que la violence.

Dans ce roman noir, Eric Lange prend le parti de décrire la société dans ce qu’elle a de plus abject, de ne voir que le nuage au-dessus de nos têtes et de laisser les oiseaux de malheur nicher au creux de nos esprits.

L’histoire est celle d’un animateur de radio dont le poste est menacé parce que son groupe a été racheté, l’objectif est la croissance, donc de gagner des auditeurs, donc des parts de marché, donc de gratter un max de sonantes et trébuchantes, voire de bons gros chèques pour engraisser le groupe investisseur. La triste histoire de nombreuses entreprises, écrasées par les géants toujours plus voraces.

L’émission phare du narrateur est en passe d’être rayée de la grille des programmes, pas assez banquable. La solution lui vient naturellement : il suffirait que son concurrent disparaisse, il pourrait ainsi récupérer ses auditeurs, faire grimper l’audimètre et d’un même coup ajouter un zéro en bas de sa fiche de paye. Le pire n’est pas qu’il pense sérieusement à cette option, c’est que c’est presque facile. Plus facile que de rebondir.

Loin de provoquer une ultime dépression au traitement pris en charge par une sécurité sociale qui n’en peut plus d’écoper depuis des lustres, Il ne nous reste que la violence est une décharge électrique. En effet, vu sous un autre angle, Eric Lange pointe du doigt le pessimisme ambiant lié uniquement à la peur de se voir retirer les privilèges octroyés à la sueur de nos antécédents.

Et c’est haut et fort qu’il pointe du doigt la violence qui le révolte en intimant à la société de se bouger. A chaque privilège, nous en réclamons un autre, un truc chouette qui tomberait tout cuit dans le bec, de l’argent qui se multiplierait d’un simple claquement de phalanges, de la reconnaissance et des caprices assouvis.

Eric Lange utilise le "je" dans ce roman, mon côté cynique y a vu une part autobiographique qui s’est vite effacée sous la justesse du propos, effarant de réalisme. Il ne nous reste que la violence est un constat, un témoignage de ce que la société est en train de faire de ses humains : une grosse bande d’égoïstes, aussi flasques que le gras libidineux, pas courageux pour deux sous, mais avides de possessions.

 

En savoir plus :
Le Facebook d'Eric Lange


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=