Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sparks
Hippopotamus  (BMG Rights Management)  septembre 2017

Après 50 ans de carrière, le groupe s'est formé sous le nom de Halfnelson en 1968, les Sparks restent un groupe culte bien plus que populaire. S'ils ont vendu 800.000 exemplaires de leur 45 tours, produit par Georgio Moroder "When I'm With You" en 1980, et ont enregistré "Singing in the Shower" avec les Rita Misouko en 1988, ils restent mal identifiés par le grand public français, peut-être en raison d'un parcours de francs-tireurs de la pop baroque qui se sont peu souciés des modes. C'est plus à la production de leurs albums, qu'à leur écriture, qu'on pourra évaluer le cru d'une chanson extraite d'un de leur 21 précédents albums. D'ailleurs, Wikipédia s'y perd, classe le duo formé par les frères Mael dans la pop, la synthpop, le disco, le glam ou le rock.

Pourtant, on peut sans se tromper nommer bon nombre de groupes qu'ils ont influencés (Queen - Freddy baby, aurais-tu écrit "Bohemian Rhapsody" si ton groupe n'avait pas ouvert pour les Sparks au Marquee à Londres en décembre 1972 ? -, Of Montreal...), ou qui leur voue une grande admiration (Morrissey qui sélectionne "Arts & craft specular" comme une de ses références majeures sur l'album Under the Influence, Siouxsie ou Martin L. Gore, de Depeche Mode, qui reprennent respectivement "This town ain't big enough for both of us" et "Don't turn your back on mother earth", Faith No more qui se joint aux californiens frangins sur l'album Plagiarism, ou Franz Ferdinand qui crée le groupe éphémère FFS avec ses aînés et donne une poignée de concerts regroupant les deux formations). Autant dire que la face de la pop et du rock aurait certainement été un peu différente si les Sparks n'avaient pas amené leur contribution à la construction de ce grand schmilblick.

Il suffit de jeter un œil aux titres de cet Hippopotamus pour se rendre compte que les Sparks ont de nouvelles histoires à nous raconter : "Scandinavian design" ou le penchant d'une femme pour les meubles Ikea, "Wish you were fun" ou comment vivre avec une femme fantastique mais qui n'a pas d'humour, "When you're a french director" sur lequel Leos Carax parle et marmonne sur une bande-son mêlant effets électroniques absurdes et accordéons, ou "Hippopotamus", sorte de croisement entre "Le nougat" de Brigitte Fontaine pour les paroles surréalistes et les sautillements hystériques de They Might Be Giants pour la musique. Le choix des singles, que ce soit le théâtral "What The Hell Is It This Time ?" ou le loufoque "Edith Piaf (said it better than me)", sont des entrées en matière de choix pour aborder ce généreux album.

On ne peut pas clore cette chronique sans évoquer la pochette du disque, certainement une des plus belles de 2017, qui donne tout de suite envie d'acquérir l'objet en vinyle. Enfin, on espère que le groupe qui a accompagné les deux frères Mael lors de leur concert pour la BBC en mars dernier restera inchangé pour cette tournée. Essentiellement composé de membres des Mini Mansions de Los Angeles, les chansons du duo trouvaient un équilibre parfait entre énergie et la subtilité des versions studio.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tower of sparks de Tupolev

En savoir plus :
Le site officiel de Sparks
Le Facebook de Sparks


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=