Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Home
Fien Troch  septembre 2017

Réalisé par Fien Troch. Belgique. Drame. 1h43 (Sortie le 13 septembre 2017). Avec Sebastian Van Dun, Mistral Guidotti, Loïc Bellemans, Lena Suijkerbuijk, Karlijn Sileghem, Els Deceukelier, Robbie et Yavuz Saç?kara.

Filmé très près des corps et des visages, caméra au poing ou même portable à la main, "Home" de Fien Troch explore le monde sombre de la presque post-adolescence dans la Belgique nééerlandophone.

On est visiblement dans une banlieue d'une grande ville, une banlieue assez résidentielle, dans une petite bourgeoisie commerçante, la famille centrale, celle de Sammy et de son cousin Kevin, s'occupant d'une entreprise de plomberie.

L'ennui règne chez les adultes autant que chez les adolescents qui découvrent la sexualité de manière un peu glauque, pour ne pas dire aux portes (largement ouvertes) de l'inceste. Le drame pour faits-divers est latent, potentiel. Il peut prendre forme ou rester à l'état de projet dans une communauté où l'un des ados peut écrire sur un réseau social : "Je voudrais tuer quelqu'un pour me sentir vivre".

La réalisatrice, Fien Troch, récite un cinéma qui connaît son Michael Haneke (époque "Funny Games" ou "Benny's video") par cœur. Entre les Flandres et l'Autriche, marqués en profondeur par la même culture catholique, y a-t-il finalement beaucoup de différences ?

On peut aussi voir une parenté avec le cinéma de Larry Clark, notamment avec "The Smell of us" vu en 2015, et ses adolescents de bonne famille glissant vers une criminalité sordide.

"Home » de Fien Troch a cette même force, mais sans aucun voyeurisme malgré la crudité des scènes de masturbation. C'est un film sans espoir qui sait, en bonne production belge, basculer soudain hors l'anecdote, quand une machine à laver à tambour devient le symbole trivial et grotesque du passage à l'acte.

"Home" décrit une jeunesse encore une fois perdue, cette fois-ci aux prises avec la modernité numérique. Les filles sont blondes et jolies, les garçons ont des têtes de Tintin angéliques. Pas de problème d'intégration ni de véritable déclassement, seulement la transmission d'un mal de vivre qui vent de la génération d'avant. Il n'y a pas d'avenir parce qu'il n'y avait déjà pas de passé. La résolution incertaine du film n'annonce pas plus de jours meilleurs.

Il faut souligner que "Home" de Fien Troch a été tourné avec des acteurs non professionnels, tous remarquables et que la réalisatrice a trouvé en Sebastian Van Dun un Kévin extraordinaire, qui donne au film son fil rouge, celui d'un destin qu'on sent proche du gouffre et qui n'aspire qu'à retrouver ce foyer, ce "home", où il pourrait enfin rêver de se reconstruire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=