Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le bruit des arbres qui tombent
Théâtre de la Bastille  (Paris)  septembre 2017

Spectacle conçu et mis en scène par Nathalie Béasse, avec Estelle Delcambre, Karim Fatihi, Erik Gerken et Clément Goupille.

Le titre suscite des réminiscences tchekhoviennes, avec le bruit d'une cognée abattant un arbre sur leque se clôt "La Cerisaie", et bernhardiennes, celle "Des arbres à abattre".

L'oeuvre de ces auteurs n'entrent pas dans la composition de sa courte partition textuelle qui emprunte notamment à l’Evangile, avec la généalogie de Joseph lui-même ancêtre de l'une des douze tribus d'Israel, Shakespeare, Marguerite Duras en passant par Shakespeare et Gertrude Stein la poétesse cubo-dadaiste de la fratrie des Stein.

Mais, pour le moins, entrent-elles en résonance dans "Le bruit des arbres qui tombent" avec lequel Nathalie Béasse poursuit une passionnante exploration de ce que le dramaturge isrélien Hanokh Levin qualifie de "tendre glaise humaine dont on façonne les grands idéaux",

Tout commence sur la musique de Gustave Mahler, celle gravée dans la mémoire des cinéphiles viscontiens comme indissolublement associée à "Mort à Venise", association non anodine, par une gigantesque bâche en polystyrène noir actionnée simplement au moyen de poulies par les officiants qui devient, entre autres et selon les références culturelles de chacun, voute céleste, rideau de scène, "outrenoir" de Pierre Soulages, mer bruissante de vagues, cerf-volant capricieux ou somptueux ballet de raie-manta.

Ce prologue annonce un spectacle plasticien et métaphorique réussi et maîtrisé ressortant à la performance qui se compose d'une succession de tableaux, que Nathalie Béasse qualifie de "morceaux de vie", autour du thème de la famille, et reposant essentiellement sur la dramaturgie des corps.

Des corps toujours en mouvement, de la marche à la danse matissienne, même s'ils sont parfois saisis en mode "arrêt sur image", ceux d'un quatuor qui appartiennent à la même famille entendue au sens large, de la fratrie au groupe d'élection, pour parler de l'homme, de l'homme-matière et de son rapport organique et matriciel avec la terre et les éléments, et de la vitalité, mais également de la chute et de la mort.

Comme dans son précédent opus de théâtre-danse "Roses", celui-ci s'appuie sur le caractère plastique de la parole mais surtout sur la spatialité corporelle et la plasticité psychique en relation avec les pulsions vitales avec, au jeu polysémique, Estelle Delcambre, Karim Fatihi, Erik Gerken et Clément Goupille, interprètes inspirés qui en soutiennent l'épuisant, et néanmoins roboratif, rythme instillé d'incursions amusantes, d'autres pus graves, comme la vie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 mai 2019 : A Voté !

Aujourd'hui, est une journée chargée. Aller voter, préparer le repas de Fête des mères, aller acheter un cadeau à la dernière minute ... heureusement ce soir vous pourrez vous reposer un peu en lisant la nouvelle édition de Froggy's Delight que voici :

Du côté de la musique :

"Fi Dam" de Zalfa
Rencontre avec Kompromat
"Danser les filles" de Bastien Lallemant
"L'infini, l'univers et les mondes" de Astrobal
"Pour Barbara" de Guillaume de Chassy
"Claude Debussy, Prélues livres 1 et 2" de Eloise Bella Kohn
"Outremusique pour enfants 1974-1985" de Chevance (etc.)
et toujours :
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Olympicorama - Epreuve 1 : Le 400 mères" à la Grande Halle de La Villete
"Odyssée" à La Scala
"Iliade" à La Scala
"Antioche" au Théâtre Paris-Villette
"Yaacobi et Leidental" au Théâtre Le Funambule
"Portrait de Raoul" au Théâtre Ouvert
"Le champ des possibles" au Théâtre de la Reine Blanche
"Clouée au sol" à la Manufacture des Abbesses
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de l'Atelier
"L'incroyable rencontre" ex "Rencontre à Gandolfo" au Théâtre Le Lucernaire
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Dans ma chambre" au Théâtre du Petit Saint-Martin
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

"Amanda" de Mikhaël Hers en sortie DVD
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"3 heures, un seul peut survivre" de Roslund
"Alarm! Les Allemands face au débarquement des alliés" de Benoit Rondeau
"Cataractes" de Sonja Delzongle
"Dans son silence" de Alex Michaelides
"Les sept morts d'Evelyn Hardcastle" de Stuart Turton
"Ponti" de Sharlene Teo
et toujours :
"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=