Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nesles
Permafrost  (Microcultures / Differ-Ant)  septembre 2017

"A l’écoute, on succombe, on tombe. Ou on reste aux portes du monde. Rien ne prépare à Permafrost". C’est par ces mots que nous est présenté le dernier album de Nesles.

Partir à la découverte d’un artiste totalement inconnu s’avère pour moi toujours un exercice un peu délicat, encore plus lorsqu’il faut s’atteler à le chroniquer. Les premières minutes d’écoute sont primordiales, un peu comme quand l’on visite un appartement que l’on souhaite acquérir. Rapidement, l’envie de monter le son se fait sentir, d’apprivoiser l’album aussi. Ou pas ! Ici, pour cet album, toute velléité de ne pas poursuivre l’aventure Permafrost s’avère impossible. Nesles nous embarque dans ses calottes glaciaires dès les premières secondes. Une seule envie ensuite, celle de continuer l’écoute, de se concentrer sur les textes aussi, de fermer les yeux pour voyager. Coup de maître donc, et grand album aussi.

Alors voilà, la messe est dite. Permafrost, le nouvel album de Nesles, sorti ces jours-ci, sera sûrement l’une des bonnes surprises de l’automne 2017. Il fait partie des mes coups de cœur en tout cas. Nesles est un artiste délicat, dont l’univers proche des Bashung, Miossec et Dominique A, nous prouve qu’il existe encore des artistes qui magnifient la langue française. Bertrand Belin n’est pas bien loin non plus quand on écoute Nesles. Il y a tout ce que j’aime dans cet album de Nesles : le songwriting à la française, la voix d’une grande sincérité, les superbes compositions, parfois instrumentales qui même sans mots prennent une dimension fascinante. Même la pochette du disque me plaît. Pour moi, Nesles fait un sans faute.

Auteur, compositeur, Nesles façonne des titres rock, folk, instrumentaux qui lui permettent d’accompagner des textes ciselés parfaitement pour sa voix, instrument à part entière dans ses compositions. Il se dégage beaucoup de générosité et d’authenticité de cet album, de l’élégance aussi et de la fragilité.

Les onze titres de l’album ont été écrits et composés par Nesles, réalisé par le grand Alain Cluzeau qui travaille en autres avec Bertrand Belin, Olivia Ruiz et Thiéfaine. Avec Permafrost, Nesles entre dans le cercle très privé de la nouvelle scène francophone. Cette entrée, il la fait par la plus grande des portes, héritier des plus grands baignant dans la culture pop anglo-saxonne.

Permafrost est une petite pépite congelée, qui restera hostile pour certains, étranges pour d’autres et qui s’avèrera d’une très grande poésie pour ceux, comme moi, qui voit en Nesles un grand artiste français qui s’assume pleinement dans une musique inventive sans artifice.

Alors je confirme mes premiers mots. J’ai écouté, j’ai succombé, je suis tombé. Et pourtant, rien ne me préparait à Permafrost. Alors faites comme moi, l’expérience Permafrost, vous n’en reviendrez pas indemne…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nesles en concert à ACP La Manufacture Chanson (janvier 2016)

En savoir plus :
Le Bandcamp de Nesles
Le Soundcloud de Nesles
Le Facebook de Nesles


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=