Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout sur le zéro
Pierre Bordage  (Editions Au Diable Vauvert)  septembre 2017

Romancier passionné d’humanité, Pierre Bordage est connu pour ses univers fantasy et ses personnages sages et spirituels combattant les big boss des arcanes putrides. Il prend le pari d’ancrer son nouveau roman dans la dure réalité des casinos. A mon tour de ponctuer la nouvelle d’un "tiens, il sort de sa zone de confort" connaisseur.

Certes, le thème est différent, mais le style est le même. On ne change pas une plume. Ni un talent. Les nombreuses distinctions et prix reçus montrent que Monsieur Bordage n’est pas un amateur dans l’écriture. Imaginaire ou non. Tout sur le zéro a le casino et ses angoisses pour décor.

Le roman est une toile complexe, tissée des rêves et déceptions de personnages se croisant et se décroisant au fil des pages. Paul, Blaise, Eloïse, Charlène, Martine, Grégoire, Jacques… Ils sont joueur, compagne de joueur, propriétaire de casino, vieux loup de la roulette ou chanceux jeune premier. Chacun occupe une position caractéristique, déambulant dans les couloirs de ce casino de province.

Cristallisant les espoirs et les aspirations de chacun, le casino est au centre du roman, il est le personnage essentiel quasiment innomé, autour duquel les protagonistes font figure de marionnettes. En son cœur : les gains. Calculés, espérés, soustraits, multipliés, évaporés, brassés, les jetons sont une métaphore ironique aux zéros qu’ils veulent tous aligner à droite du chiffre le plus élevé.

Sauf que la réalité est toute autre. Puisque les zéros sont plus souvent à l’autre droite… la gauche du chiffre, faisant baisser dangereusement la valeur du nombre vers le nul. Voire en dessous. Et si le zéro portait bonheur ? Certains choisissent de miser Tout sur le zéro, histoire de l’aimer un peu plus à chaque victoire. Ou de l’exécrer à chaque défaite.

Le hasard. Ce diable est la moelle des casinos. L’objet du fantasme et de la perte de ses passagers. Et même si les études toutes sérieuses expliquent la situation par les bouillonnements hormonaux et les décharges d’adrénaline provoquées par un gain, on connait tous un tant soit peu cette palpitation de la "joie de recevoir". Et on développe tous un peu cette furieuse envie de la multiplier.

Chacun est différent face à la roulette, certains savent rester grandement prosaïques en se nourrissant d’anciennes victoires face aux défaites présentes. D’autres sont dévastés par les pertes. Y voyant l’acharnement d’un destin sensé s’évertuer à défenestrer les châteaux de cartes.

Portraits croisés de personnages ectoplasmiques, ombres d’eux-mêmes en quête d’identité, Tout sur le zéro est plus intelligent qu’une fable destinée à apparenter le plaisir du jeu à des mœurs pervers. Il décrit minutieusement l’âme possédée par l’irrépressible besoin de provoquer ce souffle essentiel à chaque vie : excitation et soulagement, attente et offrande.

Stress et souffrance humaine, le roman laisse un gout étrange au bord des lèvres, faisant ressurgir des besoins primates dans nos fragiles consciences transformées par la nécessité des possessions inutiles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'arcane sans nom" de Pierre Bordage


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=