Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Trois Soeurs
Ateliers Berthier  (Paris)  octobre 2017

Comédie dramatique de d'Anton Tchekhov d'Anton Tchekhov mise en scène de Timofeï Kouliabine, avec avec Ilia Mouzyko, Anton Voïnalovitch, Klavdia Katchoussova, Valeria Kroutchinina, Irina Krivonos, Daria Iemelianova, Linda Akhmetzianova, Denis Frank, Alexeï Mejov, Pavel Poliakov, Konstantin Télégine, Andreï Tchernykh, Sergeï Bogomolov, Sergeï Novikov et Ielena Drinevskaïa.

Comment faire du neuf, et, surtout, original", avec du vieux, telle est la lancinante obsession de certains metteurs en scène quand ils envisagent de monter une pièce du répertoire.

Formé à Académie russe des arts du théâtre de Moscou et metteur en scène associé au théâtre de Novossibirsk, Timofeï Kouliabine, représentant de la jeune garde russe, qui a choisi une partition qu'il qualifie de "fatiguée", celle de "Les Trois soeurs" de Anton Tchekhov, a trouvé la solution pour, indique-t-il dans sa note d'intention, lui faire "retrouver sa pureté" en la transposant dans un univers de personnes sourdes et la dispenser dans la langue des signes.

Selon lui, ne pas entendre la voix des interprètes donnerait au spectateur, qui lit les dialogues en surtitrage, "l'impression de lire ce texte pour la première fois de sa vie", ce qui, pour le moins, pose la question de la nécessité de la représentation théâtrale d'autant qu'elle ne ressort pas à la pantomime.

Affectant donc tous les personnages, hors le portier, au demeurant sourd dans la pièce originale, mais également ceux de l'extérieur, ce parti-pris formel qui donne surtout l'impression d'être immergé dans un monde composé exclusivement de sourds mais qui n'est cependant pas un monde de silence mais un monde extrêmement bruyant.

Car si le son des voix a disparu, ce n'est pas le cas des bruits résultant des mouvements et du comportement des personnages, les bruits de la vie mais amplifiés car Timofeï Kouliabine n'a pas lésiné sur les raclements de chaussures sur sol parqueté, la vaisselle manipulée de manière très sonore, le clip-vidéo diffusé au volume maximal et autres nuisances sonores qui ne sont pas perçues de la même façon par les déficients auditifs.

Dès lors, le spectateur entendant est confronté à un exercice difficile, voire laborieux, surtout sur la durée, plus de quatre heures de spectacle avec trois brefs entractes, qui consiste à s'abstraire de ce parasitage bruitiste pour lire les surtitres tout en prêtant une attention nécessairement décuplée sur le jeu des acteurs qui doivent reproduire la contrainte imposée pour la compréhension de la langue signée dont la compréhension passe par le regard.

De plus, Timofeï Kouliabine a procédé à une déstructuration dramatique de l'opus original en ajoutant de facto des scènes surnuméraires et superposées résultant de la présence quasi continue des personnages sur un plateau transformé en plan de sol de l'appartement des trois soeurs qui ajoute au décontenancement suscité par sa proposition.

Dans un décor dans "son jus" fin de siècle conçu par Oleg Golovko, la pièce contemporanéisée, avec toutefois un mix anachronique au niveau des costumes, et dispensée par des comédiens émérites qui ont du apprendre à "signer" et à se conformer à des codes de jeu inhabituels, donne lieu à de belles fulgurances.

Et les trois soeurs Olga (Irina Krivonos), Macha (Daria Iemelianova) et Irina (Linda Akhmetzianova) sont toujours aussi démunies face à à la marche du temps et à la "quatrième", soeur par alliance intestine (Klavdia Katchoussiva).

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 décembre 2017 : Ah que coucou !

