Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Off-Keys
The End of Everything EP  (Autoproduit)  juillet 2017

Vois-tu lecteur, ce que j’aime particulièrement dans mon hobby de chroniqueur (bah oui, ne crois pas que je fasse cela pour l’argent, les filles faciles et la drogue, hein…), c’est que tu fais des rencontres.

Depuis que je chronique et interviewe, j’ai rencontré pas mal de monde, interviewé des artistes que j’admirais depuis longtemps (et là c’est comme un rêve de gosse qui se réalise) et puis il y a LES rencontres, celles avec ces artistes qui vont devenir des grands et là je pourrais dire : j’y étais, je les connaissais à leur début ! Ah narcissisme, quand tu nous tiens !

Il y a même des artistes qui te font des cadeaux ! Alors bien sûr, il y a ceux qui t’offrent leur album, ceux qui le dédicacent, ceux qui t’offrent une affiche dédicacée et même qui partagent un verre avec toi et il y a les plus malins qui t’offrent un téléphone ! Rien que ça ! C’est ce qu’a fait Jil Finotto de The Off-Keys et dont je vais te parler de l’EP aujourd’hui.

Alors pour tout te dire, Jil ne m’a pas offert un smartphone dernière génération mais un téléphone des années 2000, réputé incassable avec LE jeu du serpent dessus, tu sais ce jeu en noir et blanc où tu devais faire grossir un serpent et le faire tourner sur un écran minuscule sans jamais qu’il se touche, ce jeu qui te rendait fou… D’ailleurs, je t’en remercie encore Jil, depuis qu’il est à la maison mes gosses l’ont kidnappés et je suis tranquille pour écouter du rock…

Le rapport avec ma chronique de l’EP d’Off-Keys ? Aucun. C’est ça qui est génial ! Une rencontre, un échange autour d’un verre, évoquer la nostalgie d’une époque, le tout avec mes gosses et Jil et tout ça juste pour le plaisir de la discussion sans aucune arrière pensée mercantile. La quintessence du rock ! Le tout au soleil.

L’EP, intitulé The End of Everything, titre paradoxal s’il en est, nous offre 4 titres d’un rock distillé autour d’une guitare virevoltante, tenue par Jérémie Missou, une basse efficace et pleine de vie, tenue par Jil Finotto, une batterie syncopée avec Sylvain Duplay aux baguettes, tout cela au service de la voix envoûtante de Livia C. Taloon.

Le groupe s’il est tout jeune fait preuve d’une maturité scénique et artistique évidente. On sent que ces quatre-là s’entendent à merveille et font de la musique avant tout pour le plaisir, le leur, le nôtre !

Tout d’abord vous aurez droit à "A pawn in your game", parfait morceau pop-rock puis arrive "Underground", plus posé mais tout aussi rythmé. Le groupe nous propose ensuite un "W.D.Y.F.O ?" (je te laisse chercher la signification) où il nous refait une démonstration de rock, un rock comme je l’aime, vivant. Et malheureusement le dernier titre, "The end of everything", quand je te dis que ce titre est paradoxal, qui débarque en trompe, nous consolant de cette fin précoce.

J’ai vraiment hâte que cet EP, enregistré, mixé et produit par Yves Grimonprez, certainement LE meilleur sur la scène Stéphanoise (car oui, The Off-Keys est un groupe de Saint-Etienne) et c’est Jil qui le dit avec conviction, j’ai vraiment hâte disais-je avant de partir dans une de mes digressions habituelles qu’il soit rapidement suivi d’un grand frère cette fois !

Comme toujours, je te mets tous les liens utiles pour découvrir ce groupe et cet EP et tu pourras aller les découvrir en live le samedi 7 octobre au magasin Forum Disques dans le cadre de la Journée internationale du Raton-Laveur (c’est gratuit, c’est sympa, c’est bonheur) parce qu’un groupe qui soutient les Ratons-Laveurs, il n’y en a pas tant alors fonce !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Off-Keys en concert à Raqoons - The Off-Keys (samedi 7 octobre 2017)

En savoir plus :
Le Bandcamp de The Off-Keys
Le Facebook de The Off-Keys


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=