Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Kills
Salle des Fêtes de Ramonville  (Ramonville)  30 mai 2005

Cool, j'ai la chance d'être au milieu d'une salle de Ramonville pleine pour accueillir LE groupe du moment : The Kills.

En attendant, une petite mise en bouche : British Sea Power. Hein, nan… Comment ça, ce ne sont pas les anglais en première partie ? Bon bah tant pis. On attend donc le remplaçant qui aura l'honneur et le privilège d'obtenir la première partie au pied levé. J'ai nommé…trtrtrtrtrtrtr (roulement de tambour) : Paganella, le combo toulousain qui ne cesse de gravir les échelons : après être passés aux Francofolies 2004, le groupe s'est fait remarqué au Printemps de Bourges. Une jolie surprise que nous offre le Bikini, une fois de plus.

Je ne vais pas m'étendre sur la présence scénique du quatuor mais honnêtement ils n'ont vraiment pas à rougir des groupes de rock réputés qui s'arrachent sur scène. En effet la jolie et étonnante voix de Delphine nous a enchanté. Les riffs de rageurs de Sylvain à la guitare, son alter ego musical depuis la création du groupe, sont venus renforcer une section rythmique simple mais efficace.

Bref, une petite curiosité qui mérite le détour. Pour vous donner une idée du style : si vous avez aimé Candie Prune il y a de cela quelques années, alors vous aimerez forcément Paganella.

Place maintenant au couple sulfureux qui finira la tournée de promotion de son nouvel album No Wow le 28 août à Leeds.

Ayant écouté goulûment leur dernier album, j'étais vraiment curieux de voir comment il réussirait à faire passer leurs émotions sur scène. Pour tout vous avouer, je n'ai vraiment pas été déçu.

Le concert débute sur le mystique No Wow qui a donné le nom à l'album. Le ton est donné, le couple n'a pas l'intention de faire acte de présence. Alison Mosshart et sa voix torturée nous envoûte et le guitariste nous file des grosses claques derrière la tête avec sa guitare saturée, subtile mélange d'une tronçonneuse et d'un avion de chasse. Le duo mixte nous montre que le pur rock à la mode US est encore vivant.

Pas besoin de deux grattes, d'une batterie et d'une basse pour faire un barouf d'enfer. Une bonne grosse boîte à rythme, qui peut vite énerver, quelques pédales d'effet bien placées et une musique torturée, telle est la recette du couple qui est sur scène comme dans la vie de tout les jours : déjanté et provocateur.

L'apogée au niveau émotionnel a été sans conteste leur interprétation du morceau "Hate the way you love", qu'ils ont joué en deux parties. La tension était palpable sur scène. On les sentait prêts à se sauter dessus : pour s'étrangler ou s'embrasser ? Eux seuls le savent…

Le reste du concert est allé crescendo pour finir sur un "Fuck the people" qui, je pense, nous a tous fait perdre au moins 20% de capacité auditive.

Le concert entier fut donc une démonstration de leur maîtrise technique et scénique. N'hésitez pas à aller les voir en concert ou même à acheter leur album.

Encore des doutes, lisez l'excellente chronique de l'album No Wow sur Froggy bien sûr…

Musicalement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de The Kills
Le Soundcloud de The Kills
Le Facebook de The Kills


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=