Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout sur le zéro
Pierre Bordage  (Editions Au Diable Vauvert)  septembre 2017

Romancier passionné d’humanité, Pierre Bordage est connu pour ses univers fantasy et ses personnages sages et spirituels combattant les big boss des arcanes putrides. Il prend le pari d’ancrer son nouveau roman dans la dure réalité des casinos. A mon tour de ponctuer la nouvelle d’un "tiens, il sort de sa zone de confort" connaisseur.

Certes, le thème est différent, mais le style est le même. On ne change pas une plume. Ni un talent. Les nombreuses distinctions et prix reçus montrent que Monsieur Bordage n’est pas un amateur dans l’écriture. Imaginaire ou non. Tout sur le zéro a le casino et ses angoisses pour décor.

Le roman est une toile complexe, tissée des rêves et déceptions de personnages se croisant et se décroisant au fil des pages. Paul, Blaise, Eloïse, Charlène, Martine, Grégoire, Jacques… Ils sont joueur, compagne de joueur, propriétaire de casino, vieux loup de la roulette ou chanceux jeune premier. Chacun occupe une position caractéristique, déambulant dans les couloirs de ce casino de province.

Cristallisant les espoirs et les aspirations de chacun, le casino est au centre du roman, il est le personnage essentiel quasiment innomé, autour duquel les protagonistes font figure de marionnettes. En son cœur : les gains. Calculés, espérés, soustraits, multipliés, évaporés, brassés, les jetons sont une métaphore ironique aux zéros qu’ils veulent tous aligner à droite du chiffre le plus élevé.

Sauf que la réalité est toute autre. Puisque les zéros sont plus souvent à l’autre droite… la gauche du chiffre, faisant baisser dangereusement la valeur du nombre vers le nul. Voire en dessous. Et si le zéro portait bonheur ? Certains choisissent de miser Tout sur le zéro, histoire de l’aimer un peu plus à chaque victoire. Ou de l’exécrer à chaque défaite.

Le hasard. Ce diable est la moelle des casinos. L’objet du fantasme et de la perte de ses passagers. Et même si les études toutes sérieuses expliquent la situation par les bouillonnements hormonaux et les décharges d’adrénaline provoquées par un gain, on connait tous un tant soit peu cette palpitation de la "joie de recevoir". Et on développe tous un peu cette furieuse envie de la multiplier.

Chacun est différent face à la roulette, certains savent rester grandement prosaïques en se nourrissant d’anciennes victoires face aux défaites présentes. D’autres sont dévastés par les pertes. Y voyant l’acharnement d’un destin sensé s’évertuer à défenestrer les châteaux de cartes.

Portraits croisés de personnages ectoplasmiques, ombres d’eux-mêmes en quête d’identité, Tout sur le zéro est plus intelligent qu’une fable destinée à apparenter le plaisir du jeu à des mœurs pervers. Il décrit minutieusement l’âme possédée par l’irrépressible besoin de provoquer ce souffle essentiel à chaque vie : excitation et soulagement, attente et offrande.

Stress et souffrance humaine, le roman laisse un gout étrange au bord des lèvres, faisant ressurgir des besoins primates dans nos fragiles consciences transformées par la nécessité des possessions inutiles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'arcane sans nom" de Pierre Bordage


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=