Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Off-Keys
The End of Everything EP  (Autoproduit)  juillet 2017

Vois-tu lecteur, ce que j’aime particulièrement dans mon hobby de chroniqueur (bah oui, ne crois pas que je fasse cela pour l’argent, les filles faciles et la drogue, hein…), c’est que tu fais des rencontres.

Depuis que je chronique et interviewe, j’ai rencontré pas mal de monde, interviewé des artistes que j’admirais depuis longtemps (et là c’est comme un rêve de gosse qui se réalise) et puis il y a LES rencontres, celles avec ces artistes qui vont devenir des grands et là je pourrais dire : j’y étais, je les connaissais à leur début ! Ah narcissisme, quand tu nous tiens !

Il y a même des artistes qui te font des cadeaux ! Alors bien sûr, il y a ceux qui t’offrent leur album, ceux qui le dédicacent, ceux qui t’offrent une affiche dédicacée et même qui partagent un verre avec toi et il y a les plus malins qui t’offrent un téléphone ! Rien que ça ! C’est ce qu’a fait Jil Finotto de The Off-Keys et dont je vais te parler de l’EP aujourd’hui.

Alors pour tout te dire, Jil ne m’a pas offert un smartphone dernière génération mais un téléphone des années 2000, réputé incassable avec LE jeu du serpent dessus, tu sais ce jeu en noir et blanc où tu devais faire grossir un serpent et le faire tourner sur un écran minuscule sans jamais qu’il se touche, ce jeu qui te rendait fou… D’ailleurs, je t’en remercie encore Jil, depuis qu’il est à la maison mes gosses l’ont kidnappés et je suis tranquille pour écouter du rock…

Le rapport avec ma chronique de l’EP d’Off-Keys ? Aucun. C’est ça qui est génial ! Une rencontre, un échange autour d’un verre, évoquer la nostalgie d’une époque, le tout avec mes gosses et Jil et tout ça juste pour le plaisir de la discussion sans aucune arrière pensée mercantile. La quintessence du rock ! Le tout au soleil.

L’EP, intitulé The End of Everything, titre paradoxal s’il en est, nous offre 4 titres d’un rock distillé autour d’une guitare virevoltante, tenue par Jérémie Missou, une basse efficace et pleine de vie, tenue par Jil Finotto, une batterie syncopée avec Sylvain Duplay aux baguettes, tout cela au service de la voix envoûtante de Livia C. Taloon.

Le groupe s’il est tout jeune fait preuve d’une maturité scénique et artistique évidente. On sent que ces quatre-là s’entendent à merveille et font de la musique avant tout pour le plaisir, le leur, le nôtre !

Tout d’abord vous aurez droit à "A pawn in your game", parfait morceau pop-rock puis arrive "Underground", plus posé mais tout aussi rythmé. Le groupe nous propose ensuite un "W.D.Y.F.O ?" (je te laisse chercher la signification) où il nous refait une démonstration de rock, un rock comme je l’aime, vivant. Et malheureusement le dernier titre, "The end of everything", quand je te dis que ce titre est paradoxal, qui débarque en trompe, nous consolant de cette fin précoce.

J’ai vraiment hâte que cet EP, enregistré, mixé et produit par Yves Grimonprez, certainement LE meilleur sur la scène Stéphanoise (car oui, The Off-Keys est un groupe de Saint-Etienne) et c’est Jil qui le dit avec conviction, j’ai vraiment hâte disais-je avant de partir dans une de mes digressions habituelles qu’il soit rapidement suivi d’un grand frère cette fois !

Comme toujours, je te mets tous les liens utiles pour découvrir ce groupe et cet EP et tu pourras aller les découvrir en live le samedi 7 octobre au magasin Forum Disques dans le cadre de la Journée internationale du Raton-Laveur (c’est gratuit, c’est sympa, c’est bonheur) parce qu’un groupe qui soutient les Ratons-Laveurs, il n’y en a pas tant alors fonce !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Off-Keys en concert à Raqoons - The Off-Keys (samedi 7 octobre 2017)

En savoir plus :
Le Bandcamp de The Off-Keys
Le Facebook de The Off-Keys


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=