Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mogwai
Every Country's Sun  (Rock Action Records)  septembre 2017

Un lien assez spécial mais indéfectible m’unit à Mogwai. Leur premier album, Young Team, fut la bande son de mes premiers émois sexuels avec ma petite amie de l’époque. Ce n’est pas très glamour, je vous le concède mais ces accélérations soniques, cette façon de manier les tensions et les détentes (la formule calme / violent / calme / explosion), n’est-ce pas d’un certain côté très "érotique" ?

Bref, comme un vieux couple, Mogwai et moi avons connu des périodes d’amour absolu (Come On Die Young (1999), Happy Songs For Happy People (2003), Hardcore Will Never Die, But You Will (2011)) et périodes plus mornes (Rock Action (2001), Mr Beast (2006), The Hawk Is Howling (2008), Les Revenants (2013), Rave Tapes (2014)) où l’on ne se comprenait plus trop. L’habitude ayant remplacé depuis quelque temps la passion. Et depuis franchement j’attends ce disque qui rallumera la flemme, l’étincelle qui fera boom !

Pour filer la métaphore, disons que ce Every Country’s Sun, l’âge aidant peut-être, n’occasionnera pas une passion débordante, se partageant entre grands moments et passages plus… anecdotiques. Produit par Dave Fridmann (déjà aux manettes de Rock Action) et sans le guitariste fondateur John Cummings, cet Every Country’s Sun voit le nouveau Mogwai (plus électronique depuis Rave Tapes en 2013 grosso modo) embrasser l'ancien à l’intensité sonique, presque Krautrock, noise. Un pied dans les deux camps, mélangeant sans effort l'organique avec l'électronique. Synthèse musicale ouvrant de nouveaux espaces.

Le départ de Cummings offre l’opportunité de changement, que Fridmann saisit intelligemment. Moins dépendant des guitares, mais pas de la basse puisque Dominic Aitchison trouve une place plus centrale, Mogwai s’offre des plages plus électroniques, plus texturées mais aux nervures moins claustrophobes, sans perdre en profonde noirceur, où tout se cache dans les détails et dans une certaine subtilité. Exemple avec "Party in the Dark", peut-être la chanson la plus pop de Mogwai mais pas forcément la plus intéressante, avec sa ligne de basse mise en avant rappelant New Order, cette brume psychédélique et ce chœur euphorique : "Hungry for another piece of mind". Mais c’est vers des titres comme "Don’t Believe The Fife", "Old Poisons", "AKA 47", "1000 Foot Face" ou "Every Country’s Sun" qu’il faudra trouver un vrai mouvement, une impulsion vers l'avant et de nombreuses idées nouvelles.

Sans être absolument transcendant mais portant son lot d’excellents moments, ce disque est un pas en avant, une nouvelle pierre à cet édifice aussi bien remarquable qu’incroyable qu’est la carrière de Mogwai.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happy songs for happy people de Mogwai
La chronique de l'album Mr Beast de Mogwai
Mogwai parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Zidane : A 21st Century Portrait de Mogwai
La chronique de l'album The Hawk is Howling de Mogwai
La chronique de l'album Special Moves de Mogwai
La chronique de l'album Hardcore will never die but you will de Mogwai
La chronique de l'album Les Revenants OST de Mogwai
La chronique de l'album A wrenched virile lore de Mogwai
La chronique de l'album Rave Tapes de Mogwai
La chronique de l'album Central Belters de Mogwai
Mogwai en concert à l'Elysée Montmartre (5 juin 2003)
Mogwai en concert à La Laiterie (9 avril 2006)
Mogwai en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Mogwai en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Mogwai en concert à l'Olympia (30 septembre 2006)
Mogwai en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Mogwai en concert à L'Aéronef (vendredi 18 mars 2011)
Mogwai en concert au Trianon (jeudi 17 mars 2011)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Mogwai en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mogwai (Avril 2004)
L'interview de Mogwai (5 juin 2003)
L'interview de Mogwai (décembre 2005)
L'interview de Mogwai (8 juillet 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Mogwai
Le Soundcloud de Mogwai
Le Facebook de Mogwai


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=