Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mary
Marc Webb  septembre 2017

Réalisé par Marc Webb. Etats Unis. Drame. 1h41 (Sortie le 13 septembre 2017). Avec Chris Evans, Grace Mckenna, Lindsay Duncan, Octavia Spencer, Jenny Slate, John M. Jackson, Glenn Plummer et John Finn.

On avait beaucoup aimé la fraîcheur du premier film de Marc Webb, "(500) jours ensemble" (2009), mais on ne l'avait pas suivi quand il était passé au film de super héros avec "The amazing spiderman".

Avec "Mary", ce surdoué du cinéma américain met de côté les explosions et les effets spéciaux et s'en revient à quelque chose de plus classique, de plus humain.

Son héros est un jeune quadragénaire qui élève seul sa nièce, une petite boule blonde dynamique et surdouée en mathématiques. Mais, attention, elle n'est pas née comme ça par hasard. Il semble que dans sa famille, à part son oncle qui répare des moteurs de bateaux, le génie mathématique soit héréditaire...

L'enjeu de "Mary" de Marc Webb va donc être de savoir si, pour résoudre les fameuses "équations Navier-Stokes", sur lesquelles travaillait sa mère avant sa mort prématurée, Mary doit rester avec son oncle qui a choisi une "vie simple" ou rejoindre sa grand-mère et mettre de côté les plaisirs enfantins pour une existence remplie de vecteurs et de cosinus.

Pour donner de la consistance à cette histoire "théorique", Marc Webb a soigné particulièrement son casting et s'appuie sur le duo très réussi que forment Clive Evans et la petite Grace McKenna. Pour jouer une surdouée en maths, on peut dire qu'il a déniché une surdouée à l'écran.

Bien campée sur des petites cannes, blonde comme les blés avec un regard intense, on a l'impression qu'elle pourrait déjà tout jouer, qu'elle pourrait incarner la méchante dans James Bond ou Marie Curie. Plus sérieusement, elle aurait été parfaite - et première de la classe - dans le film de Wolf Rilla "Le Village des Damnés" où justement des surdoués parviennent à contrôler mentalement les humains "normaux".

 

Certes, "Mary" de Marc Webb n'est pas formellement un film qui marquera le septième art, mais il est parfait question émotion et question identification. Cette histoire modeste - malgré le contexte - fourmille de beaux personnages. On y découvrira aussi l'inquiétant destin qui guette ceux qui ont la chance ou la malchance d'être différents et de pouvoir résoudre des problèmes insolubles plus vite que d'engloutir leurs corn flakes.

Film du samedi soir, "Mary" de Marc Webb a les qualités qui manquent désormais à beaucoup de "comédies" américaines. Il tient son sujet, le traite jusqu'au bout, sait éviter le surcroît de pathos qui accompagne toujours les films où les enfants sont tiraillés entre deux possibilités de vie.

On fait le pari qu'à l'instar de "(500) jours ensemble", "Mary" de Marc Webb pourra se revoir dans quelques années avec autant de plaisir qu'à sa première vision. C'est ce cinéma classique tout à son scénario, qui sait éviter les leçons de morale, qui permet encore et toujours au cinéma post-Hollywoodien d'exister.

Il faut espérer que Marc Webb préfèrera cette voie que celle des blockbusters. S'il la choisit, ses prochains longs métrages pourront peut-être allier davantage sujet et forme. Pour l'heure, "Mary" n'en est pas moins un film à voir et à recommander.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 septembre 2017 : A quelques pas de l'automne

Les compagnies de théâtres sont toutes rentrées d'Avignon, les Festivals de musique se raréfient, les jours raccourcissent et on va bientôt passer à l'heure d'hiver. Au milieu de tout cela, voici de quoi aiguiser, comme chaque semaine votre curiosité et oublier les tracas du quotidien.

Du côté de la musique :

"Bury the hatchet" de Jay Jay Johanson que nous avons rencontré cet été pour un nouvel entretien avec notre chouchou suédois
"La nébuleuse" de Lisa Portelli
"Crescent hôtel" de Antoine Bataille
"Circle songs" de Francesco Tristano
"Settlement" de Lodz
"Incorporée EP" de Mina Sang
"Juchu ! EP" de Odds & Ends
"Massage" de The Cats Never Sleep
"The source" de Tony Allen
"Welcome Oxygen" de Will Samson
Présentation du festival Nancy Jazz Pulsation
et toujours :
"Hippopotamus" de Sparks
"Tchaikovski : String quartet N°1, souvenir de Florence" de Novus String Quartet
"Devil on TV" de Balkun Brothers
"Agitato charismatic" de Dissonant Nation
"Armor" de Emmanuel Tugny
"The end of everything EP" de The Off-Keys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Marco Polo et l'Hirondelle du Khan" au Théâtre La Bruyère
"Et Swan s'inclina poliment" au Théâtre de Belleville
"Amphitryon" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Au but" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Terre Sainte" au Théâtre de l'Opprimé
"La gentillesse" au Théâtre Paris-Villette
"Tristesse Animal noir" au Théâtre L'Atalante
"You-You" au Studio Hébertot
"Bovary" à la Maison ds Métallos
"La Huchette en liberté" au Quartier Latin
"Ecrits d’Art Brut à voix haute" au Centre Culturel Suisse
les reprises :
"Grande" au Centquatre
"La logique des femmes" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Arrête ton char Ben-Hur !" au Théâtre de Dix Heures
"Elodie Poux - Le syndrome du Playmobil" au Théâtre Apollo
"Guillaume Bats - Hors Cadre !" à la Comédie des Boulevards
"Karine Lyachenko - Rebelle(s)" au Théâtre du Marais
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Petit Palais des Glaces
et les autres spectacles de septembre

Expositions :

"Caro/Jeunet" à la Halle Saint Pierre
dernière ligne droite pour "Costumes espagnols - Entre ombre et lumière" à la Maison de Victor Hugo,
et les autres spectacles de septembre

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Faute d'amour" de Andreï Zviaguintsev
"Nos années folles" de André Téchiné
"A ciambra" de Jonas Carpignano
"Kidnap" de Luis Prieto en E-cinema
Ciné en bref avec :
"Otez-moi d'un doute" de Carine Tardieu
"Le prix du succès" de Teddy Lussi-Modeste
"Seven Sisters" de Tommy Wirkola
"Bonne pomme" de Florence Quentin
"Barbara" de Mathieu Amalric
les chroniques des autres sorties de septembre
et les chroniques des sorties d'août

Lecture avec :

"Ecrire liberté, à l'école des migrants" de Lauriane Clément
"Et soudain la liberté" de Evelyne Pisier & Caroline Laurent
"Les primates de Park Avenue" de Wednesday Martin
"Théâtre des dieux" de Matt Suddain
et toujours :
"Gaston Lagaffe : La galerie des gaffes" en hommage à André Franquin
"Hillbilly elégie" de J.D. Vance
"Il nous reste que la violence" de Eric Lange
"La mythologie Viking" de Neil Gaiman
"Mon étincelle" de Ali Zamir
"Pourquoi les oiseaux meurts" de Victor Pouchet

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=