Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Hop Pop Hop #2 (édition 2017) - vendredi 15 septembre
Tristesse Contemporaine - BRNS - Bajram Bili - Talisco  (Orléans)  15 & 16 septembre 2017

Tristesse Contemporaine

Le festival est à peine commencé et j’ai déjà raté deux concerts. Heureusement, j’arrive à temps pour Tristesse Contemporaine. Le public débarque à peine, sorti du boulot, et le groupe a un peu de mal à démarrer. Mais il ne leur faudra que quelques minutes pour embarquer tout le monde. Maik invite tout le monde à se rapprocher, et nous voilà partis.

Avec classe et talent, le trio devenu quatuor (par l’adjonction d’un batteur, comme sur l’album Star and Stop), arrive à convaincre sans difficulté grâce à ses titres taillés pour le live. La profondeur du synthé, la puissance du rythme, la guitare qui déchire l’espace et la voix qui vient se poser, chanter en douceur ou balancer des mots taillés sur mesure, tout ici invite à une tristesse jouissive.

BRNS

Voilà un groupe que je n’avais pas prévu de voir, mais des bruits de couloir dans la salle de presse (si, si, c’est possible) m’ont convaincu d’aller y faire un tour. Le groupe belge a une énergie débordante ! Installés en arc de cercle, les quatre musiciens semblent former un tout articulé autour de la batterie. Leurs titres sont d’ailleurs souvent basés sur la rythmique : intelligent, varié, dansant, le jeu du batteur donne clairement son identité à la musique de BRNS.

Ce n’est plus si exceptionnel, mais suffisamment rare pour être remarqué, le batteur tient la plupart des voix lead. Le quatuor livre une pop accessible au premier abord mais plus complexe qu’il y paraît, réussissant à combiner énergie et intelligence.

Bajram Bili

Après l’avoir découvert en disque (avec Saturdays with no memory d’abord, puis deux excellents EP avant le dernier et très très bon Remembered waves), me voici enfin devant l’homme, en vrai. Autant vous le dire tout de suite, c’est la claque dès le départ. Et malgré la puissance déployée d’entrée, le producteur tourangeau arrive à monter encore et encore jusqu’au bout de son set. Le son est énorme, les basses profondes et le kick lourd, impossible de ne pas se laisser prendre par le rythme et la salle se transforme en boîte de nuit après seulement quelques minutes. Je retrouve avec bonheur le son et l’esprit de son dernier disque, plus percutant, instinctif. Comme il me l’a dit en interview, son travail part d’une vision live et de plus en plus ludique de sa musique ; c’est exactement ce qu’on retrouve sur scène.

Talisco

J’ai traîné un peu avant de prendre le chemin de mon lit, et voilà qu’un bruit de fête me titille les oreilles. Je choisis donc d’aller faire un tour dans cette direction, et je tombe sur un trio qui arrive à réchauffer le public pourtant bien refroidi par la pluie de cette fin de soirée. Mais il est difficile de résister aux tubes électro-rock de Talisco. Le chanteur bordelais, accompagné de ses deux musiciens envoie une "feelgood music" qui donne envie de prolonger encore un peu cette première journée au Hop Pop Hop.

Bilan du jour 1

Des réussites attendues et de belles surprises. Je regrette déjà de ne pas voir pu en voir plus, mais avec plus de 35 artistes sur 6 lieux en seulement 2 jours, je savais que ce serait le jeu. Il me reste quelques heures pour récupérer avant de remettre ça demain.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival Hop Pop Hop en concert au Festival Hop Pop Hop #2 (édition 2017)
Festival Hop Pop Hop en concert au Festival Hop Pop Hop #2 (édition 2017) - samedi 16 septembre
Festival Hop Pop Hop en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - vendredi 14
Festival Hop Pop Hop en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15
La chronique de l'album Saturdays with no memory de Bajram Bili
L'interview de Bajram Bili (vendredi 15 septembre 2017)
BRNS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
BRNS en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
BRNS en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2013 - vendredi
BRNS en concert au Festival Rockomotives #26 (édition 2018) - Vendredi

Tristesse Contemporaine en concert au Festival Zikametz #9 (édition 2012)
La chronique de l'album Run de Talisco
La chronique de l'album Inner songs de Talisco
Talisco en concert à B-Spot (1er février 2014)
Talisco en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Samedi
Talisco en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Vendredi 5 juillet
L'interview de Talisco (1er février 2014)
L'interview de Talisco (jeudi 24 avril 2014)

Le site officiel du Festival Hop Pop Hop
Le Facebook du Festival Hop Pop Hop

Crédits photos : Alex BBH


Alex BBH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=