Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Agatha
Café de la Danse  (Paris)  septembre 2017

Comédie dramatique de Marguerite Duras, mise en scène de de Marguerite Duras, mise en scène de Hans Peter cloos avec Alexandra Larangot et Florian Carove.

Parce qu'il y a un frère, parce qu'il y a une sœur, qu'ils s'aiment et vont enfin se quitter, être loin sans vraiment se quitter, "Agatha" est forcément une histoire d'inceste.

Dans un décor brut mais habité de Marion Thelma, conforme à ce que voulait Marguerite Duras, avec des portes et des fenêtres qui sont des béances, un subtil chaos de chaises, de fauteuils et un divan, Florian Carove et Alexandra Larangot vont habiter cet amour interdit, son souvenir et son devenir sans avenir.

Pièce lourde de sens où les temps morts sont longs comme pour respirer l'insupportable, "Agatha" est un des sommets de l'art durasien. Hans Peter Cloos s'en empare sans provocation avec le désir que ses personnages s'extirpent de cet intense bourbier de non-dits.

A la douceur prônée par Duras, il préfère l'affrontement. Comme ce que préconisait Marguerite, le frère et la sœur ne se regardent jamais et se touchent à peine. Mais ils vont et viennent dans le champ et dans le hors-champ, s'évitent comme des danseurs alors qu'au-dessus du décor s'écoulent pendant les temps de latence des vidéos en noir et blanc signifiantes.

On croit reconnaître les enfants de "La nuit du Chasseur" et même l'inquiétante "zone" mentale inventée par Andréi Tarkovski pour "Stalker". C'est clair, presque trivial, l'inceste est le lieu d'une chasse qui trouble l'esprit.

Adepte d'un classicisme formel peut-être d'une autre époque - celle où les tous les spectateurs auraient reconnu le film de Charles Laughton et auraient communié à la poésie du cinéaste russe - Hans Peter Cloos nourrit Duras d'éléments qui lui ôtent son mystère.

Florian Carove menace, ou feint de menacer, sa partenaire avec un couteau, n'hésite pas à revêtir un tutu rose. Les deux aimants se badigeonnent exagérément la bouche de rouge à lèvre, se couvrent le visage de masques blancs...

C'est l'éternel conflit du siècle passé entre le metteur en scène et l'auteur sauf que, ici, Hans Peter Cloos ne souhaite pas supplanter Duras. Non, il veut la servir et ne pas s'en servir, et c'est son intelligence, sa volonté d'expliquer, de rendre limpide un texte riche en aspérités qui posent problème à ceux qui voyaient dans "Agatha" quelque chose de plus mouvant, de moins littéral.

Car, si on se laisse guider par la puissance des images fournies, par la conviction des deux protagonistes, et happer par la force du texte qui passe quoi qu'on en fasse, cette version d'"Agatha" marquée du sceau puissant d'Hans Peter Cloos pourra convaincre et vraiment séduire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=