Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout sur le zéro
Pierre Bordage  (Editions Au Diable Vauvert)  septembre 2017

Romancier passionné d’humanité, Pierre Bordage est connu pour ses univers fantasy et ses personnages sages et spirituels combattant les big boss des arcanes putrides. Il prend le pari d’ancrer son nouveau roman dans la dure réalité des casinos. A mon tour de ponctuer la nouvelle d’un "tiens, il sort de sa zone de confort" connaisseur.

Certes, le thème est différent, mais le style est le même. On ne change pas une plume. Ni un talent. Les nombreuses distinctions et prix reçus montrent que Monsieur Bordage n’est pas un amateur dans l’écriture. Imaginaire ou non. Tout sur le zéro a le casino et ses angoisses pour décor.

Le roman est une toile complexe, tissée des rêves et déceptions de personnages se croisant et se décroisant au fil des pages. Paul, Blaise, Eloïse, Charlène, Martine, Grégoire, Jacques… Ils sont joueur, compagne de joueur, propriétaire de casino, vieux loup de la roulette ou chanceux jeune premier. Chacun occupe une position caractéristique, déambulant dans les couloirs de ce casino de province.

Cristallisant les espoirs et les aspirations de chacun, le casino est au centre du roman, il est le personnage essentiel quasiment innomé, autour duquel les protagonistes font figure de marionnettes. En son cœur : les gains. Calculés, espérés, soustraits, multipliés, évaporés, brassés, les jetons sont une métaphore ironique aux zéros qu’ils veulent tous aligner à droite du chiffre le plus élevé.

Sauf que la réalité est toute autre. Puisque les zéros sont plus souvent à l’autre droite… la gauche du chiffre, faisant baisser dangereusement la valeur du nombre vers le nul. Voire en dessous. Et si le zéro portait bonheur ? Certains choisissent de miser Tout sur le zéro, histoire de l’aimer un peu plus à chaque victoire. Ou de l’exécrer à chaque défaite.

Le hasard. Ce diable est la moelle des casinos. L’objet du fantasme et de la perte de ses passagers. Et même si les études toutes sérieuses expliquent la situation par les bouillonnements hormonaux et les décharges d’adrénaline provoquées par un gain, on connait tous un tant soit peu cette palpitation de la "joie de recevoir". Et on développe tous un peu cette furieuse envie de la multiplier.

Chacun est différent face à la roulette, certains savent rester grandement prosaïques en se nourrissant d’anciennes victoires face aux défaites présentes. D’autres sont dévastés par les pertes. Y voyant l’acharnement d’un destin sensé s’évertuer à défenestrer les châteaux de cartes.

Portraits croisés de personnages ectoplasmiques, ombres d’eux-mêmes en quête d’identité, Tout sur le zéro est plus intelligent qu’une fable destinée à apparenter le plaisir du jeu à des mœurs pervers. Il décrit minutieusement l’âme possédée par l’irrépressible besoin de provoquer ce souffle essentiel à chaque vie : excitation et soulagement, attente et offrande.

Stress et souffrance humaine, le roman laisse un gout étrange au bord des lèvres, faisant ressurgir des besoins primates dans nos fragiles consciences transformées par la nécessité des possessions inutiles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'arcane sans nom" de Pierre Bordage


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=