Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Brome
Grand Bois  (Sosei Records / Arbouse Recordings)  septembre 2017

62ème élément chimique de la croûte terrestre, le brome est peu abondant. Il peut être extrait de l’eau de mer, et est utilisé pour désinfecter l’eau des piscines, dans les lampes halogènes, comme traitement contre l’épilepsie… et contamine la planète.

Bon d’accord, en vrai c’est vachement plus complexe que ça, mais on s’en fiche un peu parce notre Brome à nous est un alchimiste musicien prompt à paver nos chemins de douceurs musicales.

Gaulois voyageur, Timothée Demoury est le talentueux octopus qui se cache derrière le sobriquet de Brome. Issu de la patrie nantaise, il passe par l’Allemagne et l’Afrique pour nous livrer Grand bois, sobre et magnifique.

Langoureux et intemporel, Brome parle d’odeurs et de saveurs. Il chante l’amour sous le prisme de la tendresse un peu nostalgique. Un peu solennel, carrément glamour "quand je t’ai embrassée, tu sentais la neige" ("Endors mes peurs").

Au son d’une basse entêtante et hypnotique, entre chanteur et conteur, Brome propose des arrangements tirés à quatre épingles : une pour les rythmes vaudous, une pour les cordes électriques, une pour les plages lancinantes et une pour la voix chamanique de Timothée Demoury.

L’ensemble est sombre et fascinant comme un tableau de Jérôme Bosch, entre la vie et la mort, la vie avant la mort et la mort après la vie, entre les deux et de chaque côté, fusionnels et antagonistes. Mystérieux et ensorcelant.

C’est presque tout seul que le bonhomme a créé ces morceaux, solitaire mais pas sauvage, il a invité des musiciens pour rehausser le pouvoir de séduction des mélopées, un peu comme le cognac dans la crème de marron, un exhausteur de goût pour les oreilles.

Entièrement chanté en français, les paroles invitent à accueillir l’inéluctable : la faucheuse et son impitoyable tranchant "Tu me diras ce que ça fait de mourir" ("Tu veux mourir"). Entre philosophie et sagesse, Brome emmène son public dans les affres de ses voyages intérieurs et ses déambulations sur des plages désertes.

"Des moments magiques il y en a, des grands moments qui rattrapent les autres, ici l’eau du fleuve on dirait du whisky, on y jette les cendres de ceux qui sont partis, et pour accompagner ce dernier au revoir, les arlequins trempent les rubans d’un mobile dans l’eau beige, puis on éclabousse ceux qui restent" ("Le brasier des parcelles").

 

En savoir plus :
Le site officiel de Brome
Le Bandcamp de Brome
Le Facebook de Brome


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=