Tout le monde à suffisamment, largement, exagérément parlé de la mort de Johnny. Pour cette édition de Froggy's Delight, rien sur la vieille canaille, que du neuf, du sautillant, du pétillant et de l'excitant. C'est parti pour la sélection de la semaine, de quoi piocher vos idées de Noël.

Du côté de la musique :

"L'empreinte" de Angel Fall
"Too many things to light" de Black Car Crossin'
"Le violon de Proust" de Gabriel & Dania Tchalik
"Dreameater" de Garciaphone
"A kind of magic" , Jazz Loves Disney 2 avec George Benson, Jamie Cullum, Eric Cantona, Madeleine Peyroux, Bebel Gilberto...
Riviera, Nuits Blondes, The Newtons dans une sélection single & EP
"Vocalises" de Romain Leleu & Thiierry Escaich
"Vestida de nit" de Silvia Pérez Cruz
"Vive la patate libre !" de Stéphane Blek
et toujours :
"Handel : Shades of love, Italian cantatas" de Anna Kasyan
"The thread" de Lysistrata
"Jolly new songs" de Trupa Trupa
"Heaven upside down" de Marilyn Manson
"Besame mucho" de l'Ensemble Contraste & Orchestre Philarmonique Royal de Liège
"Royaume EP" de La Féline
"Babylone EP" de La Jarry
"La caverne" de Lande
"Après l'orage" de Nour
"Renaissance" de Pépite
Interview de Bajram Bili

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Empire des lumières" à la MC93 à Bobigny
"Le dernier voyage de Sinbad" au Théâtre 13/Seine
"Quitter la terre" au centre Culturel Suisse
"Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Adieu Ferdinand ! - Clémence" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Chambre de Marie Curie" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Trio en mi bémol" au Théâtre de l'Opprimé
"Pierre Palmade - Aimez-moi !" au Théâtre du Rond-Point
"Youpi c'est reparti !" au Cabaret La Nouvelle Eve
"La croisière ça use !" au Théâtre Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre Edgar
"Apzurde !" au Théâtre Trévise
"Stomp" aux Folies Bergère
"Les Réformés" au Kibélé
des reprises à ne pas rater :
"Berlin 33" au Théâtre de Belleville

"C'est la guerre" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles de décembre

Expositions avec :

"Jean Echenoz - Roman Rotor Stator" au Centre Pompidou
"Icônes et arts chrétiens d'Orient" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour "Anders Zorn - Le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Lucky de John Carroll Lynch
"Soleil battant" de Clara Laperrousaz et Laura Laperrousaz
"La Fiancée du désert" de Cecilia Atán et Valeria Pivato
Ciné en bref avec :
"Les Gardiennes" de Xavier Beauvois
"Marvin ou la belle éducation" de Anne Fontaine
"Battle of The Sexes" de Jonathan Dayton et Valerie Faris
"Plonger" de Mélanie Laurent
"Tueurs" de François Troukens et Jean-François Hensgens
"Le brio" de Yvan Attal
"Le Bonhomme de neige" de Tomas Alfredson
"Bad Moms 2" de Scott Moore et Jon Lucas
les chroniques des autres sorties de décembre
et les chroniques des sorties de novembre

Lecture avec :

"L'espionne" de Paulo Coelho
"La belle sauvage" de Philippe Pullman
"La lagune" de Armand Marie Leroi
"La vallée du diable" de Anthony Pastor
"Le journal d'Anne Frank" de Ari Folman et David Polonsky
"Quattrocento" de Stephen Greenblatt
"Retour sur Belzagor : Tome 1" de Robert Silverberg, Philippe Thirault et Laura Zuccheri
et toujours :
"Après la chute" de Dennis Lehane
"L'araignée de Mashhad" de Mana Neyestani
"L'une pour l'autre" de Hilding Sandgren
"La disparue de noël" de Rachel Abbott
"La faute de l'orthographe" de Arnaud Hoedt, Jérôme Piron et Kevin Matagne
"Une vie exemplaire" de Jacob M. Appel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=